histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  LA PLUS BELLE ECOLE DU MONDE 1ère partie : l’école maternelle (15/02/2019)
  au chant de l alouette fin (16/02/2019)
  au chant de l alouette 2 (16/02/2019)
  au chant de l alouette (16/02/2019)
  branque d' thym (10/02/2019)
  ch' torchon calendrier (09/02/2019)
  au coin del rue sur google maps (09/02/2019)
  dins ma rue sur google maps (09/02/2019)
  notre patois (09/02/2019)
  Du PATOIS ou du CHTI ? (06/02/2019)
  l' aprés midi dins ché commerces (03/02/2019)
  qu au matin dins ché commerces (03/02/2019)
  Mardi gras fais des crêpes (ou ben des gauffes) (01/02/2019)
  les chaussons aux pommes (26/01/2019)
  du qu' t as été en vagances ? (26/01/2019)
  ch'est comme aux ouatéres.... y a pu d' papier... (26/01/2019)
  Rondeau (21/01/2019)
  l arrivée des italiennes .... (19/01/2019)
  L’ cuisinière à carbon (Hommache postume) 2 (16/01/2019)
  L’ cuisinière à carbon (Hommache postume) 1 (15/01/2019)
  Bruay, aujourd hui et demain (13/01/2019)
  Bruay, la réaction face aux grands magasins (13/01/2019)
  Bruay, l'arrivée des grands magasins (13/01/2019)
  Bruay, sa géographie (13/01/2019)
  Bruay, sa géologie (13/01/2019)
  la Renault 12 (06/01/2019)
  Les étrennaches 2ième partie : chés sous (06/01/2019)
  ch' ruau (05/01/2019)
  Al boéte ed Noë 2e partie (04/01/2019)
  Les étrennaches 1ère partie : chés gins (01/01/2019)
  ch' vieux nounours ... (01/01/2019)
  Le catéchisme avec l’abbé Grard rue de Ranchicourt (29/12/2018)
  in l appelo poudingue al' mason (23/12/2018)
  la Noël (22/12/2018)
  cha vous fait pas ''drole'' (22/12/2018)
  Sapin et crêche de Noël (19/12/2018)
  Al boéte ed noë (19/12/2018)
  in s installo comme au cinéma (15/12/2018)
  vlà ch' garde ... (15/12/2018)
  ch' fourneau partie 4 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 3 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 2 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 1 (13/12/2018)
  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Drit79 ( 08/02/2019)
Mon dernier écrit ic...
 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
le montage
par ch'ti le, 09/12/2007  

le montage consiste à creuser la veine de charbon pour aller d'un niveau à un autre avec un marteau piqueur pour pouvoir installer les machines après
un ancien mineur du nord

par Charlot le, 09/12/2007

le montage c'est le début de la future taille, le ou les mineurs étaient dans la voie et abattaient le charbon sur toute la longueur de la future taille
des fois 100 à 150 mètres de long et sur 3 à 4 mètres de large, apres on pouvait installer le blindé et les étançons ou le boisage marchand (piles à vérin hydraulique), le rabot ou l'haveuse, tout dépindot del hauteur

par anthracite le, 09/12/2007

merci à Charlot pour sa réponse sur le montage c'est la réponse la plus proche de la réalité, on reconnait bien là l'ancien mineur de fond, bravo mon Charlot
en fait ce travail se faisait en 3 huit (équipe du matin du soir et de nuit) et par deux, un ouvrier hautement qualifié (base 100 le maximum) et un aide
le travail se faisait en deux étapes ; suivant la progression (longueur du montage)
en début de poste pour la préparation du matériel de boisage et d'évacuation du charbon abattu au marteau piqueur il y avait ces fameuses toles en demi arc de cercle qu'il fallait manipuler manuellement quand la progression mesurait plus de 150 metres avec une forte pente sur 1,50m de haut et 2m de large imaginez, et en plus trés important détail l'aération artificielle avec ces buses en grosses toiles le ventilateur etait en bas au pied du montage dans la bowette, des fois il fallait redescendre pour déclaper et rouler le charbon abattu dans les barroux un tiers du temps pour la manut matériel un tiers pour l'abattage et le dernier pour le boisage et le passage relais à l'équipe suivante, sans oublier la pause briquet bien mérité voilà un épisode d'un mineur qui a travaillé en montage pendant pas mal d'années

il y avait une très forte solidarité et une camaraderie dans ces équipes spécialisées en montage , deux mèmes équipiers pouvaient rester ensembles pendant des années (il y a encore des survivants rares pour témoigner) beaucoup de galibots aprés leur passage en ouvrier désirait aller en montage c'était dur mais appréciable parce qu'ils portaient à la ceinture la fameuse lampe à benzine réservé aux porions


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 3 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |