histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  Carnet des salaires du fond Fosse 6 de Bruay (13/06/2018)
  la méthode assimil (12/06/2018)
  Lens, fresque d'un mineur pont Cézarine (05/06/2018)
  La Poste (04/06/2018)
  Montreuil sur mer (01/06/2018)
  Fortuné et sin patois qui canto (29/05/2018)
  le bébé rose (26/05/2018)
  Pourquo qui drache au mos d’mai ? (21/05/2018)
  Colbert Bonaventure mineur de fond (20/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 2 (13/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 1 (13/05/2018)
  fin des multiplex le samedi au soir (07/05/2018)
  ouf merci Aspro in a pas tout perdu (01/05/2018)
  ch' pain (01/05/2018)
  la Piscine Salengro (29/04/2018)
  el piscine ed Bruay din l'commissaire Magellan (29/04/2018)
  ch'est du gardin (22/04/2018)
  dins zin gardin à Bruay y a queques temps partie 1 (14/04/2018)
  a sunday in hell (08/04/2018)
  te radotes (03/04/2018)
  Il y a 70 ans...déjà... (02/04/2018)
  ne jette pas ça malheureusse (30/03/2018)
  le rassaquache (29/03/2018)
  un souvenir des mutilés de guerre (25/03/2018)
  les mutilés de guerre (23/03/2018)
  Eul marchand d'carbon (23/03/2018)
  chanson Eum' petit' Brouette (23/03/2018)
  la porte de la pièce de devant (19/03/2018)
  le jeu d'bidets (17/03/2018)
  in pouvo pas finir ch' sujet comme cha (14/03/2018)
  vlà la terreur (14/03/2018)
  ch' buffet (12/03/2018)
  ché pinsions et l' facteur (10/03/2018)
  Al bonne fay ed Berlincourt-el Cauroy (09/03/2018)
  Le passé (08/03/2018)
  le boulodrome suite et fin (08/03/2018)
  le boulodrome (06/03/2018)
  des gouettes (05/03/2018)
  un autre fourneau à buée (04/03/2018)
  fourneau de buée cité des Électriciens (01/03/2018)
  ch' carbon in sac ou en vrac (27/02/2018)
  l'amicale des anciens de Carnot fête ses 80 ans (26/02/2018)
  plaque commémorative (26/02/2018)
  la plus pitite mason des houillères (24/02/2018)
  au cimetière du 3. (24/02/2018)
  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
cor chinq mineutes pi au lit la suite
par minloute le, 03/11/2010  

l avantache aussi quand qu in éto tchiot, que chéto l' seul jour d' l année qui éto pas obligé d' rester à tape tout l' long du r'pas
vous m' direz chéto aussi des r'pas qui s étalotent presque sur eune aprés midi complete , avec un potache, eune soupe ou un velouté, aprés y avo AU MOINS eune entrée avec ché bouchées à la reine ou des friants, aprés eune premiere viante, et ché zadultes là djà eux aussi i faijotent eune premiere pausse, souvint meme avec un tchiot alcool, pi l'seconde viante bin sur accompagnée d' légueumes, salate , fromache, dessert, tchiot alcool, et bin sur café ....

nous djà aprés l' intrée, in pouvo esperer déchinte un peu d' tape, par conte un consel qu in avo vite compris in éto très saches pasque si in commincho à foute l' brin, i suffiso qui a un des parints qui a djà des vapeurs alcoolisées, et in pouvo s' artrouver consignés , tetes basses , d' vant nos assiettes , jusqu au moins l'premier trou normand

in fait fallo pas inquieter ché parints, j' diro meme fallo pas les immerder ...chéto aussi pour eux un temps privilégié, où tout l' monte i s artrouvo insempe et aprés avoir passé les préliminaires obligatoires du ginre "oh tin garchon i a bin grandi " ou "i arsonne vraimint as' mère" , in éto tenu nous ché zinfants d' laisser tranquiles ché grantes personnes , car pour elles aussi chéto un momint d artrouvailles ...

nous in les raviso quequ' fo d' coin, l' alcool et l' joie d s artrouver faizotent querre souvint l' masque d' certains, autant chtilale i paraisso sérieux, autant au bout d' eune paire d' verres , i comminchotent à s' dérider , presque à pu et' des parints mais des grands adolescents ...
chacun raconto des souv'nirs communs " teut' souvient de chtilale " et patati et patata, et meme que y a des coups quand qu on resto à coté d eux l' tiete posée dans l' creux d' not' main , in comprenno ou plutot in d'vino que dins leur jone temps i n avotent fait "des bétisses"

in savo vraimint jamais quo, in d' vino plutot, pasque ché femmes souvint ale veillottent " attintion à c' que té dis , chtiot y est là"
nous, inter ché plats, in s' dévergondo d' plus en plus , faut dire que pour nous in comprenno pas l' plaiji qui zavotent à rester toute l' aprés midi à minger et à boire

in avo l autorisation d' juer dans l' gardin, "sans rien casser hein" , ch' père i veillo aussi, i savo qui yauro des tchiots dégats mais pas question d' li artourner ché plantations .......... aprés in nous ap'lo pour arvenir minger , "ch' plat y est servi" qu ale dijo eune mère, eune tante , avec un grand sourire, ins' mettant sul' pointe des pieds al' marche du perron qui m' no au gardin .....

nous in juo bin , et fallo rintrer, in camucho comme on pouvo les traces d' terre qu in avo aux g'noux, ou alors in éto dirigé directemint dins l' cuisine pour s' arlaver les mains au l évier , chacun sin tour et direction l' grande pieche d' devant pour aller minger


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 4 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |