histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  ch'est du gardin (22/04/2018)
  dins zin gardin à Bruay y a queques temps partie 1 (14/04/2018)
  a sunday in hell (08/04/2018)
  te radotes (03/04/2018)
  Il y a 70 ans...déjà... (02/04/2018)
  ne jette pas ça malheureusse (30/03/2018)
  le rassaquache (29/03/2018)
  un souvenir des mutilés de guerre (25/03/2018)
  les mutilés de guerre (23/03/2018)
  Eul marchand d'carbon (23/03/2018)
  chanson Eum' petit' Brouette (23/03/2018)
  la porte de la pièce de devant (19/03/2018)
  le jeu d'bidets (17/03/2018)
  in pouvo pas finir ch' sujet comme cha (14/03/2018)
  vlà la terreur (14/03/2018)
  ch' buffet (12/03/2018)
  ché pinsions et l' facteur (10/03/2018)
  Al bonne fay ed Berlincourt-el Cauroy (09/03/2018)
  Le passé (08/03/2018)
  le boulodrome suite et fin (08/03/2018)
  le boulodrome (06/03/2018)
  des gouettes (05/03/2018)
  un autre fourneau à buée (04/03/2018)
  fourneau de buée cité des Électriciens (01/03/2018)
  ch' carbon in sac ou en vrac (27/02/2018)
  l'amicale des anciens de Carnot fête ses 80 ans (26/02/2018)
  plaque commémorative (26/02/2018)
  la plus pitite mason des houillères (24/02/2018)
  au cimetière du 3. (24/02/2018)
  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)
  grand père et tchiot garchon à la fois (25/12/2017)
  dernier soir (24/12/2017)
  ch' pitit calendrier (24/12/2017)
  la roue tourne (23/12/2017)
  un cadeau de Noël la visionneuse (23/12/2017)
  souvenir d école enfin si on veut (22/12/2017)
  Sofifoto (17/12/2017)
  ché vints d Artois... (17/12/2017)
  hareng saur (17/12/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
Document sans titre

RE > question
le : 06/12/2007 par : poquet daniel

Bonjour a tous les ch’tis, pourquoi cette polémique pour rien ,au départ il me semble que nous sommes allés a l’Ecole de la République de la France pas pour apprendre le patois ,mais le Français , tant qu’a avoir des gifles je n’ais jamais vue en donner , l’instituteur nous disait éviter de parler patois pour les dictées vous ferez des fautes , si bien quand on avait un texte a lire, ni l’un ni l’autre j’en suis certain le lisait en patois , pourtant il y avait 42 élèves dans la classe il ne fallait pas faire l’andouille , c’était des punitions , je pense a un conflit de générations l’école de 1950 n’était pas la même des années 60 ni celle de 1968 la tout a basculer , la le patois continue avec les anciens mineurs , mais les mineurs qui se sont reconvertis dans des métiers différents beaucoup ont eues des difficultés , Prend un Gendarme un policier un militaire etc.. tu les voient faire un rapport en patois ? et même parler dans la grande distribution autre que notre région , je parle couramment le patois mais je ne sais pas l’écrire , j’ai fais un courrier a un copain Inspecteur Général j’ai commencé par ces mots je t’écris en patois comme ça tu ne pourras pas corrigé mes fautes .Tu sais a Pau dans le sud ouest a la terrasse d’un café nous étions plusieurs ch’tis parlant le patois une dame que j’avais rencontré plusieurs fois me dit « vous etes étrangers de qu’elle pays » je lui répond nous sommes Français du P.D.C. « elle répond je ne savais pas que l’ont pouvez parler si mal en France » Je n’ais pas de leçon a donner nous sommes toute une équipe chacun avec ses histoire de mines ou autres , si bien le patois seras battu par l’écriture S.M.S. ou le parler ou la moitié des mots sont bouffés avec les jeunes , kiki peut m’en vouloir je lui est dit tu pouvais prendre une 3 eme photos avec les filles au défilé ,
Bon il faut se calmer , Bonne soirée , Daniel



 

Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 3 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |