histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  ché vints d Artois... (12/12/2017)
  im' dégoute (11/12/2017)
  au marché fin (10/12/2017)
  au marché suite (10/12/2017)
  au marché (10/12/2017)
  in devro plutot dire bunker (10/12/2017)
  Vimy sous la neige (09/12/2017)
  vestiges de la seconde guerre (08/12/2017)
  de Merlimont à Stella fin (07/12/2017)
  Stella Plage et retour (07/12/2017)
  De Merlimont à Stella 1 (07/12/2017)
  de Merlimont à Stella (06/12/2017)
  im' narguo chtilale (05/12/2017)
  un costume asteure trop grand (04/12/2017)
  va te brosser (04/12/2017)
  cor un coup du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  y a des momints du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  l'art dins ché corons ..... (03/12/2017)
  le ronéotype et le collache (29/11/2017)
  le frimas et récitation (29/11/2017)
  ché noms polonais (29/11/2017)
  Commint qu' in écrit chés noms polonais ? (26/11/2017)
  souvenir souvenir (26/11/2017)
  les trains de plaisir (26/11/2017)
  Catherinettes (25/11/2017)
  la rue qui sint .... (24/11/2017)
  Charlotte dins l' cuisine (24/11/2017)
  ch' baril multifonctions 1 (14/11/2017)
  ch' baril multifonctions ... (14/11/2017)
  arrivée d' la télé et demandez le programme 3 (13/11/2017)
  arrivée de la télé et demandez le programme 2 (13/11/2017)
  arrivée de la télé et demandez le programme 1 (13/11/2017)
  arrivée de la télé et demandez le programme (13/11/2017)
  les Ch'tites souris (12/11/2017)
  cor heureux qu in avo du sape (12/11/2017)
  du grr au ploc ploc en passant par le vroum vroum 2 (09/11/2017)
  du grr au ploc ploc en passant par le vroum vroum 1 (09/11/2017)
  du grrr au ploc ploc in passant par le vroum vroum (09/11/2017)
  pour la soif .... (08/11/2017)
  merci Aspro (08/11/2017)
  à chaque époque s' magie ... (06/11/2017)
  Riquiqui et Roudoudou (06/11/2017)
  les disques à histoires (05/11/2017)
  l'essoreusse à linche (03/11/2017)
  sujet marronnier (02/11/2017)
  les Killtoïds (29/10/2017)
  mets tes basquettes (29/10/2017)
  le velours de l estomaque (24/10/2017)
  gueule à chuque (23/10/2017)
  la magie du taquin (22/10/2017)
  la mort sous l' cagnard (19/10/2017)
  tampons scolaires (18/10/2017)
  Chrysanthèmes (18/10/2017)
  sauf..... (16/10/2017)
  Eune goutte d' jus (photo) (15/10/2017)
  Dins chés caffes (03/10/2017)
  l' framacie (03/10/2017)
  ché chuques à mon Maréchal (02/10/2017)
  du byrrh au visqui (02/10/2017)
  la joie des jeunes (27/09/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...
 Mégane ( 08/09/2017)
Bonjour, Habitant ...
 FRYHTAN ( 30/06/2017)
Bonjour à toutes et ...
 Pascalou ( 25/06/2017)
Bonjour à tous, je v...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
pélerinage en Artois, les canadiens partie6
par bourdonb le, 30/10/2005  

Les jours suivants, ils prennent pied dans les tran¬chées allemandes à l'entrée de Liévin depuis le bois de Riaumont jusqu'à la cité St Pierre.

Mais, la pluie a rendu les chemins boueux, impraticables. Impossible d'aller de l'avant. Le mauvais temps arrête l'offensive canadienne.

L'objectif fixé a toutefois été, atteint : la crête de Vimy est entre les mains des Alliés.

Près de 60000 Canadiens sont tombés sur le sol de France pour la sauvegarde des libertés.

Des fils du Canada ont combattu aux côtés des fils de leurs ancêtres français et anglais.

Le Canada a fait plus. La guerre engendre des misères sur le plan militaire comme sur le plan civil. Il faut soulager ceux qui souffrent. Tout de suite.

Dès l'ouverture des hostilités, le gouvernement cana¬dien militarise la Croix,Rouge, organe civil. Aussitôt l'arrivée en France de la première division canadienne, une Commission établit à Boulogne-sur-Mer un dépôt de vivres, médicaments et matériel achetés avec les fonds recueillis par la Croix-Rouge et destinés aux ambulances et hôpitaux militaires, canadiens et français.

En octobre 1914, le Canada offre à la France une somme de 525000 F pour l'aménagement d'un établissement en hôpital où seraient soignés les soldats français blessés. Installé dans un hôtel de Dinard, cet hôpital fonctionne dès novembre. En septembre 1915, le gouvernement canadien offre au président de la République un hôpital canadien installé à Saint-Cloud, hôpital composé d'éléments démontables pouvant être évacué dans les plus courts délais ; le personnel médical et infirmier de cet hôpital ne compte que des Canadiens-Français.

Parallèlement naissent des oeuvres privées ayant pour but d'aider la population civile.


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 9 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |