histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  Rondeau (21/01/2019)
  l arrivée des italiennes .... (19/01/2019)
  L’ cuisinière à carbon (Hommache postume) 2 (16/01/2019)
  L’ cuisinière à carbon (Hommache postume) 1 (15/01/2019)
  Bruay, aujourd hui et demain (13/01/2019)
  Bruay, la réaction face aux grands magasins (13/01/2019)
  Bruay, l'arrivée des grands magasins (13/01/2019)
  Bruay, sa géographie (13/01/2019)
  Bruay, sa géologie (13/01/2019)
  la Renault 12 (06/01/2019)
  Les étrennaches 2ième partie : chés sous (06/01/2019)
  ch' ruau (05/01/2019)
  Al boéte ed Noë 2e partie (04/01/2019)
  Les étrennaches 1ère partie : chés gins (01/01/2019)
  ch' vieux nounours ... (01/01/2019)
  Le catéchisme avec l’abbé Grard rue de Ranchicourt (29/12/2018)
  in l appelo poudingue al' mason (23/12/2018)
  la Noël (22/12/2018)
  cha vous fait pas ''drole'' (22/12/2018)
  Sapin et crêche de Noël (19/12/2018)
  Al boéte ed noë (19/12/2018)
  in s installo comme au cinéma (15/12/2018)
  vlà ch' garde ... (15/12/2018)
  ch' fourneau partie 4 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 3 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 2 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 1 (13/12/2018)
  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
du coté de chez souane
par minloute le, 16/07/2008  

d' vote infance y a pleins d' chosses qui peuvent vous arvénir, so in ravisant un album photo, so in arvoyant in générique ed film ou d' émission, bienheureux ceux qui ont fait du camescope , pasque meme si cha peut sembler par momint un peu fastidieux cha laisse ed sacrés souv'nirs sonores par la suite, in a l impression d arplonger ainsi dans le passé

quequ' fo ché au détour d' eune allée, d' eune personne, d' un camp , qu eune odeur peut carémint vous surprinte et carèmint vous giffler eune paire d années plus tard , l' parfum d eune garnoule est le meilleur exempe

aut' sensation terripe, aprés celle ed l odorat, ché l' gout

artrouver l' gout d' quéquosse, quéquosse dont selon l expression in avo perdu ch' gout

par minloute le, 16/07/2008

cha ché terripe, artrouver en bouche , un gout , eune senteur disparue

m' mère ale fait pu à minger , et j' sais qu' sin bouillon jamais pu j in ming'rais ah j pourrais in minger des approchants , ma matante ale in fait aussi des bouillons , in pourro dire bin ché l' meme bouillon nan , mais pas comme chti qu ale faijo m' mère

d' abord in pourro dire que l' coup d' main, l' savoir faire , la touche personnelle , ché difficile a artrouver , vient en plus l' notion subjective, boire ch' bouillon là ale maison d' mes parints, chéto eune signification

y a des coups , faites pas attention et d un seul coup paf cha peut vous artomber d' sus, j' print un exempe
faites me eune salate ed pétotes cautes avec des morciaux d' tomates ed dins et des zeux et là j' m artrouffe directemint en 1972 , face au mont saint michel, sul' terrasse d un restaurant qu in avo eu dro de s' mette à l abri pour minger pasqui pleuvo comme i peut dracher in normandie, chéto l' premiere fo que j' mingeo des tomates avec des pétotes et à chaque coup cha m' le fait

pour in arvenir au savoir faire, Omer i est pu là, et ses saucissons sont pu là aussi , ah in n a mingé d ailleurs, d' autes charcut'ries , des saucissons frais, et meme des fameux , mais JAMAIS JAMAIS in a artrouvé l' meme gout, et l' plus frustrant cha m est arrivé quéqu' fos, ché comme dinch' vin : une entrée en bouche parel, et clac gros momint d' deception in s attind à trouver un s'cond gout derriere et là ché pas l' meme ........

ah mes gins ..............


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 3 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |