histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  Première descente (16/07/2017)
  la croix de grès de Divion (10/07/2017)
  attintion aux courants d air (06/07/2017)
  Merlimont hors saison 14 (05/07/2017)
  gai gai l écolier (04/07/2017)
  Merlimont hors saison 13 (03/07/2017)
  Merlimont hors saison 12 (02/07/2017)
  Merlimont hors saison 11 (02/07/2017)
  Merlimont hors saison 10 (02/07/2017)
  Merlimont hors saison 9 (01/07/2017)
  Merlimont hors saison 8 (01/07/2017)
  Bruay et el batalle du carbon (27/06/2017)
  Merlimont hors saison 7 (18/06/2017)
  Merlimont infinqué (11/06/2017)
  La mairie de Bruay en feu (08/06/2017)
  Merlimont hors saison 6 (06/06/2017)
  Merlimont hors saison 5 (05/06/2017)
  Merlimont hors saison 4 (04/06/2017)
  Merlimont hors saison 3 (04/06/2017)
  fête des mères (28/05/2017)
  Flameng, Vimy, Ravel, Cendrars (25/05/2017)
  décès de Monsieur Joseph Malecki (23/05/2017)
  cha tourne à toute blinte (20/05/2017)
  j y a cru (20/05/2017)
  ah l' bon gout d' la levure (18/05/2017)
  souvenir du vélodrome de La Buissière (16/05/2017)
  Merlimont hors saison 2 (14/05/2017)
  j' fais m' b a (14/05/2017)
  Merlimont hors saison 1 (13/05/2017)
  Merlimont hors saison (10/05/2017)
  barraqu'mint près de la rue de maubeuge (07/05/2017)
  pas comme ché belches (06/05/2017)
  mais commint qui fait ? (02/05/2017)
  1978 drole d' caricature (01/05/2017)
  les élections présidentielles (29/04/2017)
  ch'est pas pour les éfants (28/04/2017)
  rin qu à l odeur (25/04/2017)
  vous zin prindez bin eune tranche (24/04/2017)
  le balto ou le marigny fin (22/04/2017)
  le balto ou le marigny (22/04/2017)
  pour ché polonais (22/04/2017)
  Langue, rollmops et oignons vinaigrés ! (21/04/2017)
  là ch'est pour les sensations fortes (20/04/2017)
  allez in faire minger asteure (19/04/2017)
  au matin (17/04/2017)
  prochaine série (13/04/2017)
  Min pépé à mi (06/04/2017)
  bientôt 3 ans ...... (26/03/2017)
  minloute au bordel (26/03/2017)
  faut ti in rire ou in braire (19/03/2017)
  Liévin, Cérémonie et commémoration du 16 Mars 1957 (17/03/2017)
  la p'tite clef du bonheur ... (09/03/2017)
  yoyo le deglingo (05/03/2017)
  Raymond KOPA (03/03/2017)
  Marinette (28/02/2017)
  j auro pas du aller rouvrir l' portal (26/02/2017)
  ch' mimosa (25/02/2017)
  mystère d' carte postale (22/02/2017)
  min grand onc' chauffeur d'ingénieur (21/02/2017)
  à vélo dins min quartier (20/02/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 FRYHTAN ( 30/06/2017)
Bonjour à toutes et ...
 Pascalou ( 25/06/2017)
Bonjour à tous, je v...
 Greyg ( 15/05/2017)
Bonjour à tous, Je ...
 mineur toujours ( 04/03/2017)
l'écomusée de Noyell...
 ch piou ( 20/01/2017)
Je vous écris ces qu...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
l' cang'mint du papier peint suite
par  minloute le, 29/01/2012  

ché qu en fin d' semaine que Mr Héliés y a vénu pour commincher ch' papier peint, en fait y est arrivé un coup l aprés midi, in l espéro pu, y est v'nu pour déposer ché zoutils

i yavo tout un systeme sur sin vélo pour y accrocher l' tape d' tapissier, pi queques zoutils


et là in savo que chéto ENFIN not' tour et qui allo faire ch' papier peint

j' me souviens qui yavo des pieches du qui armetto "simplemint" eune couche d' papier sul' couche existante, ou alors y a des coups comme dins l' cuisine j' me souviens qui artiro l' couche d' papier existante ,et savez quand qu in est tatillon , cha print du timps ................


là voyez pour ch' papier peint del future pieche qui allo s appeler "le salon" , in éto moyen'mint imbété, pasque l' pieche ale éto complet'mint vide

ch' canapé et ché fauteuls i zétotent acatés , prèts à et' livrés, i zattindotent pu qu' not' feu vert, ou plutot quand que Mr Hélies i aura fini ......

ouais in pouvo qu ete impatient pour profiter ENFIN du salon acaté, et à part voyez quand que Mr Hélies i s attaquo à ché papiers peints du coté del porte d' la caffe ou del porte qui allo vers l' pieche d' devant , sans quo i nous zimbéto pas

l' pire mes gins chéto quand qui faijo l' cuisine, j' rinte pas dans les détails, mais chéto eune époque du qu in faijo cor à minger such' fourneau, et que bin sur si y faijo l' papier peint à ch' t indro là, in mingeo frod à midi ou pire si m'mère ale pouvo approcher dech' fourneau que quand mr Héliès i avo fini d' poser ch'papier peint juste au niveau du passache d' porte

là yavo "double peine" ,m' mère ale éto toute artournée, d' pas pouvoir faire à minger comme d habitute , pi min père pour minger l heure c est l' heure ...

am' mote que j a gardé ses génes d' ailleurs

alors cha preno du temps d' poser ch' papier peint, pi dans l' silence l' plus complet ............

pas la peine d essayer d ingager la conversation avec Mr Hélies, surtout pas, pasque si i commincho à donner sin avis, i pouvo s arreter bin eune demie heure pour donner tout douch'mint son avis ...

nan nan, m' mère quand qu ale passo dins l' pieche et qu ale raviso du qui yen éto, et y a des coups cha li paraisso pas assez rapite, quo que j' vous rappelle chéto posé à la perfection, Mr Héliés quand qui sinto eune présence derriere li, sans s artourner complet' mint i dijo " cha va faire beau hein ...."

tout y éto ou nous paraisso lent, l' temps qui metto pour faire l' colle, et j' vous raconte pas quand qui faijo derriere et autour des radiateurs


l' midi et l' soir in y offro l apéritif, et bin sur in in arvéno à discuter sul' papier peint, mais là meme si in avo cor l' moinde doute, ch' monsieur i teno cor à nous rassurer in nous donnant queques "cha va faire beau hein"

aprés i arplio ses zaffaires, ringeo bin tout, ah ché sur qui "nettoyo la scéne du crime " à la perfection, que m' mère ale oso pas commincher à aller querre ch' faitout ou l' cocotte pour faire à minger , cha s' faijo pas tant qui éto là quand meme

eune fo qui éto arparti, min père i lanço l' phrasse que j' do dire est aussi min rituel " quo qu on minche" ...............

m'mère qu ale éto cor in train d' débarrasser ché verres et l' boutele ale s artourno et li dijo énervée " Léonce j a qu' 2 bras" ..

là voyez min père i renchérisso pas pasque si i énervo m' mère au momint du qu ale allo préparer à minger , cha risquo d' perturber " l'service" i rajoutto simplemint pour s' justifier " nan nan mais ché pour savoir" ....


faut dire aussi j a oublié d'vous dire , juste aprés que ch' monsieur i so aparti, mes parints i zallotent discuter d' vant l' avancée des travaux

"ach' rythme là in va avoir ch' salon pour la Noel " qui dijo min père

m' mère ale voyo bin que cha avincho plus lent'mint qu ale pinso au départ, mais ale dijo à min père, "ravisse comme ché bin fait" , " té vo eune bulle ti ?", "ravisse comme ch est raccord"

ché vrai in plus savez chéto l époque des papiers à grantes et pitites fleurs, et comme Mr Helies i utiliso ché rouleaux vraimint à l économie , tant miu pour nous , i s appliquo à poser cha et in voyo pas les rajouts, les tchiots bouts qui avo posé .........

min père i dijo trop rin sur Mr Héliés, i savo qui fallo pas l' brusquer , qui travaillo à sin rythme, un coup à midi au momint d' l apéritif , Mr Héliés i prévient qui part eune heure plus tot c' soir , vu qui a vu hier un camarate qui li a d'mindé d'venir li faire un tchiot chantier

tout d' suite min père cha l a inquiété, "nan mais rassurez vous Léonce ,j' sera là d'main matin"

cha impécho pas min père , eune fo que Mr Héliés éto parti faire s' bricole ailleurs d' dire am'mère que si i travaillo toudis comme cha , ché comme cha qui perdo du temps dans ses chantiers ...

pi in a eu dro à " j espère qui s'ra là d'main" , "j espère qui yaura fini pour mardi " j in passe et des meilleures

au matin Mr Héliés i yéto là , ouf, mais avant d' commincher , i buvo eune tasse d' café et i nous zexpliquo in touillant tout douch'mint bin sur c' qui avo fait comme travaux ché l aute personne, et qui s'ro cor obligé d' partir plus tot c'soir vu qui yavo pas fini ...

cha y est j' voyo al' tiete d' min père qui allo faire eune depression ou un infractusse .......

l' pire voyez ché que y a des momints quand qui poso sin papier peint, i s arreto , i prenno du recul, i dijo rin, fallo pas li parler i intindo pas , pi d un coup , i armonto comme si y s éto rin passé sur sin escabeau et y s armetto à la tache

mi c' qui m impressionno chéto s' patience et s' dextérité, et pourtant i avo des mains épaisses avec des gros dogts , mais cha l impecho pas d' faire du traval d' finition et d' qualité

d ailleurs fallo vire commint qui faijo ses roulées, acoutez, sans boite, chéto aussi bin qu eune manufacturée, par compte cha li prenno du temps


j avo oublié d' vous préciser mais tel'mint chéto évident pour mi, qui gardo toudis meme dins l' mason sin beret sus' tiete ......

cha y est on y arriffe, ché les derniers lés, Mr Hélies y a fini , là in bo l apéritif ,et j' me d'minte si pour mes parints chéto pas l apéritif d' la délivrance .......

Mr Héliés i deveno plus prolixe, plus bavard, enfin j exagère , in tout cas i parlo plus que d habitute, on avo eu dro bin sur à la fin à un "zetes continte Odette, cha fait bio hein "?

mes parints i le payotent, et bin sur i zarondissotent al' somme supérieure, Mr Héliés i nous armercio grinmint

Pi là i nous zavo raconté au momint du dernier apéritif ,j' m in souviens cor bin , eune histoire qui li éto arrivé à li et as' femme , pour mi cha s' passo à Labuissiere, et i nous raconto qu au momint d' la périote trouble d' la libération d' bruay et d' ses environs, ché zallemands i zétotent frébriles

et là i nous raconto qui dormo avec s' femme et qui zavotent intindus des coups d' feu dins l' rue et que cha tiro vers les farnietes , et que , "précipitamint" i s éto camuché sous l'lit avec s' femme pour éviter eune balle perdue


eune fo que Mr Héliés i éto arparti, donc chinq mineutes aprés , l'temps qui freume sin mantio à gros boutons, qui armette ses pinces à vélo, et arcoinche s' tape à arpasser , arvisse sin beret sus' tiete, ravisse bin qui a pas personne derriere li quand qui allo "s élancer" ....................


au momint qui avo tourné l' coin del rue, savez j' su et j éto djà un peu moqueux d' gins, j'devo avoir eune dizaine d années .............

là in passo à tape, min père i "arvivo" , y allo vire ch' t aprés midi pour l' livraison du salon ........

donc y éto d' bonne humeur , i dijo "pim pam poum pipo" et i j' to l' boutele d io en plastique vite au travers de l pieche (j' do vous dire que j' continue aussi ch' rituel là , et qu ale mason ché zinfants i sont habitués)



comme j' voyo qui éto tout gai, mi j avo été querre sin beret qui éto accroché ach' porte mantiau derriere l' porte del pieche d' devant

j' l avo vissé sum' tiete, et j ' m éto assis al' plache du qui éto MR Hélies y avo cor chinq minutes et j' l avo imité

pi j avo rajouté que j' dormo avec min beret , et j' mimo en meme temps c' que cha avo du et' "s' camucher précipitamint" pour Mr Héliès, donc j' avo déchindu tout tout tout douch'mint dem' cayelle pour m' camucher sous l' tape .......

cha avo bin fait rire mes parints

dans les jurs qui allotent suive ,m' mère ale sero toute fière d' montrer à ché gins qui viendrotent al' mason ch' nouviau papier peint

"mais qui qui vous a fait cha Odette? " " Monsieur Héliès", "ché bien fait Odette", là m'mère ale éto aux zanges

vlà eune histoire que j auro jamais cru raconter un jur, jamais j auro pu deviner aussi quand que j avo 10 ans qui yauro d' tels progrès dans l informatique, que cha aboutiro plus d' 40 ans aprés à c' que j' vous zarparle de Monsieur Héliés

Comme j' dijo en introduction, ché avec grand respect que j a décrit ce monsieur, et j' su contint d ' l avoir un tchiot peu armis sous les lampions de l actualité .....

mais ché pas l' tout , dans l' prochain épisote, in va vire arriver Simone al' mason ...............

par théo le, 29/01/2012

nous à l'maison chétot em' mère qui tapissot chétot eune femme qui savot tout faire in matière d'bricolage .
j'me souviens qu'a l'comincho déjà par coller sur ché murs du papier journal . parce sur ché murs chétot d'el bourre et non pas du platre . après fallo laissé séquire 2jours , et au bout 2 jours té r'métto eune couche d'papier peint .

par chtitalienne le, 29/01/2012

Simone al arriff
pim pam poum pipooo

par Marie-Claire le, 29/01/2012

Mi à l'mason chétot min père qui tapissot et surtout i voulot pas que personne l'aide, i dijot que tapisser à deux chétot les disputes assurées
Mais c'est quand même li qui m'a appris et après partout dù que j'sus passée ch'est toudis mi qui a tapissé, mais toute seule, ou alors i faut que l'deuxième i serve d'assistant mais surtout qui commente pas ... i a quand même l'drot ed nettoyer el tape intre chaque lé ..

Y a longtemps que j'a pas tapissé, asteur ch'est plutôt peinture que tapisserie

par maurice devos le, 29/01/2012

al maison chétot min père avec em'mère , y s'accordotent bin , cha ma toudis étonné passe que min père chétot un grand nerveux , comme ech'j'su devnu
j'avos oublié ech'journal d'su chés murs , in n'in mettot aussi à ché carreaux jusqu'à mitant d'el farniète , et pi j'em rappelle aussi ech'papier peint qu'yétot fragile , in fos papiné , el bande pliée un deux , in l'prenant à chés deux coins qu'yalotent in haut , fallot qu'ech'deuxième y souleve ch'te partie du bas , sinan ,,,,,,,,,

par maurice devos le, 30/01/2012

et pi din chés années 1965 avec min premier appartemint à Marly les Valenciennes , ya bin fallu qu'ech'mi mette , et la à nous deux avec em'femme in a faitin boulot d' champion, enfin fallot pas raviser ed' trop prés , mais pour nous chétot super
pi après , j'ai acaté m'barraque à Méricourt , et là cha ça amélioré , surtout avec chés consels d'un d'mes bieaux frères qui ma appris à tapisser avec ech'fil à plomb , et in fos qu'ché bin démarré avec ch'te méthode cha va tout seul , mais pour cha y faut qu'chés murs y seuch'tent bin drots , et à chaque coin in général fallot ardonner un coup d'fil à plomb


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 16 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |