histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)
  grand père et tchiot garchon à la fois (25/12/2017)
  dernier soir (24/12/2017)
  ch' pitit calendrier (24/12/2017)
  la roue tourne (23/12/2017)
  un cadeau de Noël la visionneuse (23/12/2017)
  souvenir d école enfin si on veut (22/12/2017)
  Sofifoto (17/12/2017)
  ché vints d Artois... (17/12/2017)
  hareng saur (17/12/2017)
  faut laisser la chance aux zautes (17/12/2017)
  peur durant l occupation 2 (16/12/2017)
  peur durant l occupation 1 (16/12/2017)
  peur durant l occupation (16/12/2017)
  im' dégoute (11/12/2017)
  au marché fin (10/12/2017)
  au marché suite (10/12/2017)
  au marché (10/12/2017)
  in devro plutot dire bunker (10/12/2017)
  Vimy sous la neige (09/12/2017)
  vestiges de la seconde guerre (08/12/2017)
  de Merlimont à Stella fin (07/12/2017)
  Stella Plage et retour (07/12/2017)
  De Merlimont à Stella 1 (07/12/2017)
  de Merlimont à Stella (06/12/2017)
  im' narguo chtilale (05/12/2017)
  un costume asteure trop grand (04/12/2017)
  va te brosser (04/12/2017)
  cor un coup du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  y a des momints du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  l'art dins ché corons ..... (03/12/2017)
  le ronéotype et le collache (29/11/2017)
  le frimas et récitation (29/11/2017)
  ché noms polonais (29/11/2017)
  Commint qu' in écrit chés noms polonais ? (26/11/2017)
  souvenir souvenir (26/11/2017)
  les trains de plaisir (26/11/2017)
  Catherinettes (25/11/2017)
  la rue qui sint .... (24/11/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
pélerinage en Artois, les canadiens partie7 fin
par bourdonb le, 30/10/2005  

Sous l'impulsion du sénateur canadien, Dandurant, militant de vieille date du resserrement des liens entre la «Nouvelle France» et la «Vieille Patrie», le Comité «France-Amérique» avait déjà réuni en juillet 1915 plus de 6 000 000 de pièces de vêtement, expédiées en France pour les réfugiés des départements envahis ; les sections de Montréal et de Toronto, à elles seules, font parvenir 24 voitures automobiles.

L'Aide aux Réfugiés des régions envahies de France organisée par les succursales du «Comité France–Amérique» transmet au Fonds de Secours National de France par l'intermédiaire dudit Comité une somme de 400 000 F, produit de collectes.

A la même époque, le « Comité canadien de Secours à la Belgique » a recueilli de son côté près de 40 millions de francs. Les fonds souscrits sont employés à l'achat de produits alimentaires expédiés par le Comité à la Belgique et aux départements français envahis.

Nous qui allons nombreux, les dimanches d'été ou parfois en semaine, nous détendre en famille dans le bois de Vimy, nous qui aimons nous promener dans ses allées, ses chemins,

SOUVENONS-NOUS

des combats meurtriers qui s'y sont déroulés au cours de la guerre 1914-1918.

11285 Canadiens sont morts pour la prise de cette crête sur laquelle nous nous ébattons gaiement, sur laquelle nous nous promenons librement.

Ayons une pensée pour ces fils d'une terre lointaine dont l'hymne national, par sa seconde strophe, est un hommage à nos ancêtres :

« Nos pères, sortis de France,
Etaient l'élite des guerriers,
Et leurs enfants, de leur vaillance
Ne flétriront pas les lauriers ».


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 10 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |