histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  in s installo comme au cinéma (15/12/2018)
  vlà ch' garde ... (15/12/2018)
  ch' fourneau partie 4 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 3 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 2 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 1 (13/12/2018)
  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
Evin Malmaison, chevalet siège 8 .
par kiki le, 21/05/2007  

Chevalement du siège 8 d'Evin Malmaison.

par kiki le, 17/09/2007

Une grande première...et le plein d'ambition pour les amis du " 8 d'Evin".
Pas les moins heureux d'être ainsi à la fête, deux jours durant, Alain Rambau et ses amis de l'association du 8 d'Evin. La vigie métallique évinoise est en effet, pour la toute première fois, au programme des journées du patrimoine. Et cela donne des ailes à cette équipe de bénévoles...

Six ans a^près les heures de lutte de 2001 afin d'éviter que le chevalement ne morde la poussière aux nom d'insignifiants impératifs économiques, les amis du 8 d'Evin vivent désormais à l'heure des ambitions et des espoirs... loin d'être fous.
Hier matin, pour lancer cette entrée du "8" dans la grande famille patrimoniale, ce sont quelque 250 gamins des écoles de la commune qui sont venus musarder à l'ombre du géant avant de procéder à un symbolique lâcher de ballons.
Quelques heures plus tard, dans la torpeur d'un après-midi qu'on n'espèrait plus aussi ensoleillé.
c'est avec passion et une convivialité non feinte que ces anciens mineurs ou fils de mineurs ont accueilli les nombreux visiteurs venus se rallier à leur panache mécanique. L'occasion de découvrir de visu le chevalement, haut de 42 mètres, mais aussi une intéressante exposition sur les aboutiers. Il s'agit d'un métier assez méconnu qui consistait à entretenir le chevalement, de la cage aux cables. D'autant plus passionnant que, pour l'occasion , Bernard Jolda, qui fut chef porion aboutier au "8" déroulait, hier, des kilomètres de souvenirs.
Un formidable voyage dans le temps rappelant les trois vies du chevalement, depuis sa construction sur le site du 3 ter d'Auchel en passant par son transfert à Evin et sa récente renaissance.
Une journée que le président Rambau espère désormais être le point de départ d'une véritable animation sur le site" qui pourrait devenir un lieu fixe d'animation pour la Sainte Barbe mais aussi d'autres fêtes communales.
On a sauvé le 8, c'est bien, il faut désormais qu'il vive ! "


  ( 2 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 6 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |