histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  in bas des marches du lycée (06/07/2018)
  Carnet des salaires du fond Fosse 6 de Bruay (13/06/2018)
  la méthode assimil (12/06/2018)
  Lens, fresque d'un mineur pont Cézarine (05/06/2018)
  La Poste (04/06/2018)
  Montreuil sur mer (01/06/2018)
  Fortuné et sin patois qui canto (29/05/2018)
  le bébé rose (26/05/2018)
  Pourquo qui drache au mos d’mai ? (21/05/2018)
  Colbert Bonaventure mineur de fond (20/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 2 (13/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 1 (13/05/2018)
  fin des multiplex le samedi au soir (07/05/2018)
  ouf merci Aspro in a pas tout perdu (01/05/2018)
  ch' pain (01/05/2018)
  la Piscine Salengro (29/04/2018)
  el piscine ed Bruay din l'commissaire Magellan (29/04/2018)
  ch'est du gardin (22/04/2018)
  dins zin gardin à Bruay y a queques temps partie 1 (14/04/2018)
  a sunday in hell (08/04/2018)
  te radotes (03/04/2018)
  Il y a 70 ans...déjà... (02/04/2018)
  ne jette pas ça malheureusse (30/03/2018)
  le rassaquache (29/03/2018)
  un souvenir des mutilés de guerre (25/03/2018)
  les mutilés de guerre (23/03/2018)
  Eul marchand d'carbon (23/03/2018)
  chanson Eum' petit' Brouette (23/03/2018)
  la porte de la pièce de devant (19/03/2018)
  le jeu d'bidets (17/03/2018)
  in pouvo pas finir ch' sujet comme cha (14/03/2018)
  vlà la terreur (14/03/2018)
  ch' buffet (12/03/2018)
  ché pinsions et l' facteur (10/03/2018)
  Al bonne fay ed Berlincourt-el Cauroy (09/03/2018)
  Le passé (08/03/2018)
  le boulodrome suite et fin (08/03/2018)
  le boulodrome (06/03/2018)
  des gouettes (05/03/2018)
  un autre fourneau à buée (04/03/2018)
  fourneau de buée cité des Électriciens (01/03/2018)
  ch' carbon in sac ou en vrac (27/02/2018)
  l'amicale des anciens de Carnot fête ses 80 ans (26/02/2018)
  plaque commémorative (26/02/2018)
  la plus pitite mason des houillères (24/02/2018)
  au cimetière du 3. (24/02/2018)
  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
des asticots dans le cou
par PISAREK le, 12/03/2008  

Ch'est eune drole d'histoire qui est arrivée à min père. Dans les années 70, avec min père et min "mon onc" François, in allot souvint al'peque dins la Somme vu qu'in féjot partie d'eune société qui s'appellot "La Tanche Noeuxoise".
Pour cha in préparot nos affaires el'veille in féjant attention d'n'rien oublier pi in partot ed'bonne heure, in étot chargés commes des baudets, entre ché cannes, el'parasol, el'transat, et surtout l'casse croute, parce qu'à ch'époque là y avot pas d'glachière, min père i préno s'musette del fosse, sin boutelot. Mi j'nétos pas bin grand alors ej'portos c'qui avot ed'moins lourd. Ch'étot toute eune expédition, in aurot cru des explorateurs.
Heureus'mint, in n'avot pas loin à aller avec nos affaires puisq'in prénot ch'bus des mineurs mais ch'étot pas pour aller àl'fosse. Eune fois installés din ch'bus, j'écoutos leurs histoires de mineurs puisqu' y zétottent à 90 % mineurs ou retraités, puis comme j'm'étos levé ed bonne heure, ej'm'indormos assez vite car el'route al étot longue, ch'l'autobus i n'allot pas bien vite et pi surtout à ch'tépoque là, y'avot pas encor' d'autoroute et incor moins d'radar, mais nou'zaut in n'risquot pas les excès de vitesse, in n'prénot que des petites routes.

J'dormos profondément ch'jour là pi, d'un seul coup j'intinds min père qui dit "quo qu'ch'a n'est qu'cha" alors je m'réveille in sursaut et min père y avot des asticots dins s'main pi im'dit : "tchiot, raviss' c'qui y a din min cou".
Effectiv'mint, y avot des asticots qui s'prom'notent dins sin cou.
Alors in a vite compris tous les deux : vu qu'in mettot nos affaires dins l'porte bagache au d'sus not tietes, y avot là eune musette et dins l'musette eune boîte d'asticots qui s'étot ouverte avec les vibrations d'ech'bus et les asticots y quéiottent dins l'cou d'min père.
Après min père y s'est retourné et a dit à sin camarade qui étot assis derrière li "ferm' et'musette, tes asticots i's'promène'tent et si cha continue, té n'auras plus in arrivant".
De ch't'histoire là, in n'a parlé longtemps avec min père et min "mon onc'" et in rigolot toudis.

Chés journées ed'peque dins la Somme j'm'in rappelle comme si ch'étot hier, in allot à CHIPILLY, un petit village bien sympa. Ch'étot vraimint des bonnes journées, j'étos un des rares gamins et j'm'rappelle qu'avec mes copains in allot s'baigner directement dins l'rivière, ch'étot pas profond, et pendant que nos pères y péquottent, nouzautes in s'amusot commes des fous et au soir dins ch'bus, in intindot pu rien, tout'monde i dormot et quant aux asticots... et bien les boîtes z'étottent vides puisqu'in avot attrappé grandmin d'pichon qu'in distribuot à tout ch'coron in arrivant.
Chéto l'bon temps, j'continue à aller al'peque aujourd'hui avec mes garchons quand j'ai l'temps et quand j'ouvre el boîte d'asticots, j'pinse toudis à min père et ces journées formidables. J'ai aussi gardé le couteau d'pêche ed'min "mon onc'" qui entre nous étot un "sacré péqueux".


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 12 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |