histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  la plus pitite mason des houilleres (24/02/2018)
  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)
  grand père et tchiot garchon à la fois (25/12/2017)
  dernier soir (24/12/2017)
  ch' pitit calendrier (24/12/2017)
  la roue tourne (23/12/2017)
  un cadeau de Noël la visionneuse (23/12/2017)
  souvenir d école enfin si on veut (22/12/2017)
  Sofifoto (17/12/2017)
  ché vints d Artois... (17/12/2017)
  hareng saur (17/12/2017)
  faut laisser la chance aux zautes (17/12/2017)
  peur durant l occupation 2 (16/12/2017)
  peur durant l occupation 1 (16/12/2017)
  peur durant l occupation (16/12/2017)
  im' dégoute (11/12/2017)
  au marché fin (10/12/2017)
  au marché suite (10/12/2017)
  au marché (10/12/2017)
  in devro plutot dire bunker (10/12/2017)
  Vimy sous la neige (09/12/2017)
  vestiges de la seconde guerre (08/12/2017)
  de Merlimont à Stella fin (07/12/2017)
  Stella Plage et retour (07/12/2017)
  De Merlimont à Stella 1 (07/12/2017)
  de Merlimont à Stella (06/12/2017)
  im' narguo chtilale (05/12/2017)
  un costume asteure trop grand (04/12/2017)
  va te brosser (04/12/2017)
  cor un coup du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  y a des momints du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  l'art dins ché corons ..... (03/12/2017)
  le ronéotype et le collache (29/11/2017)
  le frimas et récitation (29/11/2017)
  ché noms polonais (29/11/2017)
  Commint qu' in écrit chés noms polonais ? (26/11/2017)
  souvenir souvenir (26/11/2017)
  les trains de plaisir (26/11/2017)
  Catherinettes (25/11/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
le dilatomètre thermique
par PAILLART André le, 28/08/2008  

Le dilatomètre thermique, instrument de géophysique de laboratoire minier.

Il s'agit d'un instrument de laboratoire de géophysique et de chimie des mines de charbon d'Hénin Beaumont datant des années 40.
Cet appareil détient la scientifique dénomination de " dilatomètre thermique ".
Il était utilisé à l'époque, bien avant l'apparition des appareils d'analyse électroniques, pour mesurer le pouvoir calorifique des différents échantillons de charbons prélevés au fond dans les veines exploitées et de déterminer leurs classifications.
Fait important, pour les investissements destinés à l'exploitation des gisements miniers et la commercialisation industrielle de ces derniers.
Il est constitué d'un bâti en fonte stabilisée, dont le longeron horizontal se présente sous la forme d'un creuset où l'on insérait les différents échantillons préalablement prélevés par les géomètres,à analyser.
Au dessous de celui ci, une tige d'un alliage de laiton étudié, est fixée à une extrémité sur un palier, et bloquée après étalonnage sur le point zéro du cadran, par une vis de pression.
L'autre extrémité de cette tige coulissant librement sur un palier libre.
Cette dernière actionne par le biais d'une crémaillère, un pignon relié à l'aiguille du cadran avec un ressort de rappel.
Après avoir introduit les échantillons de charbons à analyser dans le creuset, les laborantins actionnaient la combustion de ces derniers dans un temps chronométré.
La chaleur dégagée avait pour action de dilater la tige de laiton transversale, qui de par sa translation, impliquée au mécanisme, indiquait au cadran un mouvement de l'aiguille du vernier qui déterminait, de ce fait une mesure angulaire définissant avec précision, la valeur calorifique et énergétique de l'échantillon testé suivant des abaques expérimentaux, liés à la vitesse de l'essai et de la température atteinte.
A cette époque, ce fût l'un des moyens, que les ingénieurs des mines utilisaient pour déterminer ainsi la nature des quelques 40 sortes de charbons existants dans notre région.parmi les grandes branches: les gras, demi gras, maigres, flénus.....

En photos:
Cet ancien instrument de laboratoire minier, dernièrement acquis au sein de ma collection


  ( 2 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 7 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |