histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  le bébé rose (26/05/2018)
  Pourquo qui drache au mos d’mai ? (21/05/2018)
  Colbert Bonaventure mineur de fond (20/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 2 (13/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 1 (13/05/2018)
  fin des multiplex le samedi au soir (07/05/2018)
  ouf merci Aspro in a pas tout perdu (01/05/2018)
  ch' pain (01/05/2018)
  la Piscine Salengro (29/04/2018)
  el piscine ed Bruay din l'commissaire Magellan (29/04/2018)
  ch'est du gardin (22/04/2018)
  dins zin gardin à Bruay y a queques temps partie 1 (14/04/2018)
  a sunday in hell (08/04/2018)
  te radotes (03/04/2018)
  Il y a 70 ans...déjà... (02/04/2018)
  ne jette pas ça malheureusse (30/03/2018)
  le rassaquache (29/03/2018)
  un souvenir des mutilés de guerre (25/03/2018)
  les mutilés de guerre (23/03/2018)
  Eul marchand d'carbon (23/03/2018)
  chanson Eum' petit' Brouette (23/03/2018)
  la porte de la pièce de devant (19/03/2018)
  le jeu d'bidets (17/03/2018)
  in pouvo pas finir ch' sujet comme cha (14/03/2018)
  vlà la terreur (14/03/2018)
  ch' buffet (12/03/2018)
  ché pinsions et l' facteur (10/03/2018)
  Al bonne fay ed Berlincourt-el Cauroy (09/03/2018)
  Le passé (08/03/2018)
  le boulodrome suite et fin (08/03/2018)
  le boulodrome (06/03/2018)
  des gouettes (05/03/2018)
  un autre fourneau à buée (04/03/2018)
  fourneau de buée cité des Électriciens (01/03/2018)
  ch' carbon in sac ou en vrac (27/02/2018)
  l'amicale des anciens de Carnot fête ses 80 ans (26/02/2018)
  plaque commémorative (26/02/2018)
  la plus pitite mason des houillères (24/02/2018)
  au cimetière du 3. (24/02/2018)
  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
avec que rien 1
par minloute le, 30/01/2011  

aprés in quitto l' salon, in traverso in vitesse ch' couloir et in arrivant dins l' pieche d' devant
l' pieche d' devant chéto un peu comme le triangue des bermudes , cha pouvo et' eune zone d' turbulences, surtout quand que min père i éto à sin bureau in train d' faire l' comptabilité pour "Clairbois" qui éto installé à coté d' l églisse d' Ruitz

pour vous dire , y a meme des coups que mi , aviateur chevronné, j' savo , j' sinto que fallo que j' mette min avion in sourdine, et que j' faijo demi tour tout d' suite , au nez et à la barpe d' mes poursuivants ..........

un coup j' m éto engagé précipitamment dans l' pieche, et y éto trop tard pour arculer , et rin qu à vire l' tiete d' min pere, j avo butté dans un pied d' caelle et j éto queu à terre

savez ché caillelles qui faijotent partie del belle salle à minger, qu in éto mal assis mais que cha fait rin, cha pour dire qu in avo eune belle salle à minger, ché caielles avec des ronds mettalliques d' sous ché pieds , que cha faijo un boucan du diape quand que té les déplacho en les trainant un tchiot peu ..

dins ché momints là, profil bas, in quitte l' pieche en essayant d' pas s' faire piquer s' n hélice , ou qu in doiffe l' rinte immédiat'mint à m' mère

donc sortie in sourdine del pieche d' devant , in passo discret'mint d'vant m'mère , pi si ale faijo qu eune tchiote remontrance, ch' combat avec les zautes avions i continuo mais entre l' arriere cuisine et l' cuisine et l' salon, mais dins l' salon in réduiso l' bruit du moteur, vu qu' min père i additionno des dizaines et des dizaines d' nompes dech' grand cahier des comptes et fallo pas l immerder ach' momint là

mission périlleuse d' traverser ché tro pieches, pasqui yavo des pieges , meme pour un aviateur confirmé :

ch' tapis du salon, l' tchiote tape in fer, ah chelle lale quand que teut' cogno l'gampe à ch' coin, té dinso, et là dins coup, d' aviateur chevronné, t' ardeveno un tchiot garchon qui réclamo s' manman

aute piege , y avo un porte pots d' fleur qui éto vraimint pas pratique, chéto eune tige centrale in fer noir, arcourbée in haut pour faire eune poignée comme ché parapluie, et d in bas, juste au d'sus du pied , yavo tro branques in fer qui armontotent vers le haut et qui s' finissotent par un rond du que d'dins in avo incrinqué un pot d'fleur
j a oublié d' vous dire que ch' porte fleurs in métal noir , i éto souligné par indrots par des tresses faites dins du plastique( l' meme sorte qu in faijo des scoubidous) et d un jaune criard mes gins ...

bref zavez vu qu' la vie d 'un aviateur al' mason ale éto pas d' tout repos , mais toute mission ale avo une fin , et quand que m' mère ale avo fini à tout raccommoder tout c' qui éto dépareillé, abimé, décousu, fallo bin li rinte am' mère ch' cintre in bo

ouais chéto min plaiji d' juer avec ch' cintre in bo, mi j éto l aviateur, j' tenno d' vant mi d' eune main ch' crochet , et d' l aute j' faijo tourner autour ch' cintre in bo
et au bout d un momint cha fatiguo savez, zallez m' dire , bin t abo qu à in printe un en plastique ...

ah malheureux , ceux là t avo pas l' drot d y toucher, éh l' plastique chéto l' modernissme , y éto pas question que j' jue avec et que jel casse

nan j' avo drot d utiliser ché viux cintres du que chéto marqué "marchand frères" d' sus .....

mais l' cintre en bo, chéto pas seul'mint eune hélice d avion, chéto aussi un arc...
tout parel , comme avec ch' cintre, mais là j éto souvint à plat vinte, j' me camucho pour tuer so eune bete sauvache qu ale éto camuchée entre ché fauteuls du salon, ou alors j éto un indien indomptape et j' tuo tous ché soldats américains qui osotent s aventurer dins m' foret profonte , min territoire
à moins bien sur que m'mère ale crie, "minloute arleffe te, té va cor et' tout sale, à croire que t as ker cha, ravisse té djà noir comme un pot" ........

y avo certains cintres cor miux qu' les zautes,ceux que té pouvo artirer l' barre horizontale , celle qui éto normal'mint coinchée d' chaque coté du cintre, du qu in poso normal'mint l' maronne du costume, qui li, éto posé au d' sus du cintre ...

cha arrivo que certaines tiges as' déboite , alors là t avo l arc et t avo la fleche

par conte , fallo et' sur d' tin coup, et pas avoir forché pour artirer l' barre, pasque quand que t' mère al ' t ardemindo l' cintre , et qu' t arrivo pas à armette l' barre, et que t' mère ale dijo, "va vire tin père i va l armette" , mi j avo qu eune peur, ché qui y arriffe pas facil'mint sinan i allo s enerver, et dire ,quelques "MEEEERERRRRTTTE", là fallo pas rigoler si y arrivo pas, fallo faire l' tiete du tchien cocker quand qui est penaud

cha j' savo bin faire et cha ma évité eune paire d' cliques

tout cha pour vous dire qu un cintre in bo, cha pouvo et' eune hélice d avion qui permetto les plus grands combats aériens d' la rue anatole france, ou permet' d'combatte tous ché cow boys qui voulotent envahir la terre d' mes ancetres

in juo avec rien, asteure va donner un cintre à un gamin, i va t' raviser d' coin , au pire i va tel' rinvoyer dins l' guiffe in l utilisant comme boomerang ....

par chtitalienne le, 30/01/2011

Quoi dire.. quel talent!!

J'ai essayé de faire tourner le crochet d'un porte-manteau ce matin , cha marche pas!
Tant mieux in n'est tranquille comme cha , ché des avions italiens , minloute, in a rien à craintt d'euss...

par minloute le, 30/01/2011

mi mes cintres, chéto des cintres in bo, avec ch' crochet in fer
faut dire qui devotent déjà avoir eune paire d' décennies, chéto l époque du qu in gardo tout, qu in jetto rin, attitute d' nos parints qui avotent connu l' seconde guerre mondiale ...

et à forche, ch' crochet in fer i avo du jeu dins l' cintre in bo

par Boxerman le, 01/02/2011

En complément à Minloute, ché vrai qu'un jouot avec presque rien. Qui ché qui n'a point jué aux indiens et aux cow-boys. In n'a un qui faijot el bidet et l'aute y'étot derrière. In s'identifiot à KIT-KARSON, ROY-ROGERS, BEN-CALUM, j'in passe et des meilleurs. In parlot minme indien quand in donnot des ordres. Ch'pourrot cor pronconché ché paroles mais point z'écrire.

par maurice devos le, 01/02/2011

chapeau ch'l'aviateur , dommache qu'tétot trop jone , al dernière guerre , avec un champion comme ti cha n'arot pas duré six mos , enfin , ta quand même réussi a sauver ech' caoutchouque

par maurice devos le, 01/02/2011

bin ouais , ch'l'aviateur , avec qu'in rien qu'in s'amusot , al guisse , aux mapes , al doche , al toupie , au cherque , et pi quand in trouvot des boites ed' conserf in faijot deux tros en'din , in pachot un fil ed' fer qu'in tenot din chaque main , pi un faijot la course


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 9 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |