histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  Carnet des salaires du fond Fosse 6 de Bruay (13/06/2018)
  la méthode assimil (12/06/2018)
  Lens, fresque d'un mineur pont Cézarine (05/06/2018)
  La Poste (04/06/2018)
  Montreuil sur mer (01/06/2018)
  Fortuné et sin patois qui canto (29/05/2018)
  le bébé rose (26/05/2018)
  Pourquo qui drache au mos d’mai ? (21/05/2018)
  Colbert Bonaventure mineur de fond (20/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 2 (13/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 1 (13/05/2018)
  fin des multiplex le samedi au soir (07/05/2018)
  ouf merci Aspro in a pas tout perdu (01/05/2018)
  ch' pain (01/05/2018)
  la Piscine Salengro (29/04/2018)
  el piscine ed Bruay din l'commissaire Magellan (29/04/2018)
  ch'est du gardin (22/04/2018)
  dins zin gardin à Bruay y a queques temps partie 1 (14/04/2018)
  a sunday in hell (08/04/2018)
  te radotes (03/04/2018)
  Il y a 70 ans...déjà... (02/04/2018)
  ne jette pas ça malheureusse (30/03/2018)
  le rassaquache (29/03/2018)
  un souvenir des mutilés de guerre (25/03/2018)
  les mutilés de guerre (23/03/2018)
  Eul marchand d'carbon (23/03/2018)
  chanson Eum' petit' Brouette (23/03/2018)
  la porte de la pièce de devant (19/03/2018)
  le jeu d'bidets (17/03/2018)
  in pouvo pas finir ch' sujet comme cha (14/03/2018)
  vlà la terreur (14/03/2018)
  ch' buffet (12/03/2018)
  ché pinsions et l' facteur (10/03/2018)
  Al bonne fay ed Berlincourt-el Cauroy (09/03/2018)
  Le passé (08/03/2018)
  le boulodrome suite et fin (08/03/2018)
  le boulodrome (06/03/2018)
  des gouettes (05/03/2018)
  un autre fourneau à buée (04/03/2018)
  fourneau de buée cité des Électriciens (01/03/2018)
  ch' carbon in sac ou en vrac (27/02/2018)
  l'amicale des anciens de Carnot fête ses 80 ans (26/02/2018)
  plaque commémorative (26/02/2018)
  la plus pitite mason des houillères (24/02/2018)
  au cimetière du 3. (24/02/2018)
  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
du coté de chez souane
par minloute le, 16/07/2008  

d' vote infance y a pleins d' chosses qui peuvent vous arvénir, so in ravisant un album photo, so in arvoyant in générique ed film ou d' émission, bienheureux ceux qui ont fait du camescope , pasque meme si cha peut sembler par momint un peu fastidieux cha laisse ed sacrés souv'nirs sonores par la suite, in a l impression d arplonger ainsi dans le passé

quequ' fo ché au détour d' eune allée, d' eune personne, d' un camp , qu eune odeur peut carémint vous surprinte et carèmint vous giffler eune paire d années plus tard , l' parfum d eune garnoule est le meilleur exempe

aut' sensation terripe, aprés celle ed l odorat, ché l' gout

artrouver l' gout d' quéquosse, quéquosse dont selon l expression in avo perdu ch' gout

par minloute le, 16/07/2008

cha ché terripe, artrouver en bouche , un gout , eune senteur disparue

m' mère ale fait pu à minger , et j' sais qu' sin bouillon jamais pu j in ming'rais ah j pourrais in minger des approchants , ma matante ale in fait aussi des bouillons , in pourro dire bin ché l' meme bouillon nan , mais pas comme chti qu ale faijo m' mère

d' abord in pourro dire que l' coup d' main, l' savoir faire , la touche personnelle , ché difficile a artrouver , vient en plus l' notion subjective, boire ch' bouillon là ale maison d' mes parints, chéto eune signification

y a des coups , faites pas attention et d un seul coup paf cha peut vous artomber d' sus, j' print un exempe
faites me eune salate ed pétotes cautes avec des morciaux d' tomates ed dins et des zeux et là j' m artrouffe directemint en 1972 , face au mont saint michel, sul' terrasse d un restaurant qu in avo eu dro de s' mette à l abri pour minger pasqui pleuvo comme i peut dracher in normandie, chéto l' premiere fo que j' mingeo des tomates avec des pétotes et à chaque coup cha m' le fait

pour in arvenir au savoir faire, Omer i est pu là, et ses saucissons sont pu là aussi , ah in n a mingé d ailleurs, d' autes charcut'ries , des saucissons frais, et meme des fameux , mais JAMAIS JAMAIS in a artrouvé l' meme gout, et l' plus frustrant cha m est arrivé quéqu' fos, ché comme dinch' vin : une entrée en bouche parel, et clac gros momint d' deception in s attind à trouver un s'cond gout derriere et là ché pas l' meme ........

ah mes gins ..............


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 6 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |