histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)
  grand père et tchiot garchon à la fois (25/12/2017)
  dernier soir (24/12/2017)
  ch' pitit calendrier (24/12/2017)
  la roue tourne (23/12/2017)
  un cadeau de Noël la visionneuse (23/12/2017)
  souvenir d école enfin si on veut (22/12/2017)
  Sofifoto (17/12/2017)
  ché vints d Artois... (17/12/2017)
  hareng saur (17/12/2017)
  faut laisser la chance aux zautes (17/12/2017)
  peur durant l occupation 2 (16/12/2017)
  peur durant l occupation 1 (16/12/2017)
  peur durant l occupation (16/12/2017)
  im' dégoute (11/12/2017)
  au marché fin (10/12/2017)
  au marché suite (10/12/2017)
  au marché (10/12/2017)
  in devro plutot dire bunker (10/12/2017)
  Vimy sous la neige (09/12/2017)
  vestiges de la seconde guerre (08/12/2017)
  de Merlimont à Stella fin (07/12/2017)
  Stella Plage et retour (07/12/2017)
  De Merlimont à Stella 1 (07/12/2017)
  de Merlimont à Stella (06/12/2017)
  im' narguo chtilale (05/12/2017)
  un costume asteure trop grand (04/12/2017)
  va te brosser (04/12/2017)
  cor un coup du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  y a des momints du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  l'art dins ché corons ..... (03/12/2017)
  le ronéotype et le collache (29/11/2017)
  le frimas et récitation (29/11/2017)
  ché noms polonais (29/11/2017)
  Commint qu' in écrit chés noms polonais ? (26/11/2017)
  souvenir souvenir (26/11/2017)
  les trains de plaisir (26/11/2017)
  Catherinettes (25/11/2017)
  la rue qui sint .... (24/11/2017)
  Charlotte dins l' cuisine (24/11/2017)
  ch' baril multifonctions 1 (14/11/2017)
  ch' baril multifonctions ... (14/11/2017)
  arrivée d' la télé et demandez le programme 3 (13/11/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
mes fiançailles
par nounours-94 le, 24/11/2006  

em'n'ex belle mère al avot fait à diner et al avot invité el famile, cha s'passot un diminche. el vele ej' raccompane em'n'ex future fiancée as mason (bin ouais j'ai été divorcé j'ai été marié 15 jours in appelle cha eune erreur ed' jeunesse j'avo 23 z'ans), bref am'dit "té vas rintrer tout ed'suite" eune phrase qu'al aurot jamais du prononcer.
ach t'époque là ej'restos déjà in région parisienne quand j'allos el vire ej'couchos chez em'tante.

ej rinte donc chez matante mais yavot min cousin qui restot avec es' mère et li chétot un fêtard du diape comme yétot ed' bonne heure j'i dit "et si in irot boire un verre insone im' dit OK"
nous vlà partis sur el place Marmottan, in a fait tous ché bistrots d'el place après in'est partis au 2, ed' là in s'a ar'trouvé à Béthune et à la finale in a fini au bibop à Auchel.
in a rintrés yétot pas loin ed' 6 z'heures du mat' ej vous dit pas dins quel état, mais el pu pire cha été quand j'em' su réveillé eune gueule ed' bo phénoménale, barbouillé jusqu'al gorche.

em' vla'parti dîner ché em' ex belle mére ech jour là l'horreur, j'ai bu l'apéro mais el pu pire ché quant'on a passés à tape ech'jour là al avot fait des vols aux vent comme intrée, j'ai jamais pu avaler eune bouchée comme tous ché plats suivants d'ailleurs, mais em'n'ex qui etot pas si bête que cha al'a devinée es' qui s'avot passé vu el tronche que j'avos
quant'es sus arrivé à midi de l'armontache ed bretelle à tel point quel'soir j'devos armonter sur Paris que j'ai préféré dormir ché matante. eh bin que pronne.


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 8 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |