histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  la plus pitite mason des houilleres (24/02/2018)
  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)
  grand père et tchiot garchon à la fois (25/12/2017)
  dernier soir (24/12/2017)
  ch' pitit calendrier (24/12/2017)
  la roue tourne (23/12/2017)
  un cadeau de Noël la visionneuse (23/12/2017)
  souvenir d école enfin si on veut (22/12/2017)
  Sofifoto (17/12/2017)
  ché vints d Artois... (17/12/2017)
  hareng saur (17/12/2017)
  faut laisser la chance aux zautes (17/12/2017)
  peur durant l occupation 2 (16/12/2017)
  peur durant l occupation 1 (16/12/2017)
  peur durant l occupation (16/12/2017)
  im' dégoute (11/12/2017)
  au marché fin (10/12/2017)
  au marché suite (10/12/2017)
  au marché (10/12/2017)
  in devro plutot dire bunker (10/12/2017)
  Vimy sous la neige (09/12/2017)
  vestiges de la seconde guerre (08/12/2017)
  de Merlimont à Stella fin (07/12/2017)
  Stella Plage et retour (07/12/2017)
  De Merlimont à Stella 1 (07/12/2017)
  de Merlimont à Stella (06/12/2017)
  im' narguo chtilale (05/12/2017)
  un costume asteure trop grand (04/12/2017)
  va te brosser (04/12/2017)
  cor un coup du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  y a des momints du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  l'art dins ché corons ..... (03/12/2017)
  le ronéotype et le collache (29/11/2017)
  le frimas et récitation (29/11/2017)
  ché noms polonais (29/11/2017)
  Commint qu' in écrit chés noms polonais ? (26/11/2017)
  souvenir souvenir (26/11/2017)
  les trains de plaisir (26/11/2017)
  Catherinettes (25/11/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
chômage !!
par URBACZKA BERNARD le, 27/02/2013  

Aujourd'hui a 13h au journal de tf1, pour parler du chomage le présentateur a , pour illustrer son article, choisi l'exemple de la ville de FOURMIES
34 % de chomage soit 3 fois la moyenne nationale!!!!
20 % en fin de droits!!!!
un sur trois en dessous de seuil de pauvreté !!!

La ville de FOURMIES est célèbre car la fête du travail (le 1° mai) est célébrée depuis que l'état de l'époque a fait TIRER la troupe sur des grévistes en cortège!!!!

La misère reste la même quelle que soit l'époque, mais maintenant les C R S tirent des bombes lacrymogènes , c'est quand même moins dangeureux!!!!!

Pour rappel:
FOURMIES 1891
La troupe tire sans sommation!!!!!
9 enfants touchés
1 homme de 30 ans
2 jeunes de 20 ans
4 jeunes filles de 17 et 20 ans
2 enfants de 11 et 12 ans

et FOURMIES est toujours touché par le chomage !!!!

par maurice devos le, 28/02/2013

ouais et malheureusemint , ya pas qua fourmies ,
a lens et malgré l'venue du louf cha augmente dur ech'chomache
pour ech'tir d'chés soldats d'su chés ouvriers " d'el dentelle " si mes souvenirs sont bons , cha a été un deshonneur pour la france " pas arconnu" comme tel par chés autorités

mais que courache d'el part ed'chés paufs gins qui n'faijottent que défintent le biftek, et j'em'rappelle avoir vu un documentaire al'télé ach'sujet ya in paire d'années , et ch'cros bin qu'cha a été ech'jour la aussi l'présentation d'ech'musée d'el dentelle avec le vieles machines , qu'in gars faijot cor tourner d'vant chés visiteurs

par minloute le, 28/02/2013

j in parlo sur Internet Bernard, quand que j' vo qu asteure avec la crise, et "j'me d'minte si certains profitent pas d' la crise" pour armette en cause tous les acquis sociaux obtenus durant plus d un siecle

un siécle d' récriminations,de grèves, comme té dijo yavo meme l armée qui s in mélo pour rétablir l ordre ...

asteure cha d' vient j' dis pas un luxe mais cha d'vient plus en plus dur d' pouvoir s' projeter à faire eune carriere dans eune meme entreprisse

asteure qu in arvo ché salaires à la baisse, asteure qu in est presque heureux que d avoir un traval et pas et' al' cour

j a " l impression" qu insidieus'mint , alors in proposant des salaires plus bas comme j' dijo, nan in dit " d' faire un effort" , ou in deminte pour garder sin traval, d' rester dans la meme société mais à l aut' bout de la france, in sint bin qu on est en train d argrapiller dans l aute sens, tout c' que ché générations d' syndicalistes, et d' partis politiques avotent réussis à arracher au patronat ...

ch' am' fait pinser au terrible livre de Steinbeck, les raisins de la colère

par URBACZKA BERNARD le, 01/03/2013

Oui je revois ce film, avec ces ouvriers agricoles, dans leurs vieilles guimbardes, se déplacer dans les tempêtes de sable, au milieu de terres agricoles ravagées par la sécheresse!!!! à la merci TOTALE des propriétaires qui les embauchaient pour une semaine,le temps d'une récolte, mais surtout aidés par des policiers et hommes de mains et des chiens tueurs !!!
Un très grand film puisque je m'en rappelle encore!!!
et aussi "Des souris et des hommes"" ou un , pas comme nous, est pris en charge par son compagnon de misère.

par france godderis le, 01/03/2013

je me permets de répondre à cet article car, il y a une heure ou deux j'ai copié un texte qui m'a interpelé:

à force de tout voir, on finit par tout supporter... à force de tout supporter, on finit par tout tolérer... à force de tout tolérer, on finit par tout accepter... à force de tout accepter, on finit par tout approuver. Saint Augustin 430 après J.C.

un grand homme vient de nous quitter;MR HESSEL. indignons-nous, que nous ne soyons pas obligé de nourrir les mourants (de faim) au sein.

par URBACZKA BERNARD le, 05/03/2013

Sur ce sujet, une personne(FRANCE GODDERIS) est venue mettre son grain de sel.
Je voudrais prévenir cette personne que j'ai utilisé le texte qu'elle a cité et que je l'ai envoyé à plusieurs de mes amis tellement je l'ai trouvé juste (en précisant l'origine histoires de ch'tis, sujet "chomage"
j’espère qu'elle ne m'en voudra pas.


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 8 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |