histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  in s installo comme au cinéma (15/12/2018)
  vlà ch' garde ... (15/12/2018)
  ch' fourneau partie 4 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 3 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 2 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 1 (13/12/2018)
  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
historique des câbles d'extraction de cages
par PAILLART André le, 02/02/2008  

Historique des câbles d'extraction de cages.

Les câbles sont fabriqués soit avec des matériaux végétaux comme le chanvre ou l'aloes, soit avec des fils de fer ou d'acier. Les câbles végétaux sont plats, formés de l'assemblage côte à côte d'une série de câbles élémentaires ronds ou aussières; les câbles métalliques sont plats ou ronds.
En outre, il existe des types particuliers à section décroissante d'une extrémité à l'autre, utilisés dans les puits à grande profondeur, où la partie supérieure du câble a besoin d'être beaucoup plus résistante que la partie inférieure, qui ne supporte que la cage.
Les câbles végétaux sont constitués par un certain nombre d'aussières juxtaposées et cousues au moyen d'une machine spéciale.
Les matières employées sont soit le chanvre, soit l'aloes ( appelé aussi chanvre de Manille, car c'est la fibre d'un bananier qui pousse aux philipines ).
Le chanvre est meilleur marché, mais s'altère rapidement à l'air vicié des mines et à l'humidité; l'aloes résiste beaucoup mieux à celle ci, et de plus il a une résistance à la traction plus grande de 10 % au moins. On protège le chanvre contre l'humidité en le trempant dans du suif bouillant.
On augmente sa durée, ainsi que celle de l'aloes, en les imbibant de goudron ( le chanvre en absorbe 17 %, l'aloes 15 % ); il faut avoir soin de laisser reposer les câbles six mois après cette opération avant de les mettre en service.
Dans les puits secs et chauds, il convient d'arroser de temps en temps les câbles d'aloes.
La faible résistance du chanvre l'a fait abandonner dans les puits importants. L'aloes l'a complètement remplacé; il reste en faveur dans les mines du Nord.
Malheureusement il devient de plus en plus difficile de s'en procurer, et son prix a beaucoup augmenté, aussi les câbles végétaux ont-ils tendance à disparaitre devant les câbles métalliques.

Les câbles métalliques, autrefois en fils de fer, ne se font plus maintenant qu'en fils d'acier. La nature de celui ci a une grande importance, car les fils doivent présenter à la fois une grande résistance et une flexibilité suffisante. L'acier trop dur est cassant à la flexion. On employait surtout des aciers ayant une résistance de 150 kg / mm2 environ, mais les aciers au creuset ont permis d'atteindre 180 à 200 kg / mm2.
Le fer ou l'acier doux ne donneraient que 60 à 75 kg. Dans les puits humides on emploie parfois des fils galvanisés.
Les câbles métalliques peuvent êter plats ou ronds.
Pour qu'un câble ne s'use pas trop rapidement, il faut que les molettes et les bobines, ou les tambours, soient installés de façon à éviter les frottements inutiles, que la machine d'extraction soit loin du puits, que les diamètres d'enroulement ne descendent pas au dessous de certaines limites, que le câble ne frotte pas dans le puits.
Il faut de plus éviter les pliages et les secousses pendant les manoeuvres de la cage aux recettes, soumettre le câble à une surveillance constante et l'entretenir avec soin.
Une des tâches essentielles des abouts.

Sources: résumé issu de l'ouvrage " Cours d'exploitation des mines " tome IV éditions Eyrolles 1922.

En photos:
Quelques clichés que j'ai pris au CHM de Lewarde en août dernier, illustrant ce sujet

Photo 1 : câbles métalliques des fosses de Gayant, Bonnel, Lemay. A droite, un cable plat en aloes.

Photo 2 : câbles plats métalliques d'extraction de 200 T et de 105 T et un câble clos rond diamètre 40 mm.

Photo 3 : câbles métalliques de 147 T et de 126 T.


  ( 3 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 4 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |