histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)
  comme Marcel, vers Merlimont (06/10/2018)
  tout in haut dech'terril , eune canchon d avenir (06/10/2018)
  d'vant ché grands magasins ... (29/09/2018)
  du porte plume à la liste des courses (23/09/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 2 (23/09/2018)
  à l inspiration (16/09/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
Mes trois haches
par Sopraniste de Bruay le, 30/09/2013  

Souvenirs quand ils nous tiennent.

La hache de mon père, photo 1 et 2.
Si elle pouvait cette hache pour nous raconter son passé. Mon père de 1911 descendu au fond à la Fosse 5 de Divion à 12 ans 1/2 après le certificat d'études..

Après avoir été galibot, comme tous il alla au charbon et taille boisage en bois, il avait reçu ses outils, dont cette hache, qui avait déjà servi, vu son état d'usure de passage à la meule, et l'ancien N° buriné à l'arrière, tandis que le sien N° 297 est toujours marqué.
Je savais que c'était le sien car il m'en avait parlé, et sa hache il l'avait gardée.

A son décès je l'ai récupérée dans la remise derrière le garage.
Il n'est pas question que je m'en serve, le manche avait été mangé à vers, pour arrêter le système, j'ai trempé le manche dans du javel..


La photo 3 et 4, la hache de mon beau père, qui lui aussi était mineur. Bowetteur. Mais à un certain âge il quitta les bowettes et passa à l'entretien des voies en bois.
Cette hache avec le N°635, N° de taillette du beau père a une grande particularité, avec sa marque de fabrication REVEX.
Je l'ai toujours en ma possession avec mes autres outils.


La photo 5, c'est ma hache, pas celle que je suis allé à la taille école en 1954 au 6 de Haillicourt, où l'on descendait encore au temps des machines à vapeur, c'était impressionnant.
La mienne j'ai été obligé de la rendre avant de partir au service militaire.. Non cette hache je l'ai eu en 1978, connaissant quelqu'un au magasin, il me l'avait donnée..

j'ai encore une autre hache mais sans manche elle porte des traces de gravure HBNP, peut être le C ensuite, mais comme elle est bien rouillée on ne distingue plus bien..

par jpp le, 01/10/2013

Belles photos et des résurgences du passé...
J'm'arvo din l'cave del rue de la comté avec l'hache de min père... déjà in longue maladie.
Et des raccourches qui fallot couper pour faire du pétit bo d'allumache. J'avos 11 ans quand j'ai comminché à "juer" avec ech l'outil de traval.

Intretemps on a appris à tourner ech bouton du thermostat pour faire aller ech chauffache central.... Et pi depuis peu, à nouveau, on apprind à arcouper du pétit bo pour allumer ché feux à granulés ou à buches.
I a qu'qu'un qui avo dit que l'histoire est un éternel recommencement...

par URBACZKA BERNARD le, 01/10/2013

Bonsoir à tous.
Ayant commencé comme galibot et toutes les semaines on changeait d'affectation pour nous apprendre les différents métiers de la mine et sa géographie!!!

Le 1° jour ou je me suis présenté à la table de pointage pour la taille école, le porion(Mr BURGLIN) décédé depuis (c'était un porion d'état et un mineur de "première"), je disais me donne un bon pour aller à l'outillage prendre une hache.
J'ai bien vu la meule à disposition mais aucune idée de la façon d'aiguiser une hache !!!!!
Arrivé à la tête de taille il me désigne un bois et me demande de reboiser le pilot , en "bracquand" auquel était arrimé le moteur (ctl 11) à air comprimé des couloirs oscillants, à midi malgré que je l'ai coupé trois fois il était toujours trop court!!!!

j'ai quand même compris que je me suis fait catalogué comme ""un nul""
les haches on les prenait à l'outillage et elles n’étaient pas numerotées au n° de taillette car on les utilisait pour les niches, les réparations en voie et tout était en soutènement métalliques!!!
enfin quand j'ai commencé car pour le c.a.p il fallait savoir boiser à bos en mine image!!!


  ( 5 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 8 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |