histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)
  comme Marcel, vers Merlimont (06/10/2018)
  tout in haut dech'terril , eune canchon d avenir (06/10/2018)
  d'vant ché grands magasins ... (29/09/2018)
  du porte plume à la liste des courses (23/09/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 2 (23/09/2018)
  à l inspiration (16/09/2018)
  les tongs (16/09/2018)
  in carette vers Merlimont 4 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 3 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 2 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 1 (10/09/2018)
  cha a quand même cangé ... (04/09/2018)
  j' su ardéchindu du haut dech' terril (31/08/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 1 (28/08/2018)
  fin d'drache, lachez les fauves 2 (25/08/2018)
  fin d' drache, lachez les fauves 1 (25/08/2018)
  Rue Florent Evrard (20/08/2018)
  Rue Louis Dussart ...ou rue de la Gare?? (13/08/2018)
  El Kéfir (13/08/2018)
  in va minger des patates (13/08/2018)
  y a que 50 ans (11/08/2018)
  Vue aérienne de Labuissière vers 1950 (09/08/2018)
  souvenirs d' caleur in carette (06/08/2018)
  mes quat'zieux (06/08/2018)
  souvenirs d' caleur (05/08/2018)
  les trains au Tour de France (30/07/2018)
  in bas des marches du lycée (06/07/2018)
  Carnet des salaires du fond Fosse 6 de Bruay (13/06/2018)
  la méthode assimil (12/06/2018)
  Lens, fresque d'un mineur pont Cézarine (05/06/2018)
  La Poste (04/06/2018)
  Montreuil sur mer (01/06/2018)
  Fortuné et sin patois qui canto (29/05/2018)
  le bébé rose (26/05/2018)
  Pourquo qui drache au mos d’mai ? (21/05/2018)
  Colbert Bonaventure mineur de fond (20/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 2 (13/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 1 (13/05/2018)
  fin des multiplex le samedi au soir (07/05/2018)
  ouf merci Aspro in a pas tout perdu (01/05/2018)
  ch' pain (01/05/2018)
  la Piscine Salengro (29/04/2018)
  el piscine ed Bruay din l'commissaire Magellan (29/04/2018)
  ch'est du gardin (22/04/2018)
  dins zin gardin à Bruay y a queques temps partie 1 (14/04/2018)
  a sunday in hell (08/04/2018)
  te radotes (03/04/2018)
  Il y a 70 ans...déjà... (02/04/2018)
  ne jette pas ça malheureusse (30/03/2018)
  le rassaquache (29/03/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
pélerinage en Artois, les marocains partie2 fin
par bourdonb le, 01/11/2005  

De quels éléments est formée cette Division ? De Français (8ème Zouaves), d'indigènes de l'Afrique du Nord (4ème et 7ème tirailleurs algériens et tunisiens) et d'étrangers (la Légion).

Au moment de la mobilisation, ces éléments disparates, aguerris par des campagnes coloniales, sont au Maroc. Le général Lyautey les envoie immédiatement en France où un nombre impressionnant d'étrangers sollicitent l'honneur de servir dans les rangs de la Division.

Le gouvernement crée alors les bataillons de marche de la Légion devant réunir tous les engagés volontaires pour la durée de la guerre, encadrés de quelques bataillons de la Légion d'Afrique. Une décision ministérielle du 12 août 1914 autorise leur engagement à partir de cette date.

Lieux d'instruction des volontaires : Lyon, Avignon, Bayonne, Orléans, Blois, Toulouse et Paris. Cinquante et une nations y sont représentées. Les Français sont les plus nombreux ; viennent ensuite les Suisses, les Espagnols, des Belges, anciens légionnaires qui n'ont pas voulu abandonner leur corps.

Sous l'impulsion du général Humbert, ils formeront un instrument de guerre unique.

Leur devise, la devise de la Division marocaine : SANS PEUR - SANS PITIE.

A la suite de ses exploits depuis septembre 1914 (Mondement) jusqu'à avril 1917 (Moronvilliers), la Division marocaine est successivement citée tout entière

- à l'ordre de la 9 ème Armée (22 septembre 1914),
- à l'ordre des Armées, citation unique en son genre (10 mai 1915),
- à l'ordre du Groupe des Armées du Centre (25 octobre 1915).

Chaque régiment de la Division est cité individuelle¬ment à l'ordre de l'Armée deux, trois et jusqu'à cinq fois. Son artillerie est elle-même citée deux fois. Et quand la fourragère aux couleurs de la Croix de Guerre a été créée, les régiments d'infanterie de la Division marocaine l'ont reçue tous les quatre.


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 7 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |