histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  du porte plume à la liste des courses (23/09/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 2 (23/09/2018)
  à l inspiration (16/09/2018)
  les tongs (16/09/2018)
  in carette vers Merlimont 4 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 3 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 2 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 1 (10/09/2018)
  cha a quand même cangé ... (04/09/2018)
  j' su ardéchindu du haut dech' terril (31/08/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 1 (28/08/2018)
  fin d'drache, lachez les fauves 2 (25/08/2018)
  fin d' drache, lachez les fauves 1 (25/08/2018)
  Rue Florent Evrard (20/08/2018)
  Rue Louis Dussart ...ou rue de la Gare?? (13/08/2018)
  El Kéfir (13/08/2018)
  in va minger des patates (13/08/2018)
  y a que 50 ans (11/08/2018)
  Vue aérienne de Labuissière vers 1950 (09/08/2018)
  souvenirs d' caleur in carette (06/08/2018)
  mes quat'zieux (06/08/2018)
  souvenirs d' caleur (05/08/2018)
  les trains au Tour de France (30/07/2018)
  in bas des marches du lycée (06/07/2018)
  Carnet des salaires du fond Fosse 6 de Bruay (13/06/2018)
  la méthode assimil (12/06/2018)
  Lens, fresque d'un mineur pont Cézarine (05/06/2018)
  La Poste (04/06/2018)
  Montreuil sur mer (01/06/2018)
  Fortuné et sin patois qui canto (29/05/2018)
  le bébé rose (26/05/2018)
  Pourquo qui drache au mos d’mai ? (21/05/2018)
  Colbert Bonaventure mineur de fond (20/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 2 (13/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 1 (13/05/2018)
  fin des multiplex le samedi au soir (07/05/2018)
  ouf merci Aspro in a pas tout perdu (01/05/2018)
  ch' pain (01/05/2018)
  la Piscine Salengro (29/04/2018)
  el piscine ed Bruay din l'commissaire Magellan (29/04/2018)
  ch'est du gardin (22/04/2018)
  dins zin gardin à Bruay y a queques temps partie 1 (14/04/2018)
  a sunday in hell (08/04/2018)
  te radotes (03/04/2018)
  Il y a 70 ans...déjà... (02/04/2018)
  ne jette pas ça malheureusse (30/03/2018)
  le rassaquache (29/03/2018)
  un souvenir des mutilés de guerre (25/03/2018)
  les mutilés de guerre (23/03/2018)
  Eul marchand d'carbon (23/03/2018)
  chanson Eum' petit' Brouette (23/03/2018)
  la porte de la pièce de devant (19/03/2018)
  le jeu d'bidets (17/03/2018)
  in pouvo pas finir ch' sujet comme cha (14/03/2018)
  vlà la terreur (14/03/2018)
  ch' buffet (12/03/2018)
  ché pinsions et l' facteur (10/03/2018)
  Al bonne fay ed Berlincourt-el Cauroy (09/03/2018)
  Le passé (08/03/2018)
  le boulodrome suite et fin (08/03/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
A Roméo, Ch Bruchet
par Marie-Claire le, 23/11/2006  

A Roméo
poésie de Charles Bruchet


Y’avot jamais été primé
A un’ quelconque exposition
I n’avot pas de pédigrée
Et Roméo chétot sin nom.

Iétot tout p’tit quand é j’l’ai eu
C’est d’l’usine que j’l’avos ramné
Aussitôt que mes gosses l’ont vu
M’famill’ grossit d’un' unité

Je m’rappelle cor el premièr’ fos
Que min p’tit tchien ia aboyé
Pour li, ch’étot ses premiers mots
Pour me transmettre é’s’namitié

Iétot tout noir et ondulé
Sauf un bout d’patte qui étot blanc;
Aussi, quand i’étot bien lavé
Cha li faisot comme un pas’ment.

Tout partout du qu’in a été,
Roméo iétot du voyache.
Dins’l’auto in étot serré
Mais Roméo iavot un’ plache.

Et si vous l’arotes vu courir
Sus les plages avec mes infants,
Nager, q’qu’fois à in mourir
Et s’essuyer in s’esbrouffant.

Car Roméo participot,
Conscient de tous nos faits et gestes,
Comprenot quand in s’amusot
Ch’étot un’ bête, pas un bébête !

Min tchien i n’étot pas méchant :
Beaucoup de bruit in aboyant,
Mais dès que vous étotes intrés,
I’d’mandot qu’à êtr’ caressé.

Mêm’ les moniaux dins s’n’écuelle
Vénotent parfois se délecter ;
Roméo s’caufot au solel
Et laissot faire les effrontés.

J’pourros vous in parler longtemps
Ch’est si facile lorsque ch’est vrai
Surtout qu’il a vécu quinze ans
Avant d’s’éteindre à tout jamais.

I’est là, à l’ombre du cerisier
Interré avec sin panier
Et les chants de tous les oiseaux
Bercent l’âme de Roméo

Certains porront in rigoler :
Nous, in a brait in l’interrant!
A chés gins là je répondrai :
''t’aim’ pas les bêtes, t’aim’ pas les gins''


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 4 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |