histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  LES VACANCES À BERCK (8ième partie : CH POSTE ÉD SECOURS) (17/08/2019)
  la fronde (15/08/2019)
  ché tétards (15/08/2019)
  LA JOURNÉE À STELLA (les vacances à Berck 7ième partie) (12/08/2019)
  in arvenant de Merlimont (11/08/2019)
  cor un ancien camarate d'école qui s'in est allé (08/08/2019)
  LA DUCASSE (Les vacances à Berck 6ième partie) (06/08/2019)
  LES VACANCES À BERCK (5ième partie : la baie de l’Authie) (02/08/2019)
  remonter le temps c'est possible (29/07/2019)
  LES VACANCES À BERCK (4ième partie : une journée à Bagatelle) (27/07/2019)
  Les démolitions des corons au 3 à Bruay (27/07/2019)
  LES VACANCES À BERCK (3ième partie : l'après-midi) (20/07/2019)
  y a 50 ans j'y a cru.... (20/07/2019)
  VACANCES À BERCK années 60 (2ième partie : au matin) (16/07/2019)
  les hommes volants (14/07/2019)
  cha sint l'iote ..... (14/07/2019)
  VACANCES À BERCK années 60 (1ère partie : départ et arrivée) (10/07/2019)
  la magie du cinéma 1 (06/07/2019)
  Casino ou Colisée ? (01/07/2019)
  LE PASSÉ (01/07/2019)
  faut l imager t' mason Bernard (30/06/2019)
  L’ FÊTE DES ÉCOLES (23/06/2019)
  les hortensias (23/06/2019)
  l' armontée du catéchisme (15/06/2019)
  le calendrier éphéméride (15/06/2019)
  Biêtises d'éfants partie 3/3 (12/06/2019)
  le budget de maman agenda 1953 (10/06/2019)
  le recopiage des recettes, agenda 1953 (09/06/2019)
  il reste du gigot , agenda 1953 (08/06/2019)
  l agenda Dunlop de maman (06/06/2019)
  Ém MÈRE 2ième partie (04/06/2019)
  L'Étoile d'Amour (02/06/2019)
  Ém MÈRE – 1ère partie (02/06/2019)
  UN GRAND GARDIN – 2ième partie (25/05/2019)
  le bouquet de persil de Maman (25/05/2019)
  le nom de la rose (22/05/2019)
  sur le site et sur Facebook (21/05/2019)
  UN GRAND GARDIN – 1ère partie (21/05/2019)
  la préparation du gardin (18/05/2019)
  LESSIVE ET ARPASSACHE (17/05/2019)
  le rechauffement climatique (12/05/2019)
  MIN CERTIFICAT D'ÉTUDES (10/05/2019)
  Biêtises d'éfants partie 2/3 (09/05/2019)
  IN COLO A FITZ JAMES (3ième partie et FIN) (04/05/2019)
  IN COLO A FITZ JAMES (2ième partie) (03/05/2019)
  IN COLO A FITZ JAMES (1ère partie) (02/05/2019)
  gitane mais maïs (01/05/2019)
  porions facebook (01/05/2019)
  pour Annie et France (28/04/2019)
  L' PISTACHE (La piscine) (25/04/2019)
  Biêtises d'éfants partie 1/3 (22/04/2019)
  le gouter , ouais mais ch'est pratique (21/04/2019)
  min tien, confirmation .... (20/04/2019)
  hier ch'est déjà bin loin, aujourd hui ch'est déjà demain (20/04/2019)
  Min Tien (19/04/2019)
  Olhain la fin (14/04/2019)
  toudis au bois d' Olhain (13/04/2019)
  changemints au bois d' Ohlain (13/04/2019)
  ch' bos d' Olhain la suite (12/04/2019)
  ch'bos d' Olhain (12/04/2019)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Drit79 ( 08/02/2019)
Mon dernier écrit ic...
 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
départ à l école et rue d' Denain
par minloute le, 03/04/2011  

l' matin départ à l école, in donno l' main as' mère, mi cha va , ale avo qu' mi à s' occuper, mais in in voyo des mamans qu ale zin avotent tro à conduire in meme temps l' long d' la route nationale
mais croyez pas que chéto "exponentiel" , j' vo in d'sous del mason un peu plus bas, y avo eune famile d' 10 zinfants, 10 zinfants et l' mère ale avo pas trinte ans ....

bin chéto ché "grantes" , ale devotent avoir 12 et 11 ans qu ale s occupotent del' marmale pour les conduire à l école

y a des coups in avo peur pour ché jones, mais à forche d' gueuler , ale zarrivotent à leur faire tourner au coin del rue raymond deruy, là que djà yavo moins d' carettes et d' camions que sur l' route nationale .........

j' tiens à préciser que chéto pas eune famile "tuyau d' poele" , ché gosses i zétotent ché vrai un peu laissés à eux memes, fallait qui s' démertent, mais yavo pas la misère ni l' coté sordide qui a pu y avoir dans certaines masons ....

comme qui dijotent ché grantes personnes, nous in intindo des bripes d' conversations, pi in éto tchiots, mais y a des formules qu ale sont restées
j avo intindu " ché pu eune femme ché eune poule pondeusse, pi pas d' jumeaux dins l affaire" , mi qui devo pas avoir 10 ans , j imagino l' femme del grante famile avec des pleumes sus tiete et sin croupion ...

ché pour cha que l expression al' m a restée , i n avo eune aute et que j a compris que plus tard "l' télé ale a arrivée trop tard"
j' voyo pas l' rapport , si j' peux m exprimer rainsi, entre l' télé l' fait d avoir plus ou moins d' gosses ...

mais nous zarvla sul' chemin d' l école , nous in avo longé du coté des commerces del rue anatole france, ch' boucher , ché Defernez, ché Noel l' coiffeur, in traverso un peu plus loin de du qui yavo ch' commerce "plouviez et taverne" et ch' fils qui éto arrieré et qui m' faijo peur quand que jel' voyo derriere l' vitrine in train del léquer ....

faut dire que ché petit à petit que ché gins i zont comminché à "oser" montrer ché zinfants handicapés , avant té lé voyo pas, in les laisso dins ché masons en dehors du r'gard des zautes, comme si chéto eune faute d avoir des zinfants comme cha

et ché pour cha, et m' vlà que j' m écarte cor du sujet, mais ché pas important, ché pour cha que quand qu in allo à Berck et qu in voyo déambuler sur l esplanate devant la mer, au bras de soeurs in cornette , que chéto pas des soeurs sourire, cha nous choquo

asteure heureus'mint , i sont pu mis d' coté comme avant

j ' arviens am' rue Raymond Deruy, au fond in voyo ch' long terril plat , pour mi du coté d' Marles, ché chti qui yavo sur la droite de du qui zont construit un centre pour apprinte à ché jones à piloter des engins d' travaux publics , ché entre Bruay et Marles .......

aprés in voyo sortir d' toutes ché rues avoisinantes, Rue de Chatelleraut,Rue de Paris, Rue d' Isbergues, Rue Raymond Deruy ,toutes ché mamans et leu zinfants et tout cha cha s' dirigeo vers la rue de Denain du qui yavo l école Loubet

j'jetto toudis un eule quand qu in arrivo au niveau del' rue d' Chatelerault, pour vire si min camarate Christophe Asselin i arrivo du bout del rue
si in tombo insanne, in avo l' drot d' aller à l école insempe mais main dans la main et juste devant nos manmans
......
du temps que j a été à l école, j a toudis été impressionné par ch' long coron del rue raymond deruy, un coron qui épouso l' colline pour arriver jusqu al' rue Duquesnoy

nous in tourno au coin d' la rue d' Béthisy du qui avo la famile Podevin (qu in dijo , Podevin, Pot d' brin), aprés chéto chez Souillard que j avo aussi été à l école avec li ....
ché mamans as' dijotent bonjour, ale parlotent toudis del meme cosse, l' temps qui avo fait, qui faijo ou qui allo faire ......tout in serrant bin not' main pour qu in s échappe pas pour aller discuter avec un copain , pasqui pouvo y avoir des carettes

in n 'avo pas grinmint j' vous rassure, plutot des camions d' carbon , ou ch' camion à brin, chti qui metto ses tuyaux et qui pompo ch' brin dins les ouatères du temps que chéto eune cuffe freumée et pas arliée au tout à l égout

cha y est in tourne in haut del rue d' Denain, in raviso toudis d un drole d eule ché grands batimints austères d' l école Loubet, des batimints freumées par des grantes portes in ferale verte et un tchiot portillon vert li aussi, par du qu in allo rintrer eune fo que cha sero ouvré

j' dis pas qu in voyo l' école Loubet comme eune délivrance, plutot d' la fatalité, in avo bin tout essayé par le passé pour que not' mère ale nous conduisse pas à l école ou qu ale nous armonte avec elle ; mal al' tiete, invie d' vomir, drisse, tous'mints...

rin n y faijot, ale zavotent un don d' voyance ché manmans, ale zarrivotent toudis à déceler quand qu in éto vraimint malate ou pas .....

tiens l' tchiote porte al' s'ouve , in peut ou plutot in do rintrer dans l'cour d' récréation, in n a toudis pour s y engouffrer, j'ter leu sacs sous ch'préaux et s' courrir après, mi j éto bin plus sage, in rintro in juo un tchiot peu mais chéto pas la peine d' es'défouler ...

dans chinq mineutes ch' maite i allo sonner l' cloche pour ch' rassemblemint et si cha allo pas assez vite, ch' directeur i avo sin sifflet dins s' main près à sévir

mise in rang, montée dans les escayers sans claquer des pieds , pose dech' mantiau such' porte mantiau du couloir , rintrée in classe toudis dans l' silence

asseyez vous , sortez vos affaires sans faire d' bruits, et ch' maite alors i arfermo l' porte del classe, comme si chéto pour nous dire ,"asteure ché du sérieux"

au tableau, l' date du jour alle avo été marquée par ch' maite quand qu in éto cor in bas dins l' cour d' récréation, et là i sorto eune fiche bristol d eune boite espéciale et in commincho par eune leçon d' morale

j' espère que j' vous a fait arvive eune partie d' vot' infance, pasque si zétiez pas à Loubet, à Bruay , ché pas important, in a presque tous ché memes souv'nirs d' rintrée à l école en classe primaire

par nounours-94 le, 03/04/2011

l'école des travaux publics
pour réponte à minloute, ale est située in haut à droite in haut d'ech' corps du bos, j'ai failli i aller parce qu'ej voulo ete conducteur d'engins malheureusemint l'destin in a décidé autremint.
eue tiote anecdote i avo un café in haut d'ché camps l' femme ale buvot plusse que ses clients ché la que j'ai gagné eune montre à un concours d' flipper. bien qu'ale ne fonctionne pus jé l'garde in souv'nir.
tant que j' sus j'em rapelle qu'in face d'l'école avant qu'ale soit construite i avo ch'trou à brin ché la que ché camions allotent vidanger leurs bennes d'excréments autant dire que cha n' sintot pas la rose, i avo eune mason juste à côté qui n'existe te pu. j'em demante commint les habitants ont pu résister aux odeurs. in face i avo l' dépôt d'l'entreprise d'démolition Ponchel l'patron du hit club à Lapugnoy ej su bien plaché pour l'savoir min père i travaillot pour li après ses journées d'fosse pour arrondir les fins d'mos


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 3 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |