histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)
  comme Marcel, vers Merlimont (06/10/2018)
  tout in haut dech'terril , eune canchon d avenir (06/10/2018)
  d'vant ché grands magasins ... (29/09/2018)
  du porte plume à la liste des courses (23/09/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 2 (23/09/2018)
  à l inspiration (16/09/2018)
  les tongs (16/09/2018)
  in carette vers Merlimont 4 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 3 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 2 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 1 (10/09/2018)
  cha a quand même cangé ... (04/09/2018)
  j' su ardéchindu du haut dech' terril (31/08/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 1 (28/08/2018)
  fin d'drache, lachez les fauves 2 (25/08/2018)
  fin d' drache, lachez les fauves 1 (25/08/2018)
  Rue Florent Evrard (20/08/2018)
  Rue Louis Dussart ...ou rue de la Gare?? (13/08/2018)
  El Kéfir (13/08/2018)
  in va minger des patates (13/08/2018)
  y a que 50 ans (11/08/2018)
  Vue aérienne de Labuissière vers 1950 (09/08/2018)
  souvenirs d' caleur in carette (06/08/2018)
  mes quat'zieux (06/08/2018)
  souvenirs d' caleur (05/08/2018)
  les trains au Tour de France (30/07/2018)
  in bas des marches du lycée (06/07/2018)
  Carnet des salaires du fond Fosse 6 de Bruay (13/06/2018)
  la méthode assimil (12/06/2018)
  Lens, fresque d'un mineur pont Cézarine (05/06/2018)
  La Poste (04/06/2018)
  Montreuil sur mer (01/06/2018)
  Fortuné et sin patois qui canto (29/05/2018)
  le bébé rose (26/05/2018)
  Pourquo qui drache au mos d’mai ? (21/05/2018)
  Colbert Bonaventure mineur de fond (20/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 2 (13/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 1 (13/05/2018)
  fin des multiplex le samedi au soir (07/05/2018)
  ouf merci Aspro in a pas tout perdu (01/05/2018)
  ch' pain (01/05/2018)
  la Piscine Salengro (29/04/2018)
  el piscine ed Bruay din l'commissaire Magellan (29/04/2018)
  ch'est du gardin (22/04/2018)
  dins zin gardin à Bruay y a queques temps partie 1 (14/04/2018)
  a sunday in hell (08/04/2018)
  te radotes (03/04/2018)
  Il y a 70 ans...déjà... (02/04/2018)
  ne jette pas ça malheureusse (30/03/2018)
  le rassaquache (29/03/2018)
  un souvenir des mutilés de guerre (25/03/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
Bruay, el chorale du lycée Carnot
par jpp le, 13/10/2011  

El chorale du lycée, minloute le 1/07/2007 et le sujet de Méhaye du 3/01/2010, ché peut ête min camarate Alain qu'i éto avec mi al musique et au lycée.

El chorale!!!! Lisiécki!!! Thèses et anti-thèses... Tous ché profs et el direction du lycée i ni ont vu que du fu. Comme din ché C.V., ech va commincher par el plus récent.

Félix Lisiécki i reste cor du côté d'Arras, et i a téléphoné i a un mois à Jean Morel l'adjoint à la culture. Deux choses à expliquer. El première chosse, l'harmonie d'Bruay, sur Concours le 26 juin 2011, al a confirmé sin maintien en division d'honneur (avec el meilleure note en France) al est donc actuellement classée grand prix d'honneur et al est el 1ère harmonie d'France... Bin ouais.

El 2è chosse ché que Lisiécki ché un musicien et un compositeur de très haut de gamme, et il a composé un opéra. Si mes souvenirs sont bons, ech cro que inne partie al a été juée al fête d'inauguration des jeux olympiques de Melbourne. rien qu'cha.
Donc pour arvénir àch coup d téléphone, Lisiécki i a tout simplement dit à Jean Morel que l'harmonie ed Bruay al pourro juer esse n'opéra.
j'ai expliqué à Jean Morel, qui est aussi président de l'harmonie commint que ch'connaisso Félix Lisiécki.

La thèse : à 14 ans, Lisiécki i comminche à faire del musique et très très très vite, cha devient un prodige al trompette, pi au piano pi al guitare, pi i monte un orchestre de jazz style improvisation et toutes les semaines i jue in direct à Radio Lille (qui deviendra Fréquence bleu Nord).

Li qui travaillo à l'usine avant, i r'prind ses études et j'cro qu'il a fait l'école la Fontaine à Paris et il est devenu prof ed musique... et i arrive au lycée d'Bruay in 1964??? Tout de suite i fait batte ses ailes


Anti-thèse (que j'ai découvert en analysant) : Lisiécki i monte inne chorale ed toutes pièces, i va vir ché grands in 2nde, in 1ère et in terminale, i a rien qu'il l'arrête. I arrive à imbaucher, ché grands qui font del musique, et mélanche tout cha avec ché pétits et i a un tonus incroyable.
Ché un supermusicien un meneur d'homme d'inne gentillesse innommappe. J'sus enrolé dein l'chorale avec tous mes comarades musiciens ed l'époque (on étot grands)

Félix i nous donne des cours de jazz d'improvisation etc.. Et pi à la fin d'l'année scolaire, i nous fait enregistrer un 1er disque 45 tours.. Il a arrivé à faire payer ech l'association d'anciens élèves.. Et nou vla ichi en train d'aller canter ach repas des profs du lycée, al distribution des prix, din ché hopitals ed berck.

Que manager!! et nous vla déjà al rentrée suivante. Là i monte d'un cran, i nous demande à ché grands d'juer nos instruments respectifs pour accompagner el chorale... et ché li qui va composer ché morceaux... et rebelote, on enregistre un 2ème disque (ché cha que min camarade Méhaye i fait mention à Appelons un chat..).
Pour mémoire, ch"to pas facil à l'époque d'enregistrer, comme on l'fait aujourd'hui. Tout l'monde i"éto ébahi par min Félix Lisiécki.

Et on arriffe à la fin del 2è année scolaire. Et Félix, très habilement i veut récompenser ché grands pour not coup de main ed pi 2 ans, et nous propose de nous emmener "gratuitement" à un week end, une rencontre de jeunes comme nous en région parisienne, ech cro que chéto à Neuilly. Y a que mi et Bernard Leclerc qu'on est allé.

Félix i est venu nous quère au lycée, et on est arpassé à s'mason à Ourton et i nous a présenté s'femme et ses tiots. Pi on est parti. Du qu'ché qu'on est arrivé mes gins : un pétit chateau privé avec parc, accueilli par el propriétaire, ech cros qu'al s"appelo la comtesse de Watteville.

Al nous a fait visiter sin truc. i avo des bibliothèques, des tableaux tout partout. Mi y a fallu que j'fasse min malin en passant devant un tableau que j'connaisso parce que i 'éto din ch'livre ed français Lagarde et Michard. Donc mi j'dit à Mme la Comtesse que conno l'tableau que l'original i é au Louvre... et a m répond; Non l'original est au Louvre quand je le leur prête, l'original est devant vous...

o LA LA, mi j'éto cor din m'maison d'coron quéques heures avant, du j'étos arrivé ichi din la richesse. Bon j'va vous mette la suite ed min parce que j'dos aller à l"répétion

par Marie-Claire le, 13/10/2011

Je rajoute les liens vers les sujets et les photos de la pochette du disque "Appelons un chat, un chat"

Appelons un chat, un chat


Photo Le lycée Carnot chante

L' chorale du Lycée Carnot

par jpp le, 14/10/2011

min r'vla pour el suite ed min roman sur el chorale du lycée... J'étais donc arrivé din un château pas dégueu du tout, habité, intouré ed plein d'gins qui avotent l'air aussi sympathiques que félix Lisiécki, eine centaine ed'jeunes et pi ed moins jeunes de 15 à 75 ans (chel comtesse).
Pi dinch parc des tables dressées pour un pique nique géant comme je n'avo vu din chez films tournés à la Louisiane au 19è siècle...

et ché là que l'comtesse al dit que tout le monde va mette la main à la pâte, et qu'al distribue ché rôle à tout l'monde, à la cuisine, ach parc al plonge etc etc
Et pi cha roule tout le monde i s'artrouve à minger dans ch'gardin, heu non dans le parc. Là ech vo arriver eine pépéte un peu plus agée que mi 25-26 ans, et pi am dit que j'va dormir à s'mason... A Paris, mais qu'al est vénue in métro.

Bon j'écourte, pasqu'i n'a i sont déjà in train d'faire des plans sur el comète, mais on étot loin d'cha ech vous l'dis. Vers 22 h, m'vla arparti à Paris avec mon hôtesse (qui étot agrégée d'anglais). Un appartement pas mal, em chambre à part, 3 coups grande comme à m'maison, tout dans l"honnêteté,""Appelons un chat, un chat cha cha cha et tu auras les idées plus claires"""...
Ché une des canchons à Lisiécki..suspense)

Bref, el lendemain matin, on m'présente chez parints, ach petit déjeuner, ech père in costume, el-mère habillée comme au mariache, et pi on est à table, avec des bols, des soucoupes, des sous-tassses, nappes, serviettes, des machins des trucs, comme j'avais jamais vu qu'au ciné.
Mi a'm maison on mingeo es tartine dans sin bol sur el table in formica.

Et pi a eine bonne qui apporte ech courrier à tape et eche père il l'ouve et il lit à haute voix.... madré, quoi qu'té fou ichi JPP pétite fleur ed ché corons. J'vous la fais courte, mais i'ai appris quéque jours après que j'éto din l'16è, à mon d'ché SEYDOUX, les parents de l'Ambassadeur à Moscou avec es soeur comme pilote....

El lendemain, dimanche, suite et fin ach château del comtesse. Entretemps beaucoup de discussions, du style "Réveillez Vous," mais chétot pas eux exactement. Mais, el philosophie al n'éto pas loin.

Bref, quand j'sus rintré à Bruay, j'ai mis un terme à tout cha... difficilement car Félix i r'véno à la charge régulièrement.

Si vous avez cor ech'disque du Chat, écoutez bien toutes les paroles de chaque canchon et vous allez comprinte ché messages qui faiso passer discrètement, sous le couvert du lycée, ché pour cha que j'vous ai dit din l'première partie que che profs i n'y ont vu que du fu.

Bon, j'va cor vous raconter el suite ed'main mais là chéto Lisiécki avec el fanfare d'Ourton. Ah ouai, j'ai oublié d'vous dire que l'orchestre de jazz de Lisiécki i s'appélo "le Hot Club de Lens"

par jpp le, 15/10/2011

quéqu'temps après j'apprinds par un camarate tambour d'Ourton qu'il est allé passé quéqu jours en suisse à la chauds de fonds(???) avec el fanfare d'Ourton.
Ché Lisiécki, musicien de très haut niveau, je l'arprécie, qui est venu intégrer el fanfare du villache, en jouant del trompette.
Pi, comme i a fait à l'chorale ed bruay, au bout d'un an i a réussi à avoir une subvention à la mairie pour emmener ché musiciens en Suisse. Tout cha que min camarate i m'a expliqué, pour la Suisse, chéto comme mi je l'avo vu en région parisienne.

Min babache i m'a raconté qu'avec un aute del fanfare, i pinsotent avoir emballé deux glaines, qui leur ont donné rendez vous din le champe...bernique, chéto juste pour leur parler de la bonne conduite, del morale in tout genre... bon je n'va pas continuer plus loin, j'ai tiré une leçon de c't histoire, mais j'cro que Lisiécki i avo une ligne de mire d'un mouvement que...... à bientôt


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 3 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |