histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  in bas des marches du lycée (06/07/2018)
  Carnet des salaires du fond Fosse 6 de Bruay (13/06/2018)
  la méthode assimil (12/06/2018)
  Lens, fresque d'un mineur pont Cézarine (05/06/2018)
  La Poste (04/06/2018)
  Montreuil sur mer (01/06/2018)
  Fortuné et sin patois qui canto (29/05/2018)
  le bébé rose (26/05/2018)
  Pourquo qui drache au mos d’mai ? (21/05/2018)
  Colbert Bonaventure mineur de fond (20/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 2 (13/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 1 (13/05/2018)
  fin des multiplex le samedi au soir (07/05/2018)
  ouf merci Aspro in a pas tout perdu (01/05/2018)
  ch' pain (01/05/2018)
  la Piscine Salengro (29/04/2018)
  el piscine ed Bruay din l'commissaire Magellan (29/04/2018)
  ch'est du gardin (22/04/2018)
  dins zin gardin à Bruay y a queques temps partie 1 (14/04/2018)
  a sunday in hell (08/04/2018)
  te radotes (03/04/2018)
  Il y a 70 ans...déjà... (02/04/2018)
  ne jette pas ça malheureusse (30/03/2018)
  le rassaquache (29/03/2018)
  un souvenir des mutilés de guerre (25/03/2018)
  les mutilés de guerre (23/03/2018)
  Eul marchand d'carbon (23/03/2018)
  chanson Eum' petit' Brouette (23/03/2018)
  la porte de la pièce de devant (19/03/2018)
  le jeu d'bidets (17/03/2018)
  in pouvo pas finir ch' sujet comme cha (14/03/2018)
  vlà la terreur (14/03/2018)
  ch' buffet (12/03/2018)
  ché pinsions et l' facteur (10/03/2018)
  Al bonne fay ed Berlincourt-el Cauroy (09/03/2018)
  Le passé (08/03/2018)
  le boulodrome suite et fin (08/03/2018)
  le boulodrome (06/03/2018)
  des gouettes (05/03/2018)
  un autre fourneau à buée (04/03/2018)
  fourneau de buée cité des Électriciens (01/03/2018)
  ch' carbon in sac ou en vrac (27/02/2018)
  l'amicale des anciens de Carnot fête ses 80 ans (26/02/2018)
  plaque commémorative (26/02/2018)
  la plus pitite mason des houillères (24/02/2018)
  au cimetière du 3. (24/02/2018)
  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
ch' poulet ou ch' rosbeef
par minloute le, 22/11/2006  

chéto l' plat du diminche à presque tous les coups, cha fait qu achteure les p'tits pos , j' courre pas après .... mais chéto important l' repas du diminche pasque là , min père i interveno dinl' cuisine .....

chéto l' professeur barnartte du poulet
m' mère ale sorto l' plat du four, min père i avo mis s' serviette d'vant s' maronne pour pas l' tacher, oh cha arrivo quand meme qui a del sauce rebelle qu ale arrivo à s' foute sus' kémiche in avo dro à un grand "meeeertte" mais in éto habitué
comme pour ché grantes zopérations chirurgicales, m' mère , mère courache, ale avo du comme ché zinfirmières , préparer tout l attirale à l avinche, l' planche in bo pour découper, l' grante fourchette et ch' grand coutio , qu ' in s' demindo pourquo chéto chéto si grand sinan pour immerder sin monte, vu qu' min père i devo presque lever ché bras au d'sus des' tiete pour pouvoir s in servir, j a dis presque sinan zallez cor dire que minloute y exagère comme à chaque coup
pi l opération ale commincho, t avo pas interet à parler à min père ach' momint là sinon i t invoyo bouler à tous les coups
nan chéto trop important, et m' mère ale resto in r'trait prete à intervenir si i avo probleme, prete à intervenir, nan ché pas l' mot, interdit pour elle ed couper l' viante eune fo qu' min père i avo comminché, nan ale éto in r'trait pour intinte les réflexions d' min père
à part "meeerrtte" i pouvo y avoir aussi si l' bete as' rindo pas assez vite " té les za aiguisé ché ciseaux ?" et là si m' mère ale avo l' malheur ed poser eune question bete, ou plutot nan ché un pléonasme cha, l' femme ale pose toudis eune question idiote du ginre "pourquo cha coupe pas ?" chéto parti pour un tour, ché sur que si min père i li d'mindo d'puis quand i zavottent pas été aiguisés, cha voulo dire évidamint que cha coupo pas
alors là si l' bete ale éto coriace, so qu' m' mere ale avo acaté eune carne, ou alors chéto l' faute des ciseaux , d' toute facon pas del faute à min père
et l'pire qui pouvo arriver chéto qu in appuyant un coup sul' viante et in tirant in meme temps , l' morciau d' viante i valdingo à terre alors là in avo dro à "MMMMERRRRRTTTTTTE" et là , mi cor infant j' raviso l' dessin du fond deum' n assiete, un décor paysan du 18 ème sièque, j l a fait eune paire ed coups à raviser l' fond d'eum' n assiette que j' pourro cor vous décrire l' scène..


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 8 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |