histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  en arrivant au cimetiere du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)
  grand père et tchiot garchon à la fois (25/12/2017)
  dernier soir (24/12/2017)
  ch' pitit calendrier (24/12/2017)
  la roue tourne (23/12/2017)
  un cadeau de Noël la visionneuse (23/12/2017)
  souvenir d école enfin si on veut (22/12/2017)
  Sofifoto (17/12/2017)
  ché vints d Artois... (17/12/2017)
  hareng saur (17/12/2017)
  faut laisser la chance aux zautes (17/12/2017)
  peur durant l occupation 2 (16/12/2017)
  peur durant l occupation 1 (16/12/2017)
  peur durant l occupation (16/12/2017)
  im' dégoute (11/12/2017)
  au marché fin (10/12/2017)
  au marché suite (10/12/2017)
  au marché (10/12/2017)
  in devro plutot dire bunker (10/12/2017)
  Vimy sous la neige (09/12/2017)
  vestiges de la seconde guerre (08/12/2017)
  de Merlimont à Stella fin (07/12/2017)
  Stella Plage et retour (07/12/2017)
  De Merlimont à Stella 1 (07/12/2017)
  de Merlimont à Stella (06/12/2017)
  im' narguo chtilale (05/12/2017)
  un costume asteure trop grand (04/12/2017)
  va te brosser (04/12/2017)
  cor un coup du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  y a des momints du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  l'art dins ché corons ..... (03/12/2017)
  le ronéotype et le collache (29/11/2017)
  le frimas et récitation (29/11/2017)
  ché noms polonais (29/11/2017)
  Commint qu' in écrit chés noms polonais ? (26/11/2017)
  souvenir souvenir (26/11/2017)
  les trains de plaisir (26/11/2017)
  Catherinettes (25/11/2017)
  la rue qui sint .... (24/11/2017)
  Charlotte dins l' cuisine (24/11/2017)
  ch' baril multifonctions 1 (14/11/2017)
  ch' baril multifonctions ... (14/11/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
l'hosto ya 50 ans
par maurice devos le, 06/04/2013  

ché un sujet qui ma arvénu apres in discussion serrée avec , pi nan j'dirai pas qui
j'ai été hospitalisé à Lens in 1963 , j'avos ed très mauvais resses d'algérie , et j'avos toudis mes boyaux in effervescence , cha grouillot dur la n'din , "dyssenterie"

comme min toubib y trouvot pas y ma invoyé à l'hosto , et la pour l'première fos j'veyos vraimint commint qu'chétot avec mi n'din

j'vos cor el porte d'intrée din l'champe , in porte vitrée , et quand al est ouverte bin in grante pièche , avec in ringée d'lits "20 à peu près " d'chaque coté , un allée centrale bin larche , et tout ch'tiot monte y vivot insanne

j'avos comme voisin un gars ed' 60 ans , à peu près , yetot cul d'jatte , et j'em rappelle l'avoir aidé à s'mette d'sus sin pot , et d'avoir lavé sin dentier

et pi 2 jours après in ma invoyé din l'bout d'el champe j'm'ai couké d'su ch'lit , in a fermé ch'rideau , et in jone femme al a inlévé min pyjama , al ma intiqué in canule , qu'yétot arliée a un "contenant" en'din yavot in liquite blanc comme du lait

et cha a duré un bon momint avant qu'cha seuche vidé , et l'première cosse qu'al ma dit ché "dépéchez vous d'courir aux chiottes" , chetot carremint à l'aute bout d'el pièche , din un couloir
tout cha pour dire

1 ) qu'cha ma pas fait d'effet , et surtout ecqu'comparez à ch'l'hosto ach'teur ché complètemint différent , heureusemint d'ailleurs , et ché surtout plus confortape , plus intime , plus humain

par france godderis le, 07/04/2013

Maurice parle peut-être de l’hôpital ste barbe de Fouquières les Lens.
je revois ces grandes salles, j'y ai été hospitalisée en 1953 pour être opérée d'une hernie

je l'avais attrapée en balayant la cour, c'était un jeu pour moi et je poussais le balai avec mon ventre (j'avais 5 ans, je n'étais pas haute, aujourd'hui non plus d'ailleurs)
un des gros carrés en ciment qui dallait la cour était un peu soulevé et le balai s'est bloqué , le manche est rentré dans l'aine (cqfd) mais revenons à l'hosto.

j'étais dans le 1er lit en rentrant, à gauche, à coté de moi il y avait une petite fille d'environ 7 ans entièrement bandée de la tête au pied, brulée sur tout le corps.
je me souviens que cette pitchounette suçait des dragées mais n'avait pas la force de les croquer et ses parents me donnaient les amandes.
j'ai appris un peu plus tard qu'elle était décédée.
je ne l'ai jamais oubliée et je pense à elle à chaque fois que je mange des dragées.

par maurice devos le, 08/04/2013

nan nan France ch'parle bin d'l'hosto d'Lens , mais j'ai bin connu ch'ti d'Fouquières , mes infants y sont passés ya in bonne trentaine d'années et chés salles chétot bin les mêmes qu'a Lens , "salles communes"

par conte j'y ai artourné in 1985 pour in fracture du bassin , chétot d'ja bin modernisé , et ach'teur ché un centre ed'réeducation , avec piscine cauffée
j'y allos pour rééducation respiratoire , 3 fos par semaine pindint 3 ou 6 mos , j'sais d'ja pu , et la in in vot des tristes , surtout chés jones in fauteul roulant à vie , bin souvint suite à un accident d'el route , triste à braire

par maurice devos le, 08/04/2013

hier j'ai vu in émission al T V , y parlotent ed' chés espécialités corses , et tout l'charcutrie "spécialité corse" mais fait à partir ed'pourchieaux v'nant même d’Amérique du sud , et cha ma fait arpinser à l'hosto

"pourquo" ? bin tout simplemint passe que din l'temps chés pourchieaux d'el région y étotent élevés avec chés resses , al mason des fos , mais aussi din ches sinces
chés sinciers y vnotent tous les jours à l'hosto pour récupérer chés resses ed'mingeailles , yavot pas b'soin d'poubelles , pas d'élevache in batterie , et pas b'soin ed'brulerie d'poubelles
et l'quériche d'su ch'gatieau in mingeot d'el bonne viante


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 10 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |