histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)
  grand père et tchiot garchon à la fois (25/12/2017)
  dernier soir (24/12/2017)
  ch' pitit calendrier (24/12/2017)
  la roue tourne (23/12/2017)
  un cadeau de Noël la visionneuse (23/12/2017)
  souvenir d école enfin si on veut (22/12/2017)
  Sofifoto (17/12/2017)
  ché vints d Artois... (17/12/2017)
  hareng saur (17/12/2017)
  faut laisser la chance aux zautes (17/12/2017)
  peur durant l occupation 2 (16/12/2017)
  peur durant l occupation 1 (16/12/2017)
  peur durant l occupation (16/12/2017)
  im' dégoute (11/12/2017)
  au marché fin (10/12/2017)
  au marché suite (10/12/2017)
  au marché (10/12/2017)
  in devro plutot dire bunker (10/12/2017)
  Vimy sous la neige (09/12/2017)
  vestiges de la seconde guerre (08/12/2017)
  de Merlimont à Stella fin (07/12/2017)
  Stella Plage et retour (07/12/2017)
  De Merlimont à Stella 1 (07/12/2017)
  de Merlimont à Stella (06/12/2017)
  im' narguo chtilale (05/12/2017)
  un costume asteure trop grand (04/12/2017)
  va te brosser (04/12/2017)
  cor un coup du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  y a des momints du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  l'art dins ché corons ..... (03/12/2017)
  le ronéotype et le collache (29/11/2017)
  le frimas et récitation (29/11/2017)
  ché noms polonais (29/11/2017)
  Commint qu' in écrit chés noms polonais ? (26/11/2017)
  souvenir souvenir (26/11/2017)
  les trains de plaisir (26/11/2017)
  Catherinettes (25/11/2017)
  la rue qui sint .... (24/11/2017)
  Charlotte dins l' cuisine (24/11/2017)
  ch' baril multifonctions 1 (14/11/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
ché pains coupés fin
par minloute le, 25/11/2010  

alors y a des momints du meme qu ché gins, chéto à l époque d' la noel et du nouvel an, in plus qui avo ché coquiles à couper , y avo tel'mint d' monte, qui zatindotent dehors pour rintrer
quand qui avo du monte, té voyo ché gins serrés comme des saurets ché l' cas del dire , pi Madame Maréchal qui éto j' va pas dire rondelette, chéto pas l' cas, nan mais chéto eune pieche, j' la voyo s' faufiler avec ch' client qui éto arrivé au comptoir, vers l' étalache du qui avo ché gatiaux, cha faijo des mini mouv'mints d' foule .....
mais cha impécho Madame Maréchal , d' savoir à qui chéto l' tour, et si yavo quéqu un qui ram'no s'fraisse, ale savo li réponde polimint mais sech'mint qui avo tel'personne d'vant elle, que cha so eune grante personne ou un tchiot minloute ....

j' me souviens un coup qu in avo eu eune matinée terripe, chéto avant la noel j' cro bin, Madame Maréchal am dit d' m in aller , j' la ravisse bizar'mint , ch' magasin i éto cor plein, mais ch' service i avo été plus long que prévu pasque i avo quéqu un des' famile qui devo v'nir donner un coup d' main et qui éto arrivé grinmint in r'tard ,11h pour 9 h , et in avo peiné , bin j' m éto pas rendu compte qui éto djà midi et d'mi ..
alors j' y a dis que j' resto pasqu i avo du monte, am' dijo entre deux clients "vas t in" , mi j' diso "nan y a cor du monte pi j' prépare pour taleure" ..............

bin savez comme j' dijo au début , chéto eune maitresse femme, exigeante, et pas commote, autant quand qu ale m a donné ch' jur là "dringuelle" quadruplée , j a pas voulu accepté, bin ale m a pris dins ses bras elle a m a dit "Doménéque ché pas ti qui comminte, ferme t' guiffe" et ale m a imbrassé

Y a comme cha des gins dans vote existence qu' vous croisez l' chemin, et que , leur disparition cha vous a fait bin plus mal que pour certains autes personnes d' vot' famile .....

par Sopraniste de bruay le, 25/11/2010

Té vo Minloute, din'l temps in 1949 in n'avo pas et' pains ed 2 lif coupés, et in éto 7 al maison avec mes pinrins. Donc au repas du soir, ché em' papa qui coupo el pain. Mé té vo cha d'ichi, au soir 5 jones al tape, min père y arréto pas ed couper el pain, et n'arrivo pas li minme à minger. I dit am' maman, ed main té prindra des pains ed 3 lif. Té parle el lendemain min père is régalo, it' coupo en' tartine, on éro dit un ceugnet ed bo, et là té metto plus longtemps à minger et tartine, donc i pouvot minger in même temps, mais cha pas duré longtemps, car 15 jours après em'maman al arpréno des pains ed 2 lif....


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 12 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |