histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)
  grand père et tchiot garchon à la fois (25/12/2017)
  dernier soir (24/12/2017)
  ch' pitit calendrier (24/12/2017)
  la roue tourne (23/12/2017)
  un cadeau de Noël la visionneuse (23/12/2017)
  souvenir d école enfin si on veut (22/12/2017)
  Sofifoto (17/12/2017)
  ché vints d Artois... (17/12/2017)
  hareng saur (17/12/2017)
  faut laisser la chance aux zautes (17/12/2017)
  peur durant l occupation 2 (16/12/2017)
  peur durant l occupation 1 (16/12/2017)
  peur durant l occupation (16/12/2017)
  im' dégoute (11/12/2017)
  au marché fin (10/12/2017)
  au marché suite (10/12/2017)
  au marché (10/12/2017)
  in devro plutot dire bunker (10/12/2017)
  Vimy sous la neige (09/12/2017)
  vestiges de la seconde guerre (08/12/2017)
  de Merlimont à Stella fin (07/12/2017)
  Stella Plage et retour (07/12/2017)
  De Merlimont à Stella 1 (07/12/2017)
  de Merlimont à Stella (06/12/2017)
  im' narguo chtilale (05/12/2017)
  un costume asteure trop grand (04/12/2017)
  va te brosser (04/12/2017)
  cor un coup du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  y a des momints du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  l'art dins ché corons ..... (03/12/2017)
  le ronéotype et le collache (29/11/2017)
  le frimas et récitation (29/11/2017)
  ché noms polonais (29/11/2017)
  Commint qu' in écrit chés noms polonais ? (26/11/2017)
  souvenir souvenir (26/11/2017)
  les trains de plaisir (26/11/2017)
  Catherinettes (25/11/2017)
  la rue qui sint .... (24/11/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
Buquer, eune tradition d'mariache
par Bebert le, 27/02/2007  

Quand j’étos jone–homme, dins not' campane, si in avot eune copine ou un copain, défos les 2, qui s’mariottent ! chétot eune tradition d’aller " Buquer " pour leur faire Honneur.
L’jeudi soir chétot à mon d’eule file !(pasque l’velle du mariache, in aurot un peu géné chés préparatifs !) vu que souvint l’noce alle étot organisée par l’famile d’eule mariée !
Donc l’vendredi soir, on allot buquer à mon d’euch garchon, et l’samdi in armettot cha un tiot coup à l’sortie d’l'églisse quant’eule situation alle permettot, pasque chétot un peu dangereux not système !

Mi j’avos fait faire eune buquoire à 3 coups par euch maréchaux d’euche Pacault d’Hinges ; d’autes ont pu l’faire faire à l’atelier de l’fosse !
Fallot surtout du fer épais 50x50 ou miux 60x60 pour percher chés trous de charges et d’échappements.
A l’drogu'rie, on acatot du souffre et du chlorate de soude qu’on mélangeot juste avant de commincher à buquer ; cheux qui étotent préposés au chargement, i mettotent eune pétite cuillère eud’poudre dins chaque tro pis is’arculottent 3 m derrière chés buqueux !
là in mettot un poinçon aveuc un long manche dins ch’tro et in tapot aveuc in bon martiau such poinçon qui faijeot exploser l’poute !

in étot désfoes 5/6 à buquer cha faijeot un sacré bruit qui s’intindot à des kms ! Au bout d’1/4 d’heure on faijeot eune pose ; on rintrot
Boire un coup, on cantot, on racontot des cafougnettes ! après on allot ar’buquer
in ar’rintrot boire un coup , comme cha jusqu’à minuit, après on ne tirot pu !
Ché qu’aveuc 2 kg d’explosif on pouvot faire du bruit un bon momin ! et cha n’coutot pas si quer que des pétards !


din z’années 56/60 à cause d’la guerre d’Algérie, on devot s’signaler à l’gendarmerie qui tolérot qu’on buque pour un mariache comme cha i passotent aussi boire un canon ! pus-tot 2 ! i savottent vivre aveuc chés gins, z’ accouter ! et on les respectot plus qu’ast’heure !

Quand on avot des fins d’semaines aussi chargées (faut pas oublier qu’on travaillot tous les samdis matin) eh ben l’diminche, on étot contint d’pouvoir dormir un peu pu tard !

par Loumarcel le, 28/02/2007

Bonjour Bébert, mi j'ai buqué inne fos à Divion, pour in mariach' d'inne nièce à mon del m'belle soeur Nelly, su l'route qui va à Houdain, in face de l'ferme
bin ouais j'peux vous assurer que cha fait du potin et del fumée, mais i fallot faire gaffe à c'qu'in faisot.
In avot pris des photos, j'va vire cha.


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 6 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |