histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  UN DIMINCHE A LA MER 1ère partie : éll’ pêque (22/03/2019)
  Min père que bio texte ... (19/03/2019)
  Min père (19/03/2019)
  ché poubelleux (17/03/2019)
  ch' calendrier de la poste partie 2 (17/03/2019)
  ch' calendrier de la poste partie 1 (17/03/2019)
  Y’A QUEU DE L’ NEICHE ! (13/03/2019)
  la Voix du Nord la fin (10/03/2019)
  la Voix du Nord la suite (10/03/2019)
  J’voudros aller au cabinet (08/03/2019)
  La Voix du Nord chétot aussi cha (10/03/2019)
  décés de Jacques Bodoin (10/03/2019)
  la Voix du Nord à travers les ages (09/03/2019)
  À l’école Pasteur dins les années 60 (60-64) (05/03/2019)
  Raoul et Ronny (03/03/2019)
  la boutele d' gasse (02/03/2019)
  Él’ pus belle école du monte (in patois d’ par ichi) (24/02/2019)
  du sac à malice de Clara, le mimosa (24/02/2019)
  douceur du temps (24/02/2019)
  Nos racines (24/02/2019)
  école Pasteur 1955-1956 (23/02/2019)
  LA PLUS BELLE ECOLE DU MONDE 4ième partie : La neige (Suite et FIN) (23/02/2019)
  le dernier jour à l école , avec monsieur Pruvost (23/02/2019)
  les derniers jours à l école (23/02/2019)
  les bidasses en folie (22/02/2019)
  tomates du maroc 1 roro 29 le kilo en février (21/02/2019)
  LA PLUS BELLE ECOLE DU MONDE 3ième partie : La cour de récré (20/02/2019)
  LA PLUS BELLE ECOLE DU MONDE 2ième partie : La « Grande » école (18/02/2019)
  LA PLUS BELLE ECOLE DU MONDE 1ère partie : l’école maternelle (15/02/2019)
  au chant de l alouette fin (16/02/2019)
  au chant de l alouette 2 (16/02/2019)
  au chant de l alouette (16/02/2019)
  branque d' thym (10/02/2019)
  ch' torchon calendrier (09/02/2019)
  au coin del rue sur google maps (09/02/2019)
  dins ma rue sur google maps (09/02/2019)
  notre patois (09/02/2019)
  Du PATOIS ou du CHTI ? (06/02/2019)
  l' aprés midi dins ché commerces (03/02/2019)
  qu au matin dins ché commerces (03/02/2019)
  Mardi gras fais des crêpes (ou ben des gauffes) (01/02/2019)
  les chaussons aux pommes (26/01/2019)
  du qu' t as été en vagances ? (26/01/2019)
  ch'est comme aux ouatéres.... y a pu d' papier... (26/01/2019)
  Rondeau (21/01/2019)
  l arrivée des italiennes .... (19/01/2019)
  L’ cuisinière à carbon (Hommache postume) 2 (16/01/2019)
  L’ cuisinière à carbon (Hommache postume) 1 (15/01/2019)
  Bruay, aujourd hui et demain (13/01/2019)
  Bruay, la réaction face aux grands magasins (13/01/2019)
  Bruay, l'arrivée des grands magasins (13/01/2019)
  Bruay, sa géographie (13/01/2019)
  Bruay, sa géologie (13/01/2019)
  la Renault 12 (06/01/2019)
  Les étrennaches 2ième partie : chés sous (06/01/2019)
  ch' ruau (05/01/2019)
  Al boéte ed Noë 2e partie (04/01/2019)
  Les étrennaches 1ère partie : chés gins (01/01/2019)
  ch' vieux nounours ... (01/01/2019)
  Le catéchisme avec l’abbé Grard rue de Ranchicourt (29/12/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Drit79 ( 08/02/2019)
Mon dernier écrit ic...
 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
des asticots dans le cou
par PISAREK le, 12/03/2008  

Ch'est eune drole d'histoire qui est arrivée à min père. Dans les années 70, avec min père et min "mon onc" François, in allot souvint al'peque dins la Somme vu qu'in féjot partie d'eune société qui s'appellot "La Tanche Noeuxoise".
Pour cha in préparot nos affaires el'veille in féjant attention d'n'rien oublier pi in partot ed'bonne heure, in étot chargés commes des baudets, entre ché cannes, el'parasol, el'transat, et surtout l'casse croute, parce qu'à ch'époque là y avot pas d'glachière, min père i préno s'musette del fosse, sin boutelot. Mi j'nétos pas bin grand alors ej'portos c'qui avot ed'moins lourd. Ch'étot toute eune expédition, in aurot cru des explorateurs.
Heureus'mint, in n'avot pas loin à aller avec nos affaires puisq'in prénot ch'bus des mineurs mais ch'étot pas pour aller àl'fosse. Eune fois installés din ch'bus, j'écoutos leurs histoires de mineurs puisqu' y zétottent à 90 % mineurs ou retraités, puis comme j'm'étos levé ed bonne heure, ej'm'indormos assez vite car el'route al étot longue, ch'l'autobus i n'allot pas bien vite et pi surtout à ch'tépoque là, y'avot pas encor' d'autoroute et incor moins d'radar, mais nou'zaut in n'risquot pas les excès de vitesse, in n'prénot que des petites routes.

J'dormos profondément ch'jour là pi, d'un seul coup j'intinds min père qui dit "quo qu'ch'a n'est qu'cha" alors je m'réveille in sursaut et min père y avot des asticots dins s'main pi im'dit : "tchiot, raviss' c'qui y a din min cou".
Effectiv'mint, y avot des asticots qui s'prom'notent dins sin cou.
Alors in a vite compris tous les deux : vu qu'in mettot nos affaires dins l'porte bagache au d'sus not tietes, y avot là eune musette et dins l'musette eune boîte d'asticots qui s'étot ouverte avec les vibrations d'ech'bus et les asticots y quéiottent dins l'cou d'min père.
Après min père y s'est retourné et a dit à sin camarade qui étot assis derrière li "ferm' et'musette, tes asticots i's'promène'tent et si cha continue, té n'auras plus in arrivant".
De ch't'histoire là, in n'a parlé longtemps avec min père et min "mon onc'" et in rigolot toudis.

Chés journées ed'peque dins la Somme j'm'in rappelle comme si ch'étot hier, in allot à CHIPILLY, un petit village bien sympa. Ch'étot vraimint des bonnes journées, j'étos un des rares gamins et j'm'rappelle qu'avec mes copains in allot s'baigner directement dins l'rivière, ch'étot pas profond, et pendant que nos pères y péquottent, nouzautes in s'amusot commes des fous et au soir dins ch'bus, in intindot pu rien, tout'monde i dormot et quant aux asticots... et bien les boîtes z'étottent vides puisqu'in avot attrappé grandmin d'pichon qu'in distribuot à tout ch'coron in arrivant.
Chéto l'bon temps, j'continue à aller al'peque aujourd'hui avec mes garchons quand j'ai l'temps et quand j'ouvre el boîte d'asticots, j'pinse toudis à min père et ces journées formidables. J'ai aussi gardé le couteau d'pêche ed'min "mon onc'" qui entre nous étot un "sacré péqueux".


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 1 visiteur connecté - Qui est connecté ? |