histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  L’ cuisinière à carbon (Hommache postume) 2 (16/01/2019)
  L’ cuisinière à carbon (Hommache postume) 1 (15/01/2019)
  Bruay, aujourd hui et demain (13/01/2019)
  Bruay, la réaction face aux grands magasins (13/01/2019)
  Bruay, l'arrivée des grands magasins (13/01/2019)
  Bruay, sa géographie (13/01/2019)
  Bruay, sa géologie (13/01/2019)
  la Renault 12 (06/01/2019)
  Les étrennaches 2ième partie : chés sous (06/01/2019)
  ch' ruau (05/01/2019)
  Al boéte ed Noë 2e partie (04/01/2019)
  Les étrennaches 1ère partie : chés gins (01/01/2019)
  ch' vieux nounours ... (01/01/2019)
  Le catéchisme avec l’abbé Grard rue de Ranchicourt (29/12/2018)
  in l appelo poudingue al' mason (23/12/2018)
  la Noël (22/12/2018)
  cha vous fait pas ''drole'' (22/12/2018)
  Sapin et crêche de Noël (19/12/2018)
  Al boéte ed noë (19/12/2018)
  in s installo comme au cinéma (15/12/2018)
  vlà ch' garde ... (15/12/2018)
  ch' fourneau partie 4 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 3 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 2 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 1 (13/12/2018)
  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
pourquoi boyaux rouges ?
par Marie-Claire le, 06/08/2005  

Ben oui si on en parlait. On ne sait pas vraiment d'où vient l'expression qui désigne couramment les habitants du Pas de Calais.
Il existe au moins trois interprétations

La première, serait due au fait que les soldats artésiens portaient une ceinture de toile rouge et ce surnom aurait été donné par les picards à partir du 16ème siècle.
D'autres disent que c'étaient les saisonniers des moissons qui portaient cette ceinture rouge

La deuxième, serait due au tempérament bouillant des artésiens

Et la troisième interprétation remonte au 17ème siècle.
Apès son retour à la couronne de France en 1659, l'Artois a conservé ses privilèges et a ainsi échappé à l'impôt impopulaire de la gabelle qui est l'impôt sur le sel. Le sel n'étant donc pas cher en Artois, sa consommation y était plus abondante que chez nos voisins les Picards qui jaloux de ce privilège disaient " Ils mangent tellement de sel, qu'ils en ont les " boyaux rouges " !

Choisissez celle que vous préférez à moins que vous en ayez une autre à proposer

par Ch'Klote le, 16/03/2008

Mi j'ai ine tout'aute version concernant les "Boyaux Rouches". Cha daterot del guerre d'Artois du temps du Grand Condé, au miyeu du 17eme siécle. Dins chés troupes du Grand Condé, y'avot des artésiens qui, pous'distinguer d'z'autes soldats, portottent su l'ch'miches in'ventrière rouche.

Y'a core ine aut'version qui est plus cruelle et qui date de l'révolution à Arras d'où qu'in passot grinmint d'gins al'guillautine et que ch'sang i coulot dins chez caniveaux.
Bon, en tout cas, chacun y'crot c'qui veut pas'qui doit core y avoir d'autes versions.

In tout cas, mi j'ai toudis intindu dire quind j'étos gosse qu'ches "Boyaux Rouches", ch'etot chez gins du Pas ed'Calais et que ché ch'tis du Nord, chés 59, in les appelot les "Flamins ed'Bo". Mais la, j'sais pas pourquoi !!!

Si y'a quequ'un qu'a el'réponse....

par Marie-Claire le, 16/03/2008

Je ne suis pas d'accord avec la répartition des chtis et des boyaux rouges, les chtis sont les gens du Nord et du Pas de Calais et tiut ceux qui parlent chtis et je pense même qu'il y en a plus dans le Pas de Calais que dans le Nord
L'appelation boyaux rouges était donnée aux Artésiens

En lien l'explication
Chti, chtimi, rouchi et boyaux rouges


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 2 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |