histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  ch' fourneau partie 1 (13/12/2018)
  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)
  comme Marcel, vers Merlimont (06/10/2018)
  tout in haut dech'terril , eune canchon d avenir (06/10/2018)
  d'vant ché grands magasins ... (29/09/2018)
  du porte plume à la liste des courses (23/09/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 2 (23/09/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
sport ed riche
par minloute le, 22/07/2005  

Quand qu'on passo dans ch' passache qui méno au chateau d' la Buissière, in voyo des gins juer au tennis.
J' vous parle ed cha y a bin 35 ans, bin i zétotent fiers et arrogants ed' derrière ch' grillache.
Grillache pour impécher ché balles d' partir trop loin ou grillache pour faire eune séparation des classes...........

par loumarcel le, 28/07/2005

Minloute, cor in coup j'sus pas d'accord avec ti, j'ai jamais vu des gins arrogants su chés courts d'tennis que té parles, ch'étot cheu de l'maison d'ingénieur qui donot'nt su l'route nationale, i s'applot Boël, sin garchon Patrick, ch'étot min camarat' au Lycée et i est mort, i devot avoir 12 ou 13 ans, din in accident. Et j'peux t'dire que ch'étot pas des gins arrogants.

Tout cha ch'étot 14 ans avant t'n'époque, cha devot pas ête l'minme ambiance, j'y passo souvint là et bien avant qu'in abatte l'château in 64, j'veyo des gins qui juot'nt avec inne raquette sans faire d'manière et si té ravisses bien à ch't'époque là, ch'étot cor Labuissière et Labuissière ch'étot pas Bruay, et qui ch'est qui in majorité habitot Labuissière, i avo pas gramint d'ingénieurs, ch'étot
des cinsiers (à m'n'époque) et té veux faire inne lutte ed classes avec des cinsiers ? Là ch'est pu parèle.

Nan mi quand j'étos jone j'ai jamais arsintu d'lutte ed classes à Bruay et pourtant j'avos des copains fils d'ingénieurs, d'porions, d'boucher aussi(Omer) considéré comme des nantis qui allot'nt avec mi à l'école, din l'minme école, à l'école Loubet ou au lycée, j'ai jamais sintu ed'différence intre nous, si, mi j'avos moins d'sous
qu'eux quand j'étos pu grand, mais cha m'a jamais déringé.

Au lieu d'faire du tennis, (j'auros jamais pinsé à cha), j'ai fait du foot, j'ai jué, sans ête payé bien sur, à l'U.S.B (à ch't'heure l'USOBL),

Minloute, n' fais pas comme l'juch' Pascal qui avec l'affaire d'Bruay i a voulu in faire inne lutte d'classes, mi j'ai jamais connu cha.

Noirchi pas l'vie qu'in avot à Bruay, mais p'tète que c'que t'as connu 15 ans après mi ch'étot aut' quosse, i avot pu d'boulot à ch't'époque là, et mi j'ai quitté l'région pour in trouver justemint.

In a p'tète connu les minmes gins cha ch'est sûr, mais pas l'minme Bruay ou alors té l'veyos pas comme mi..


  ( 1 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 6 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |