histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)
  grand père et tchiot garchon à la fois (25/12/2017)
  dernier soir (24/12/2017)
  ch' pitit calendrier (24/12/2017)
  la roue tourne (23/12/2017)
  un cadeau de Noël la visionneuse (23/12/2017)
  souvenir d école enfin si on veut (22/12/2017)
  Sofifoto (17/12/2017)
  ché vints d Artois... (17/12/2017)
  hareng saur (17/12/2017)
  faut laisser la chance aux zautes (17/12/2017)
  peur durant l occupation 2 (16/12/2017)
  peur durant l occupation 1 (16/12/2017)
  peur durant l occupation (16/12/2017)
  im' dégoute (11/12/2017)
  au marché fin (10/12/2017)
  au marché suite (10/12/2017)
  au marché (10/12/2017)
  in devro plutot dire bunker (10/12/2017)
  Vimy sous la neige (09/12/2017)
  vestiges de la seconde guerre (08/12/2017)
  de Merlimont à Stella fin (07/12/2017)
  Stella Plage et retour (07/12/2017)
  De Merlimont à Stella 1 (07/12/2017)
  de Merlimont à Stella (06/12/2017)
  im' narguo chtilale (05/12/2017)
  un costume asteure trop grand (04/12/2017)
  va te brosser (04/12/2017)
  cor un coup du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  y a des momints du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  l'art dins ché corons ..... (03/12/2017)
  le ronéotype et le collache (29/11/2017)
  le frimas et récitation (29/11/2017)
  ché noms polonais (29/11/2017)
  Commint qu' in écrit chés noms polonais ? (26/11/2017)
  souvenir souvenir (26/11/2017)
  les trains de plaisir (26/11/2017)
  Catherinettes (25/11/2017)
  la rue qui sint .... (24/11/2017)
  Charlotte dins l' cuisine (24/11/2017)
  ch' baril multifonctions 1 (14/11/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
fosse 3 de Bruay suite
par nounours-94 le, 28/11/2006  

au premier chevalet du 3 sont adjoints ceux du 3bis à parir de Juin 1891, qui sert lui aussi à l'exploitation du 3 ter qui, profond de 108 mètres est utilisé pour la descente du personnel et du matériel.
entre temps la fosse 3 est reliée à la gare de triage du 2 poue assurer le transport jusqu'à Paris et au delà. Comme partout les mineurs abattent le charbon à grands coups de pic.
Ce n'est que bien après la Première Guerre Mondiale que se généralise l'utilisation du marteau piqueur. Dans le N.P.C le nombre de machines et de 1392 en 1913 il passe de 18977 en 1935, 88 pour cent de la production des compagies minières artésiennes étant assuré par ce moyen.
les grosses machines d'extractions, haveuses, et autres rabots ne font leur apparition qu'à la fin des années 50. Ainsi, en 1959,dans leur fosse modernisée presqu'à outrance pour les plus anciens, les 1564 ouvriers des 3 et 3 bis produisent autant que les 2147 mineurs de 1953.

Il est vrai qu'ils bénéficient, des services de Marietta, une véritable taupe mécanique capable, à l'aide de deux bras et quatre fraises, d'ingurgiter 20 métres de minéral par jour. Elle creuse 36,5 m en une seule passe en 1957, ce qui lui vaut d'obtenir le prix national de la productivité.
Six ans après ce record, la production journalière atteint les 2405 tonnes de charbon, un rendement très appréciable
le nombre de mineurs (de fond et de jour) étant de 1500 il reste que comparé au charbon sud-africain, par exemple est cher trop cher selon les charbonnages de France.

Rien n'arrête dès lors l'inéxorable, pas même les manifestations et autres signes d'indignation envoyés par la population aux pouvoirs publics.
Le sort de la fosse 3 est définitivement réglé le 31 Octobre 1966. les 117 ouvriers qui y travaillent encore seront mutés à Hénin-Liétard. A partir du 3 Décembre, son carreau semble étrangement mort.
Depuis 1870 pour le 3, 1897 pour le 3bis, plus de 53 million de tonnes de charbon ont été extraites là, un record inégalé (c'est pour ce faire un ordre d'idée, toute la production Française de l'année 1955)
Les Houilléres commencent à faire démanteler toutes les instalations en 1975. neuf ans plus tard,la zone d'activités légère voulue par la municipalité accueille ses premières etites entreprises) dix ans après le quartier du 3 se refait une jeunesse pour devenir celui des Terrasses
Mais il faudra encore attendre longtemps avant que le 3 ne disparaisse du langage Bruaysien.

par Greyg le, 29/11/2006

quelques rectifications, le demantèlement de la fosse 3 commença en 1970, les chevalets des 3 et 3 bis furent abattus en 1970 et 1971, le puits 3 ter avec son petit chevalet en béton servit encore pour le service jusqu'en 1972 pour le siège 2 de Marles qui avait repris une partie du gisement du 3, il fut abbatu en 1975

d'autre part il faut aussi souligner les rendements exceptionnels de la fosse pendant la guerre 14 18, après la nationalisation la capacité d'extraction de la fosse était de près de 3000 tonnes par jour malgré un equipement bien que performant un peu obsolète par rapport à celui de la fosse 6
contrairement à d'autres puits l'activité du site s'est poursuivie à un très bon niveau jusqu'à sa fermeture en décembre 1966


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 11 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |