histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  LA PLUS BELLE ECOLE DU MONDE 1ère partie : l’école maternelle (15/02/2019)
  au chant de l alouette fin (16/02/2019)
  au chant de l alouette 2 (16/02/2019)
  au chant de l alouette (16/02/2019)
  branque d' thym (10/02/2019)
  ch' torchon calendrier (09/02/2019)
  au coin del rue sur google maps (09/02/2019)
  dins ma rue sur google maps (09/02/2019)
  notre patois (09/02/2019)
  Du PATOIS ou du CHTI ? (06/02/2019)
  l' aprés midi dins ché commerces (03/02/2019)
  qu au matin dins ché commerces (03/02/2019)
  Mardi gras fais des crêpes (ou ben des gauffes) (01/02/2019)
  les chaussons aux pommes (26/01/2019)
  du qu' t as été en vagances ? (26/01/2019)
  ch'est comme aux ouatéres.... y a pu d' papier... (26/01/2019)
  Rondeau (21/01/2019)
  l arrivée des italiennes .... (19/01/2019)
  L’ cuisinière à carbon (Hommache postume) 2 (16/01/2019)
  L’ cuisinière à carbon (Hommache postume) 1 (15/01/2019)
  Bruay, aujourd hui et demain (13/01/2019)
  Bruay, la réaction face aux grands magasins (13/01/2019)
  Bruay, l'arrivée des grands magasins (13/01/2019)
  Bruay, sa géographie (13/01/2019)
  Bruay, sa géologie (13/01/2019)
  la Renault 12 (06/01/2019)
  Les étrennaches 2ième partie : chés sous (06/01/2019)
  ch' ruau (05/01/2019)
  Al boéte ed Noë 2e partie (04/01/2019)
  Les étrennaches 1ère partie : chés gins (01/01/2019)
  ch' vieux nounours ... (01/01/2019)
  Le catéchisme avec l’abbé Grard rue de Ranchicourt (29/12/2018)
  in l appelo poudingue al' mason (23/12/2018)
  la Noël (22/12/2018)
  cha vous fait pas ''drole'' (22/12/2018)
  Sapin et crêche de Noël (19/12/2018)
  Al boéte ed noë (19/12/2018)
  in s installo comme au cinéma (15/12/2018)
  vlà ch' garde ... (15/12/2018)
  ch' fourneau partie 4 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 3 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 2 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 1 (13/12/2018)
  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Drit79 ( 08/02/2019)
Mon dernier écrit ic...
 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
L'exploitation d'une mine de charbon, la taille et la galerie
par Autrot le, 30/08/2008  

(3)La taille
La taille est le chantier qui progresse dans la veine entre la voie de tête et la voie de base.
Un engin mécanisé (ici un rabot) abat le charbon sur toute la hauteur de la veine en se déplaçant le long du front de taille. Selon la puissance de la couche et le matériel employé, la hauteur et la largeur de la taille varient.
Le charbon abattu tombe dans le convoyeur blindé, tapis métallique, équipé de raclettes en acier qui l'évacue vers la voie inférieure.

(4)La taille
Au fur et à mesure de l'abattage du charbon (réalisé ici par une haveuse), le chantier doit progresser. Si les terrains sont soutenus par des soutènements métalliques traditionnels, les étançons sont déplacés. Cependant, on utilise de plus en plus souvent un << soutènement marchant >> qui progresse automatiquement avec les engins d'abattage.
Pour combler le vide, on laisse généralement s'effondrer les terrains derrière le soutènement (c'est le foudroyage). On peut aussi amener des terres ou du sable depuis le jour (c'est le remblayage).

(5)La galerie
Du pied de la taille jusqu'à la base du puits, le charbon abattu est transporté de différentes façons : le plus généralement par des convoyeurs à bandes jusqu'à des trémies qui déversent les produits dans des berlines de grande capacité, tractées par des locotracteurs diesel ou électriques ; dans certains cas uniquement par des convoyeurs à bandes.
Un procédé plus récent consiste à utiliser des couloirs roulants, véritables trains sans locomotives, mus par des moteurs linéaires.

Photo 1 : la taille
Photo 2 : la taille
Photo 3 : la galerie

par maurice devos le, 02/09/2008

ech'foudroyache is'faisot in artirant et in récuperant ches bos ed'fers, donc rimplissache dech'vide par foisonnement
et ch'rimplissache du vide avec apport de stériles cha s'appelot ech'rimblayache pneumatique, et cha n'se faijot que pas d'sous ches monumints comme la gare, la mairie, ech'l'eglisse ed'Lens
traval qui s'faijot uniquemint ed'nuit, et que j'ai pratiqué au 9 ed'Lens avant ed'partir à l'armée, donc avant 1959


  ( 3 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 3 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |