histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  L’ cuisinière à carbon (Hommache postume) 2 (16/01/2019)
  L’ cuisinière à carbon (Hommache postume) 1 (15/01/2019)
  Bruay, aujourd hui et demain (13/01/2019)
  Bruay, la réaction face aux grands magasins (13/01/2019)
  Bruay, l'arrivée des grands magasins (13/01/2019)
  Bruay, sa géographie (13/01/2019)
  Bruay, sa géologie (13/01/2019)
  la Renault 12 (06/01/2019)
  Les étrennaches 2ième partie : chés sous (06/01/2019)
  ch' ruau (05/01/2019)
  Al boéte ed Noë 2e partie (04/01/2019)
  Les étrennaches 1ère partie : chés gins (01/01/2019)
  ch' vieux nounours ... (01/01/2019)
  Le catéchisme avec l’abbé Grard rue de Ranchicourt (29/12/2018)
  in l appelo poudingue al' mason (23/12/2018)
  la Noël (22/12/2018)
  cha vous fait pas ''drole'' (22/12/2018)
  Sapin et crêche de Noël (19/12/2018)
  Al boéte ed noë (19/12/2018)
  in s installo comme au cinéma (15/12/2018)
  vlà ch' garde ... (15/12/2018)
  ch' fourneau partie 4 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 3 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 2 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 1 (13/12/2018)
  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
carrefour des alouettes et aventures 1
par minloute le, 07/07/2011  

d' là in déchindo la rue Florent Evrard direction la rue du ch' min d' fer, du que not' camarate Jerome, chéto sin nom d' famile et pas sin prénom i nous zatindo

d' là , parel , meme consigne, in marcho à 3 tout sag'mint, in dijo bin bonjour à ché personnes qui connaisso, in passo devant chez M Leroy, l' marchand d' légueumes qui avo sin magasin par ichi avant d' s'installer là haut rue Anatole France

in passo aussi d'vant la tchiote devanture de ch' charcutier, cha cha éto un mystère pour mi, i avo pas grand cosse in vitrine : 2 patés, 2 poulets, du boudin qui pindo, bin j' a su aprés qui gagno bin s' vie

plus haut yavo ch' marchand d' cycle Rigaut , à coté si j' me souviens bien y avo un bistrot

après chéto l instant d' tous les dangers, les quarantiemes rugissants, l' passache du cap horn

not' coeur i batto sec la chamate, yavo deux dangers en vu comme caripe et silla ...

d'un coté t'avo ch'dispensaire et d' laute ch' café coiffeur bultel à la belle au bois

et in face, là du qu in voulo aller in cachette, ch' bo d' labuissiere

bin sur in avo juré au matin à nos parints qu in iro pas dins ch' bo , mi comme min camarate Philippe

donc i fallo passer ichi assez vite mais pas trop non pu car in auro été vite arpéré

d' abord yavo ch' dispensaire , et au dispensaire chéto tous ceux du 2 et meme d' plus loin qui y allo, donc cha faijo pas mal d' allers et venues , donc toutes les raisons d' pouvoir y croiser in voisin qui in sorto ou qui i rintro, et qui auro pu après "porter ch' pet" à ché parints

d' l'aute coté, su la droite, chéto dangereux aussi, mais surtout pour mes camarates, vu que ch' café bultel i coiffo eune bonne partie des gins qui habitotent dins l' secteur , del bas del rue Raymond Deruy jusqu à la belle au bois, in passant dins la rue d' Fives du que mi j avo del famile

cha y est in avo traversé, mais in éto assez finauds pour pas rintrer dins ch' bo in face, in armonto la rue vers le stade l' labussiere, in armonto face à la cité des sports et in rintro dins ch' bo à la limite du stade d' labussiere

d' là in couro comme des dératés pour faire passer la tension qu in avo eu durant ché dernieres mineutes

là in savo qu in éto en territoire interdit, autant avant si quéqu un i rapporto à nos parints, in auro pu dire que ouais in accompagno untel pasqui avo des commissions à faire que s'mère ale li avo donné

ou alors qui yavo un carnet à aller arprinte au dispensaire ...j'sais avec le recul cha pourro paraite puéril comme escusse, mais pour nous à l époque chéto dur comme du béton cha ...


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 6 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |