histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  ch' lapin et m' mère (19/10/2019)
  BECS DE CORAL ET BENGALIS (16/10/2019)
  ché sms mms i zont bon dos (13/10/2019)
  PICHON ROUCHE ET BITACLÉ (11/10/2019)
  L BRADERIE D BRUAY (08/10/2019)
  devoir sur la braderie la correction (07/10/2019)
  braderie la fin (07/10/2019)
  au milieu de la braderie (07/10/2019)
  déchinte à la braderie (06/10/2019)
  départ à labraderie (06/10/2019)
  j a pinsé à ti Papa (30/09/2019)
  IN VA TUER CH COQ (29/09/2019)
  ché supporters d' footballe (29/09/2019)
  poésie en automne (28/09/2019)
  je coupe ... (28/09/2019)
  Émotion, notalgie, en revisitant les récits (24/09/2019)
  JUER AU FOOT À L' USB (23/09/2019)
  cité rigoulet et cité de l armentiou à Puyoo (21/09/2019)
  départ des arondes ...acoutez ché viux... (21/09/2019)
  DU FOOTBAL AU STADE DE LABUISSIÈRE (19/09/2019)
  Merlimont au soir partie 4 (15/09/2019)
  Merlimont au soir partie 3 rectification (13/09/2019)
  DU MARTINET OU DELLE CHEINTURE ? (13/09/2019)
  Merlimont au soir partie 3 (08/09/2019)
  Merlimont au soir partie 2 (08/09/2019)
  Merlimont au soir partie 1 (08/09/2019)
  RETOUR À BRUAY (La fin des vacances à Berck . Épilogue) (31/08/2019)
  CERF-VOLANTS ET AUTES AMUSEMINTS (Les vacances à Berck 10ième partie) (26/08/2019)
  Stade vélodrome de Bruay (26/08/2019)
  CHÉS CABINES (Les vacances à Berck 9ième partie) (21/08/2019)
  le Touquet Paris Plage (20/08/2019)
  LES VACANCES À BERCK (8ième partie : CH POSTE ÉD SECOURS) (17/08/2019)
  la fronde (15/08/2019)
  ché tétards (15/08/2019)
  LA JOURNÉE À STELLA (les vacances à Berck 7ième partie) (12/08/2019)
  in arvenant de Merlimont (11/08/2019)
  cor un ancien camarate d'école qui s'in est allé (08/08/2019)
  LA DUCASSE (Les vacances à Berck 6ième partie) (06/08/2019)
  LES VACANCES À BERCK (5ième partie : la baie de l’Authie) (02/08/2019)
  remonter le temps c'est possible (29/07/2019)
  LES VACANCES À BERCK (4ième partie : une journée à Bagatelle) (27/07/2019)
  Les démolitions des corons au 3 à Bruay (27/07/2019)
  LES VACANCES À BERCK (3ième partie : l'après-midi) (20/07/2019)
  y a 50 ans j'y a cru.... (20/07/2019)
  VACANCES À BERCK années 60 (2ième partie : au matin) (16/07/2019)
  les hommes volants (14/07/2019)
  cha sint l'iote ..... (14/07/2019)
  VACANCES À BERCK années 60 (1ère partie : départ et arrivée) (10/07/2019)
  la magie du cinéma 1 (06/07/2019)
  Casino ou Colisée ? (01/07/2019)
  LE PASSÉ (01/07/2019)
  faut l imager t' mason Bernard (30/06/2019)
  L’ FÊTE DES ÉCOLES (23/06/2019)
  les hortensias (23/06/2019)
  l' armontée du catéchisme (15/06/2019)
  le calendrier éphéméride (15/06/2019)
  Biêtises d'éfants partie 3/3 (12/06/2019)
  le budget de maman agenda 1953 (10/06/2019)
  le recopiage des recettes, agenda 1953 (09/06/2019)
  il reste du gigot , agenda 1953 (08/06/2019)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Drit79 ( 08/02/2019)
Mon dernier écrit ic...
 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
un point à l indro un point à l envers
par minloute le, 18/03/2008  

un point à l indro , un point à l envers , vla m' mère qui va s' assire al' tape del' cuisine, ale ramène ch' panier in osier ou arpossent ché p'lotes ed laine et ché zaiguiles qui dépassottent
au bout des zaiguiles un numéro, qui donnot l' grosseur d' l aiguile et bin sur l' grosseur du maillache, mi j avo ker juer avec, mais m' mère al' voulo pas " té va les torte, té va t in mete un coup dans l eule" et pourtant comme fleche d indien y y avo pas miu
un point à l indro un point à l envers , chéto cor l' pu simpe, cor fallo compter l nompe ed points par rangée, ale levo s' n ouvrache al' leumiere et ale arcompto à la fin del rangée
ale conto dins s' tiete mais tè voyo ché léves bouger, ale marmonno ch' nompe ed points in fait
i a des coups ale douto, minloute vient chi, ti té v'no té resto dro comme un i, enfin ché pasque t' mère ale t avo dit dix coups ed rester tranquile, d arreter d armuer, d' gigoter, i do avoir des viers ché pas possipe, alors l' fait d' imaginer qu in pouvo avoir des viers dins l' vinte cha t' calmo tout d' suite ........ les viers et l huile d' fo d' morue ché des mots que té craigno in éto jone, plus sur qu eune promesse ed clique.......
bon té poujo pas, t'mère ale metto d'vant ti, ce qui pour ti éto cor qu eune espèce d' loque in laine , i minquo cor ché manches ou des coups i y avo que ch' devant d' fait et ché comme si té porto un plastron ..........
pour m' mère i yavo des mots qui quand qu ale les dijo té savo que chéto pas d in magasin normal qu ale parlo
ale dijo pas del meme fachon "j va al' boucherie" que "j va chez phildar, ou j' va ché pinguin" chéto sin plaiji d' tricoter, d' toucher l' douceur del pelotte in comminchant s' n ouvrache, in n avo un qui éto contint quand que m'mere ale arvéno avec s' corbele à tricot chéto ch' cat
de tout tchiot al' fin des ' vie, i s incrinquo dins l' corbelle pour et' au caud, près d' eme mère, donner un coup d' pattes ed temps en temps su ché aiguiles qui bougeottent quand elle commincho à tricoter
sans parler des chtiotes bobines ed laine ou d' fil qui étotent d'dins l' corbele et que ch' cat i s amuso à arsortir ed là pour fout' à terre et juer avec dins toute l' mason, sous l' tape , sous ché meupes et y a des coups min plaiji chéto d' d'minder am' mère un bout d' laine qui traino, d y accrocher un bouchon en lieche, et d' traverser l' mason avec ch ' cat qui courro aprés ch' bouchon, cha duro un temps mais j' sais nin commint que j' faijo ou plutot chéto m'mère qu ale metto des pots d'fleurs partout et surtout dins ché passaches, i y avo quequ' fos des catastrophes
j' me souviens d un porte pot d' fleur, allez j' vous l' décris j' su sur qui n a qui l on connu chtilale, chéto in fer noir, trop pieds au sol pour l assisse, et aprés cha armonto et cha ch' finisso comme un manche ed parapuie, savez in forme ed canne, su ch' montant i avo s'soudé tro portes pots d' fleur in fer aussi , et sommome d' la déco , such' manche comme such' montant, i avo d inroulé comme du fil à scoubidou ed couleur jaune, alors noir sur jaune , chéto quand meme voyant, enfin pas pour mi, j a du l invoyer valdinguer eune paire ed coups avec catastrophe au bout, pots in terre cuite éclatés, terre dins l' mason, là in essayo pas d' m amadouer avec l' vermifuche ou l huile d' fo d' morue chéto clique direct'mint

alors différence , "clique" chéto m' mère, cha piquo mais cor supportape, à pas confonte avec "baffe" d'min père, avec s' n expression familiere " fous li eune bonne baffe", là cha piquo plus longtimps


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 2 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |