histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  L’ cuisinière à carbon (Hommache postume) 2 (16/01/2019)
  L’ cuisinière à carbon (Hommache postume) 1 (15/01/2019)
  Bruay, aujourd hui et demain (13/01/2019)
  Bruay, la réaction face aux grands magasins (13/01/2019)
  Bruay, l'arrivée des grands magasins (13/01/2019)
  Bruay, sa géographie (13/01/2019)
  Bruay, sa géologie (13/01/2019)
  la Renault 12 (06/01/2019)
  Les étrennaches 2ième partie : chés sous (06/01/2019)
  ch' ruau (05/01/2019)
  Al boéte ed Noë 2e partie (04/01/2019)
  Les étrennaches 1ère partie : chés gins (01/01/2019)
  ch' vieux nounours ... (01/01/2019)
  Le catéchisme avec l’abbé Grard rue de Ranchicourt (29/12/2018)
  in l appelo poudingue al' mason (23/12/2018)
  la Noël (22/12/2018)
  cha vous fait pas ''drole'' (22/12/2018)
  Sapin et crêche de Noël (19/12/2018)
  Al boéte ed noë (19/12/2018)
  in s installo comme au cinéma (15/12/2018)
  vlà ch' garde ... (15/12/2018)
  ch' fourneau partie 4 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 3 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 2 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 1 (13/12/2018)
  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
intindu ale boulangerie
par minloute le, 27/01/2011  

j' vous l avo dit que j avo travaillé al' boulangerie rue Anatole France, l' samedi matin durant un an, dins l' magasin à Madame Maréchal, eune maitresse femme , en qui j vouro toudis beaucoup d' admiration .....................

alors ché d'mintes des clients j' les ai cor in tete

eune baguette Madame Maréchal siou plait (Mame Maréchal ale savo pour tous ché clients si y voulotent eune baguette tolée ou non tolée, cha l' impécho pas eune fos qu ale avo pris l'sorte d' baguette que l' dame ale prenno d habitute, d' li arfaire confirmer si chéto tolé ou non) mi j avo pas ker "tolé" ch' pain in auro dit qui avo des trous in d'sous, et i arsimblo plus, en aspect, à un pain qu in pourro trouver asteure dins ché grands magasins , mi j' préféro eune baguette traditionnelle, avec l' croute normale, eune vraie baguette quoi .......

mais ale faijo aussi du "dépannache" ou plutot ale s adapto aux désirs d' ché gins, y a des vieles personnes quand qu ale zarivotent, là al' demindo meme pas si chéto tolée ou nan ,l' baguette, al' preno l' baguette qu ale metto sous un coupe pain, chéto eune planche d' bo que d'sus éto fixé un coutio à pain et qu ale rabatto d un coup pour couper en biais l' baquette in deux ..........
j' avo d'mindé un coup à Madame Maréchal pourquoi qu ale leur vindo pas plutot un boulot, ale m avo expliqué avec des mots d' tous les jours , c' que j allo étudié aprés en bts " la satisfaction client" , bref, ale m avo fait un spitche un coup qui avo pas personne dins ch' magasin pour m' faire comprinte ,que si l' client i voulo cha, i voulo pas aut' cosse, et que chéto tin client quit' faijo viffe, et qui avo pas de tchiots clients ........

l' plus classique chéto l' pain coupé , alors yavo l' pain coupé bien cuit , mi j avo pas trop ker , yavo l' pain coupé normal, chti que j' préféro, mais yavo aussi eune dizaine d' clients qui voulotent du pain j allo dire l' moins cuit possipe, i zapel'otent te cha du pain coupé bien blanc .......
aprés y avo ch' boulot, là chéto comme un pain mais in plus tchiot , parel, yavo des gins qui voulotent cha en bien cuit ou in normal ....
avec l' modernité, pi aussi qui avo djà moins d' grantes familes nombreusses quand que j éto cor à bruay, ale vindo moins d' pain d' 700, ch' grand pain, mais yavo cor des familes qui v'notent cor l arquerre

chtilale l' pain d' 700, chéto chti qu avec in faijo ché "tartines", ah vingt diousse, quand té mingeo eune paire d' tartines, t éto calé, pasque l' tartine par elle meme , ale faijo presque deux centimetes d epaisseur , alors quand que té faijo t' tartine, cha faijo eune épaissseur d' 4 centimetes ,sans compter l' couche d'beurre et ché morciaux d' chocolat acatés à la coopé qu in metto à l interieur .....


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 3 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |