histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  au chant de l alouette fin (16/02/2019)
  au chant de l alouette 2 (16/02/2019)
  au chant de l alouette (16/02/2019)
  branque d' thym (10/02/2019)
  ch' torchon calendrier (09/02/2019)
  au coin del rue sur google maps (09/02/2019)
  dins ma rue sur google maps (09/02/2019)
  notre patois (09/02/2019)
  Du PATOIS ou du CHTI ? (06/02/2019)
  l' aprés midi dins ché commerces (03/02/2019)
  qu au matin dins ché commerces (03/02/2019)
  Mardi gras fais des crêpes (ou ben des gauffes) (01/02/2019)
  les chaussons aux pommes (26/01/2019)
  du qu' t as été en vagances ? (26/01/2019)
  ch'est comme aux ouatéres.... y a pu d' papier... (26/01/2019)
  Rondeau (21/01/2019)
  l arrivée des italiennes .... (19/01/2019)
  L’ cuisinière à carbon (Hommache postume) 2 (16/01/2019)
  L’ cuisinière à carbon (Hommache postume) 1 (15/01/2019)
  Bruay, aujourd hui et demain (13/01/2019)
  Bruay, la réaction face aux grands magasins (13/01/2019)
  Bruay, l'arrivée des grands magasins (13/01/2019)
  Bruay, sa géographie (13/01/2019)
  Bruay, sa géologie (13/01/2019)
  la Renault 12 (06/01/2019)
  Les étrennaches 2ième partie : chés sous (06/01/2019)
  ch' ruau (05/01/2019)
  Al boéte ed Noë 2e partie (04/01/2019)
  Les étrennaches 1ère partie : chés gins (01/01/2019)
  ch' vieux nounours ... (01/01/2019)
  Le catéchisme avec l’abbé Grard rue de Ranchicourt (29/12/2018)
  in l appelo poudingue al' mason (23/12/2018)
  la Noël (22/12/2018)
  cha vous fait pas ''drole'' (22/12/2018)
  Sapin et crêche de Noël (19/12/2018)
  Al boéte ed noë (19/12/2018)
  in s installo comme au cinéma (15/12/2018)
  vlà ch' garde ... (15/12/2018)
  ch' fourneau partie 4 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 3 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 2 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 1 (13/12/2018)
  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Drit79 ( 08/02/2019)
Mon dernier écrit ic...
 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
Symboles, Légindes ed Noé 6
par TIOT RITAL le, 26/12/2007  

El BUQUE d’Noé (la bûche de Noël)

L’coutume ed breuler eine greusse buque à Noé armonte aux temps payins au momint dus qu’in fiétôt el Solstice d’hiver autermint dit à partir du jour dus qué les jours rallongeote. Cha eczistot partout in Europe. In disot qué l’fu dé l’buque étot un hommage au Solel. Obin ch’tot l’Fiète du Fu, dite Licht, dins les régions germaniques. Ocore el Yule Log, l’fu ed Yule des bos celtes. Au comminch’mint, el buque alle dévot breuler quèques jours sovint tros, quèque 12 pou ceusses qui vénérotte el cycle lunaire. El Solel i n’dévot pon vir coper l’buque édon in f’sot cha dins l’nuit. El buque alle dévot êt’ copée dins un quêne, simbole dé l’puissance ocore dins un ape fruitier simbole dé fertilité. In mettot un ruban autour dé l’buque et in l’portot aveuc cérémonie dusqu’à l’mason. Dins quèques pays, in am’not autant d’buques qu’i avot d’habitants dins l’mason. Là, les jonnes files (quèque fos ch’tot el mère), l’alleumote aveuc les restes dé l’buque ed l’année d’avant. Mais in d’vot s’occuper d’faire breuler l’buque sins otieus (outils) ! Foque aveuc les mains ! In wardot les chindres dé l’buque pasqu’alles protégeote l’mason du diape et dé l’foudre ocore povotte guérir dé l’maladie. Si l’buque fasot gramint d’étincelles, in disot qué l’récolte ed l’été s’rot bonne ; ch’est pou cha qu’les taïonnes tapote su l’fu pou faire sortir del pusse possipe d’étincelles. Si el leumière dé l’buque moutrot des sihouettes su l’mur, in disot qué quéquin allot morir dins l’année.
Mais sovint,ç’coutume ch’tot un impôt payé pa l’vassal à sin Seigneu.

El chrétienté a wardé l’coutume in cangeant eine milette les manières. Ainsin, ch’tot el père accompagné d’ses infants et serviteus qui dallot kère, in grante cérémonie, les tisons dé l’buque ed l’année d’avant. Pis l’taïon les mettot dins l’âtre. Tertouss s’mettote à g’noux pour réciter l’Pater.pindint qu’2 forts varlets am’note el buque novelle .Pis l’père i arrosot l’buque aveuc d’huile, du sé (pou s’protéger des sorcielles) et du vin cuit (pou bruler tous les péchés et avoir eine bonne vindange), in faisant s’notre père (signe de la croix) et l’bénissant aveuc du buis wardé d’pu les Rameaux.
In l'alleumot juste avant d'aller à l’Messe ed Noé et alle devot breuler tout douch’mint dusqu'à l'Epiphanie sinon cha portot malheur. Ch’est pou cha qué l’buque alle dévot êt’ el pu greusse possipe. Ch’tot l’pu greusse partie du tronc d’l’ape et même dé l’souche. In l’appelot el coque ed Noé. Ch’est ainsin qué l’gatiau qu’in donne aux z’infants, a pris el nom d’coquile. Dès qué l’coque étot leumée, les z’infants li tornote el dos in priant el tiot Jésus pou êt’ saches. Les feimmes mettote des gauques, chucartes (bonbons) à l’débout dé l’buque. Alors ch’tot l’temps dé l’veillée aveuc des cants, des contes, des jus. Pis à 11 heures du soir, in dallot à l’Messe ed Minuit. Après, in arvénot pou minger et pou s’cauffer au fu dé l’buque. Fot s’ramintuver qu’in chés timps là, l’Atre étot imminse et qu’bins des gins povote s’placher padzou pou s’cauffer.

Dins les villes, ch’tot dur ed suire el coutume pasqué ch’tot pon simpel d’avoir une greusse buque. Alors un patissier , in 1945 parait-il, a eu l’idée ed rimplacher l’buque in bos pa ein gatiau qui li arsannot gramint. Fot quaind même dire qu’dins l’Poitou, un gatiau roulé arsannot gramint à l’buque ed Noé ; i eczistot d’pu la nuit des temps. Et buque ed Noé est dév’nu eine espécialité frinçaisse. Metnant, in peut pon réveillonner sins in minger un morciau ! Et menme au Novel An ! Alors mes gins, bon appétit !


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 7 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |