histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  la préparation du gardin (18/05/2019)
  LESSIVE ET ARPASSACHE (17/05/2019)
  le rechauffement climatique (12/05/2019)
  MIN CERTIFICAT D ETUDES (10/05/2019)
  Biêtises d'éfants partie 2/3 (09/05/2019)
  IN COLO A FITZ JAMES (3ième partie et FIN) (04/05/2019)
  IN COLO A FITZ JAMES (2ième partie) (03/05/2019)
  IN COLO A FITZ JAMES (1ère partie) (02/05/2019)
  gitane mais maïs (01/05/2019)
  porions facebook (01/05/2019)
  pour Annie et France (28/04/2019)
  L' PISTACHE (La piscine) (25/04/2019)
  Biêtises d'éfants partie 1/3 (22/04/2019)
  le gouter , ouais mais ch'est pratique (21/04/2019)
  min tien, confirmation .... (20/04/2019)
  hier ch'est déjà bin loin, aujourd hui ch'est déjà demain (20/04/2019)
  Min Tien (19/04/2019)
  Olhain la fin (14/04/2019)
  toudis au bois d' Olhain (13/04/2019)
  changemints au bois d' Ohlain (13/04/2019)
  ch' bos d' Olhain la suite (12/04/2019)
  ch'bos d' Olhain (12/04/2019)
  EUNN VIE D TCHIEN (12/04/2019)
  Au MONT NOIR avec mes parints (suite et fin) (08/04/2019)
  Un diminche au MONT NOIR à LUNA PARC (06/04/2019)
  Marie-Louisse chal gasconneuse (06/04/2019)
  la magie du persil (06/04/2019)
  la nostalgie , c'est plus ce que c était (31/03/2019)
  UN DIMINCHE A LA MER 2ième partie : la plache (23/03/2019)
  UN DIMINCHE A LA MER 1ère partie : éll’ pêque (22/03/2019)
  Min père que bio texte ... (19/03/2019)
  Min père (19/03/2019)
  ché poubelleux (17/03/2019)
  ch' calendrier de la poste partie 2 (17/03/2019)
  ch' calendrier de la poste partie 1 (17/03/2019)
  Y’A QUEU DE L’ NEICHE ! (13/03/2019)
  la Voix du Nord la fin (10/03/2019)
  la Voix du Nord la suite (10/03/2019)
  J’voudros aller au cabinet (08/03/2019)
  La Voix du Nord chétot aussi cha (10/03/2019)
  décés de Jacques Bodoin (10/03/2019)
  la Voix du Nord à travers les ages (09/03/2019)
  À l’école Pasteur dins les années 60 (60-64) (05/03/2019)
  Raoul et Ronny (03/03/2019)
  la boutele d' gasse (02/03/2019)
  Él’ pus belle école du monte (in patois d’ par ichi) (24/02/2019)
  du sac à malice de Clara, le mimosa (24/02/2019)
  douceur du temps (24/02/2019)
  Nos racines (24/02/2019)
  école Pasteur 1955-1956 (23/02/2019)
  LA PLUS BELLE ECOLE DU MONDE 4ième partie : La neige (Suite et FIN) (23/02/2019)
  le dernier jour à l école , avec monsieur Pruvost (23/02/2019)
  les derniers jours à l école (23/02/2019)
  les bidasses en folie (22/02/2019)
  tomates du maroc 1 roro 29 le kilo en février (21/02/2019)
  LA PLUS BELLE ECOLE DU MONDE 3ième partie : La cour de récré (20/02/2019)
  LA PLUS BELLE ECOLE DU MONDE 2ième partie : La « Grande » école (18/02/2019)
  LA PLUS BELLE ECOLE DU MONDE 1ère partie : l’école maternelle (15/02/2019)
  au chant de l alouette fin (16/02/2019)
  au chant de l alouette 2 (16/02/2019)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Drit79 ( 08/02/2019)
Mon dernier écrit ic...
 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
catastrophe de Fouquières lez Lens 4 février 1970 (1)
par bourdonb le, 03/02/2008  

Les membres du Gouvernement ont appris la nouvelle de la catastrophe à l'issue du Conseil des Ministres. Dans le courant de l'après-midi, M. Ortoli, ministre du Développement industriel et de la Recherche scientifique, arrive à la fosse 6, accompagné de M. Dumont, préfet de la région du Nord. De la foule montent quelques cris hostiles. Après s'être fait expliquer les circonstances de la catastrophe, le ministre se rend à la chapelle ardente, s'incline devant les corps des victimes ; puis, quittant la fosse tragique, il rend visite aux blessés soignés dans les hôpitaux, et regagne Paris par la route.
On note, sur le carreau de la fosse 6, la présence de nombreuses personnalités : autorités civiles et judiciaires, membres de la Direction des Houillères, représentants de tous les syndicats, parlementaires et élus locaux, Mgr Huyghe, évêque d'Arras. Ceux qui n'ont pu venir ont adressé des témoignages de sympathie. C'est la France, c'est la grande famille des mineurs qui est une nouvelle fois encore en deuil.

Vers 18 heures, dans la chapelle ardente, en présence de membres des familles, les corps des victimes sont placés dans les cercueils et ramenés à leur domicile respectif. Une longue veillée funèbre avant les funérailles.

Jadis, les mineurs gagnaient tranquillement à pied « leur » fosse. Comme il est déjà loin ce bon vieux temps ! Maintenant, avec la concentration de l'exploitation du charbon sur un puits, la plupart sont obligés de parcourir un ou plusieurs kilomètres à vélo, à mobylette ou en voiture pour gagner le puits de descente ; et ce n'est pas tout, il leur faut bien souvent parcourir des centaines de mètres, sinon plus d'un kilomètre, pour se rendre, sous terre, à leur lieu de travail.

La situation des mutés est pire. Avec la récession, et l'épuisement du gisement, de nombreuses fosses ont été fermées à l'ouest du Bassin minier (anciens groupes d'Auchel et de Bruay). La plupart des mineurs de ces fosses ont été mutés dans celles du groupe Centre d'où seront extraites, en principe, les dernières tonnes de charbon. Des autobus transportent chaque jour de l'ouest du Bassin vers le centre un nombre important de mineurs qui, pour la plupart, sont partis de leur maison plus de 12 heures. Comme il y a deux siècles !

Des victimes habitaient Fouquières-lez-Lens, des communes voisines, ou hors du bassin minier. Faisons connaissance avec chaque famille, discrètement et dans un esprit fraternel.

A Fouquières-lez-Lens
- 5, rue E.-Roux, le porion André LOY, 40 ans ; une veuve et trois enfants dont le dernier a 10 ans.
- 36, rue Boussac, le porion Tadeusz GORECKI, 47 ans : deux orphelins ; la maman est morte il y a 8 mois ; le cadet a été recueilli par une tante ; l'aîné fait son service militaire, il a appris la catastrophe en regardant la télévision.
- 9, rue Montdidier, Boleslas WOSZCZYK, 54 ans ; une veuve et un enfant ; Boleslas devait prendre sa retraite en fin d'année.
- 38, rue E.-Zola, François BRAMANSKI, 35 ans ; célibataire, a été enlevé à l'affection de sa mère.

A Billy-Montigny :
- 40, rue du Lavoir, Mario SCHIAVONE devait fêter ses 39 ans le 13 février ; il a quitté son pays natal, l'Italie, pour travailler à la mine ; 10 ans d'ancienneté ; une veuve et deux enfants.
- 4, rue de Souchez, Francesco BARONE, 54 ans ; 21 années de services dans les mines ; presque chaque jour, je rencontrais son épouse conduisant leur fils à l'arrêt d'autobus où il prenait un car pour scolaires.

A Noyelles-sous-Lens :
- 58, rue de Lorraine, Jean-Pierre ANTINORI, 20 ans, le bel âge ; son épouse attend prochainement son second enfant : il ne connaîtra jamais son père.
- 14, rue d'Harnes, François MILENKIEWICZ, 47 ans 1/2 ; une veuve et trois enfants.
A Méricourt sous Lens :
- 87, rue Arago, cité d'Artois, Etienne STEPINSKI, 36 ans ; une veuve et deux enfants âgés de 5 ans 1/2 et 10 ans.
- 34, rue Roberval, cité d'Artois, Jean VICZENA, 49 ans ; 33 années de services ; une veuve et un enfant de 14 ans 1/2.
- 7, rue Davy, Emile LOURME, 39 ans ; une veuve et sept enfants âgés de 4 à 17 ans.
- No 13, Pavillon 4, cité de la Fosse 3, Félix MUSTAR, 33 ans ; une veuve et deux enfants de 7 et 8 ans.
- No 43, Pavillon 2, cité de la Fosse 3 : c'était la demeure de Casimir SZCZESNY, 44 ans ; célibataire ; personne au No 43

Hors du bassin minier :
- 2, rue Jeanne d'Arc, à Annezin - lez - Béthune, René DESRUELLE, 46 ans ; père de quatre enfants.
- Rue de la Lens à Lillers, René DUBOIS, 39 ans; père de cinq enfants.
- 9, cité de la Roupie à Isbergues, Gabriel ROCHE, 37 ans ; père de cinq enfants.

Dans les autobus qui les transportaient à la fosse 3, trois sièges seront inoccupés.

Le jeudi après-midi, à l'Hôtel de Ville de Lens, au cours d'une réunion présidée par M. Souvraz, sous-préfet, réunion à laquelle participent M. Delelis, les maires des communes endeuillées, des représentants des Houillères et des différents syndicats, sont fixés la date et le déroulement de la cérémonie officielle des funérailles des victimes de la catastrophe : samedi 7 février à 10 heures, sur la place de la mairie de Fouquières-Lez-Lens.
Trois familles ont souhaité des cérémonies privées pour leur défunt : les familles Barone, Desruelle et Roche.


  ( 1 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 4 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |