histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)
  comme Marcel, vers Merlimont (06/10/2018)
  tout in haut dech'terril , eune canchon d avenir (06/10/2018)
  d'vant ché grands magasins ... (29/09/2018)
  du porte plume à la liste des courses (23/09/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 2 (23/09/2018)
  à l inspiration (16/09/2018)
  les tongs (16/09/2018)
  in carette vers Merlimont 4 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 3 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 2 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 1 (10/09/2018)
  cha a quand même cangé ... (04/09/2018)
  j' su ardéchindu du haut dech' terril (31/08/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 1 (28/08/2018)
  fin d'drache, lachez les fauves 2 (25/08/2018)
  fin d' drache, lachez les fauves 1 (25/08/2018)
  Rue Florent Evrard (20/08/2018)
  Rue Louis Dussart ...ou rue de la Gare?? (13/08/2018)
  El Kéfir (13/08/2018)
  in va minger des patates (13/08/2018)
  y a que 50 ans (11/08/2018)
  Vue aérienne de Labuissière vers 1950 (09/08/2018)
  souvenirs d' caleur in carette (06/08/2018)
  mes quat'zieux (06/08/2018)
  souvenirs d' caleur (05/08/2018)
  les trains au Tour de France (30/07/2018)
  in bas des marches du lycée (06/07/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
ch' poulet ou ch' rosbeef
par minloute le, 22/11/2006  

chéto l' plat du diminche à presque tous les coups, cha fait qu achteure les p'tits pos , j' courre pas après .... mais chéto important l' repas du diminche pasque là , min père i interveno dinl' cuisine .....

chéto l' professeur barnartte du poulet
m' mère ale sorto l' plat du four, min père i avo mis s' serviette d'vant s' maronne pour pas l' tacher, oh cha arrivo quand meme qui a del sauce rebelle qu ale arrivo à s' foute sus' kémiche in avo dro à un grand "meeeertte" mais in éto habitué
comme pour ché grantes zopérations chirurgicales, m' mère , mère courache, ale avo du comme ché zinfirmières , préparer tout l attirale à l avinche, l' planche in bo pour découper, l' grante fourchette et ch' grand coutio , qu ' in s' demindo pourquo chéto chéto si grand sinan pour immerder sin monte, vu qu' min père i devo presque lever ché bras au d'sus des' tiete pour pouvoir s in servir, j a dis presque sinan zallez cor dire que minloute y exagère comme à chaque coup
pi l opération ale commincho, t avo pas interet à parler à min père ach' momint là sinon i t invoyo bouler à tous les coups
nan chéto trop important, et m' mère ale resto in r'trait prete à intervenir si i avo probleme, prete à intervenir, nan ché pas l' mot, interdit pour elle ed couper l' viante eune fo qu' min père i avo comminché, nan ale éto in r'trait pour intinte les réflexions d' min père
à part "meeerrtte" i pouvo y avoir aussi si l' bete as' rindo pas assez vite " té les za aiguisé ché ciseaux ?" et là si m' mère ale avo l' malheur ed poser eune question bete, ou plutot nan ché un pléonasme cha, l' femme ale pose toudis eune question idiote du ginre "pourquo cha coupe pas ?" chéto parti pour un tour, ché sur que si min père i li d'mindo d'puis quand i zavottent pas été aiguisés, cha voulo dire évidamint que cha coupo pas
alors là si l' bete ale éto coriace, so qu' m' mere ale avo acaté eune carne, ou alors chéto l' faute des ciseaux , d' toute facon pas del faute à min père
et l'pire qui pouvo arriver chéto qu in appuyant un coup sul' viante et in tirant in meme temps , l' morciau d' viante i valdingo à terre alors là in avo dro à "MMMMERRRRRTTTTTTE" et là , mi cor infant j' raviso l' dessin du fond deum' n assiete, un décor paysan du 18 ème sièque, j l a fait eune paire ed coups à raviser l' fond d'eum' n assiette que j' pourro cor vous décrire l' scène..


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 6 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |