histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  ch'est du gardin (22/04/2018)
  dins zin gardin à Bruay y a queques temps partie 1 (14/04/2018)
  a sunday in hell (08/04/2018)
  te radotes (03/04/2018)
  Il y a 70 ans...déjà... (02/04/2018)
  ne jette pas ça malheureusse (30/03/2018)
  le rassaquache (29/03/2018)
  un souvenir des mutilés de guerre (25/03/2018)
  les mutilés de guerre (23/03/2018)
  Eul marchand d'carbon (23/03/2018)
  chanson Eum' petit' Brouette (23/03/2018)
  la porte de la pièce de devant (19/03/2018)
  le jeu d'bidets (17/03/2018)
  in pouvo pas finir ch' sujet comme cha (14/03/2018)
  vlà la terreur (14/03/2018)
  ch' buffet (12/03/2018)
  ché pinsions et l' facteur (10/03/2018)
  Al bonne fay ed Berlincourt-el Cauroy (09/03/2018)
  Le passé (08/03/2018)
  le boulodrome suite et fin (08/03/2018)
  le boulodrome (06/03/2018)
  des gouettes (05/03/2018)
  un autre fourneau à buée (04/03/2018)
  fourneau de buée cité des Électriciens (01/03/2018)
  ch' carbon in sac ou en vrac (27/02/2018)
  l'amicale des anciens de Carnot fête ses 80 ans (26/02/2018)
  plaque commémorative (26/02/2018)
  la plus pitite mason des houillères (24/02/2018)
  au cimetière du 3. (24/02/2018)
  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)
  grand père et tchiot garchon à la fois (25/12/2017)
  dernier soir (24/12/2017)
  ch' pitit calendrier (24/12/2017)
  la roue tourne (23/12/2017)
  un cadeau de Noël la visionneuse (23/12/2017)
  souvenir d école enfin si on veut (22/12/2017)
  Sofifoto (17/12/2017)
  ché vints d Artois... (17/12/2017)
  hareng saur (17/12/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
pélerinage en Artois, les marocains partie1
par bourdonb le, 01/11/2005  

Quittons l'esplanade. La route à sens unique, contourne le Mémorial canadien et rejoint celle qui traverse le bois de Vimy.

A la sortie de cette route à sens unique, face à soi, se dresse un mur niché dans un cadre de verdure : LE MUR DE LA DIVISION MAROCAINE, monument élevé à la mémoire du Colonel Pein (Comandant la 1ère Brigade), du Colonel Cros (Commandant la 2ème Brigade), des officiers, sous-officiers et soldats de la Division marocaine tombés glorieusement les 9, 10 et 11 mai 1915.

« Le 9 mai 1915, les régiments de la Division marocaine s'élançant à 10 heures des tranchées de Berthonval et brisant de haute lutte la résistance des Allemands attei¬gnirent d'un bond la côte 140, leur objectif, rompant pour la 1ère fois le front ennemi».

A la base du monument, plusieurs plaques commé¬morent le souvenir des volontaires étrangers engagés dans l'armée française : Grecs et Juifs (morts pour la France), Tchécoslovaques (tombés pour la liberté), Arméniens (tombés au champ d'honneur), Suédois qui « luttèrent ici héroïquement pour la défense de la terre de France ».

Une plaque plus grande donne la formation de l'unité de la Division marocaine ayant participé à l'attaque du 9 mai ; 4ème et 7ème tirailleurs, 8ème Zouaves, Légion étrangère ; auxquels viennent s'ajouter entre autres le 1 er Spahis et le 5ème chasseurs d'Afrique.

Sur les côtés du mur, les noms des « affaires » auxquelles la Division marocaine a participé. On la trouve successivement dans les Ardennes et à la bataille de la Marne (1914) ; en Belgique, en Artois et en Champagne (1915) ; dans la Somme (1916) ; en Champagne et à Verdun (1917) ; en Lorraine, dans la Somme et dans l'Aisne (1918). La fin de la guerre voit la Division marocaine entrer à Château-Salins (Moselle) le 17 novembre 1918.


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 10 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |