histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  dins zin gardin à Bruay y a queques temps partie 1 (14/04/2018)
  a sunday in hell (08/04/2018)
  te radotes (03/04/2018)
  Il y a 70 ans...déjà... (02/04/2018)
  ne jette pas ça malheureusse (30/03/2018)
  le rassaquache (29/03/2018)
  un souvenir des mutilés de guerre (25/03/2018)
  les mutilés de guerre (23/03/2018)
  Eul marchand d'carbon (23/03/2018)
  chanson Eum' petit' Brouette (23/03/2018)
  la porte de la pièce de devant (19/03/2018)
  le jeu d'bidets (17/03/2018)
  in pouvo pas finir ch' sujet comme cha (14/03/2018)
  vlà la terreur (14/03/2018)
  ch' buffet (12/03/2018)
  ché pinsions et l' facteur (10/03/2018)
  Al bonne fay ed Berlincourt-el Cauroy (09/03/2018)
  Le passé (08/03/2018)
  le boulodrome suite et fin (08/03/2018)
  le boulodrome (06/03/2018)
  des gouettes (05/03/2018)
  un autre fourneau à buée (04/03/2018)
  fourneau de buée cité des Électriciens (01/03/2018)
  ch' carbon in sac ou en vrac (27/02/2018)
  l'amicale des anciens de Carnot fête ses 80 ans (26/02/2018)
  plaque commémorative (26/02/2018)
  la plus pitite mason des houillères (24/02/2018)
  au cimetière du 3. (24/02/2018)
  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)
  grand père et tchiot garchon à la fois (25/12/2017)
  dernier soir (24/12/2017)
  ch' pitit calendrier (24/12/2017)
  la roue tourne (23/12/2017)
  un cadeau de Noël la visionneuse (23/12/2017)
  souvenir d école enfin si on veut (22/12/2017)
  Sofifoto (17/12/2017)
  ché vints d Artois... (17/12/2017)
  hareng saur (17/12/2017)
  faut laisser la chance aux zautes (17/12/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
un point à l indro un point à l envers
par minloute le, 18/03/2008  

un point à l indro , un point à l envers , vla m' mère qui va s' assire al' tape del' cuisine, ale ramène ch' panier in osier ou arpossent ché p'lotes ed laine et ché zaiguiles qui dépassottent
au bout des zaiguiles un numéro, qui donnot l' grosseur d' l aiguile et bin sur l' grosseur du maillache, mi j avo ker juer avec, mais m' mère al' voulo pas " té va les torte, té va t in mete un coup dans l eule" et pourtant comme fleche d indien y y avo pas miu
un point à l indro un point à l envers , chéto cor l' pu simpe, cor fallo compter l nompe ed points par rangée, ale levo s' n ouvrache al' leumiere et ale arcompto à la fin del rangée
ale conto dins s' tiete mais tè voyo ché léves bouger, ale marmonno ch' nompe ed points in fait
i a des coups ale douto, minloute vient chi, ti té v'no té resto dro comme un i, enfin ché pasque t' mère ale t avo dit dix coups ed rester tranquile, d arreter d armuer, d' gigoter, i do avoir des viers ché pas possipe, alors l' fait d' imaginer qu in pouvo avoir des viers dins l' vinte cha t' calmo tout d' suite ........ les viers et l huile d' fo d' morue ché des mots que té craigno in éto jone, plus sur qu eune promesse ed clique.......
bon té poujo pas, t'mère ale metto d'vant ti, ce qui pour ti éto cor qu eune espèce d' loque in laine , i minquo cor ché manches ou des coups i y avo que ch' devant d' fait et ché comme si té porto un plastron ..........
pour m' mère i yavo des mots qui quand qu ale les dijo té savo que chéto pas d in magasin normal qu ale parlo
ale dijo pas del meme fachon "j va al' boucherie" que "j va chez phildar, ou j' va ché pinguin" chéto sin plaiji d' tricoter, d' toucher l' douceur del pelotte in comminchant s' n ouvrache, in n avo un qui éto contint quand que m'mere ale arvéno avec s' corbele à tricot chéto ch' cat
de tout tchiot al' fin des ' vie, i s incrinquo dins l' corbelle pour et' au caud, près d' eme mère, donner un coup d' pattes ed temps en temps su ché aiguiles qui bougeottent quand elle commincho à tricoter
sans parler des chtiotes bobines ed laine ou d' fil qui étotent d'dins l' corbele et que ch' cat i s amuso à arsortir ed là pour fout' à terre et juer avec dins toute l' mason, sous l' tape , sous ché meupes et y a des coups min plaiji chéto d' d'minder am' mère un bout d' laine qui traino, d y accrocher un bouchon en lieche, et d' traverser l' mason avec ch ' cat qui courro aprés ch' bouchon, cha duro un temps mais j' sais nin commint que j' faijo ou plutot chéto m'mère qu ale metto des pots d'fleurs partout et surtout dins ché passaches, i y avo quequ' fos des catastrophes
j' me souviens d un porte pot d' fleur, allez j' vous l' décris j' su sur qui n a qui l on connu chtilale, chéto in fer noir, trop pieds au sol pour l assisse, et aprés cha armonto et cha ch' finisso comme un manche ed parapuie, savez in forme ed canne, su ch' montant i avo s'soudé tro portes pots d' fleur in fer aussi , et sommome d' la déco , such' manche comme such' montant, i avo d inroulé comme du fil à scoubidou ed couleur jaune, alors noir sur jaune , chéto quand meme voyant, enfin pas pour mi, j a du l invoyer valdinguer eune paire ed coups avec catastrophe au bout, pots in terre cuite éclatés, terre dins l' mason, là in essayo pas d' m amadouer avec l' vermifuche ou l huile d' fo d' morue chéto clique direct'mint

alors différence , "clique" chéto m' mère, cha piquo mais cor supportape, à pas confonte avec "baffe" d'min père, avec s' n expression familiere " fous li eune bonne baffe", là cha piquo plus longtimps


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 6 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |