histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  les cendres pas que le mercredi ... (14/04/2021)
  CHA S MERITE (12/04/2021)
  au bruit du moteur (12/04/2021)
  orage oh désespoir ... (08/04/2021)
  la difficile cuisson dans le four du fourneau (08/04/2021)
  Étretat marée haute et basse (05/04/2021)
  mon lit en fer (02/04/2021)
  PAQUES Partie 2 (01/04/2021)
  dimanche des rameaux (31/03/2021)
  samedi après midi partie 3 ou le passage du Cap Horn (30/03/2021)
  PAQUES Partie 1 (29/03/2021)
  samedi après midi partie 2 (22/03/2021)
  au coin de la rue de la gare (22/03/2021)
  marché Place Marmottan (22/03/2021)
  la vieille tour (14/03/2021)
  la montée au château (14/03/2021)
  abattoirs sur cartes postales (14/03/2021)
  les rénovations de 1978 (07/03/2021)
  le bon jambon (06/03/2021)
  au matin le petit déjeuner suite (03/03/2021)
  au matin le petit déjeuner (03/03/2021)
  bataille autour du bouillon (02/03/2021)
  finquée dins l' cuisine (02/03/2021)
  le mimosa (21/02/2021)
  les lulus à Manman (14/02/2021)
  samedi après midi partie 1 (07/02/2021)
  la toile cirée (31/01/2021)
  excusez me j éto trop jone (23/01/2021)
  chapelle Sainte Barbe (17/01/2021)
  dins s' baraque ... (10/01/2021)
  avec le hachoir au coin del' tabe (10/01/2021)
  cha y est j' su viu (03/01/2021)
  eune bonne et eune heureusse (01/01/2021)
  LE PETIT CHIMISTE (22/12/2020)
  DIMINCHE IN VA AU COLISEE (11/12/2020)
  y a rien au courrier ? (06/12/2020)
  Foot féminin à Bruay (04/12/2020)
  Alle est pas morte Sainte Barbe (B.Cocq-S.Colliez) (03/12/2020)
  Bonne fête de Sainte Catherine (25/11/2020)
  Bonne fête de Sainte Cécile (22/11/2020)
  CHANTEURS ET CHANSONS D AVANT (19/11/2020)
  CANTEUX D AVANT (18/11/2020)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les ''Poilus'' (10/11/2019)
  commint ch'est fait eune fille suite (01/11/2020)
  El nœumint d’aiguiliette (01/11/2020)
  COMMINT CHE FAIT EUNE FILLE (31/10/2020)
  Première descente (29/10/2020)
  l'os à moelle (25/10/2020)
  ch' bouillon (25/10/2020)
  dans la rubrique coup de coeur (24/10/2020)
  du coté du Cap Horn (23/10/2020)
  LES ATTRAPES A SOURIS (20/10/2020)
  coureurs cyclistes mauvais souvenirs (17/10/2020)
  coureurs cyclistes bon souvenir (17/10/2020)
  MEMERE EUNE VIE 2ieme partie (12/10/2020)
  la montée en classe (07/10/2020)
  MEMERE EUNE VIE 1ere partie (06/10/2020)
  la boite à pharmacie partie 2 (04/10/2020)
  la boite à pharmacie partie 1 (04/10/2020)
  Tutur (02/10/2020)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 mememarie ( 02/08/2020)
Bonjour, Je découvr...
 Drit79 ( 08/02/2019)
Mon dernier écrit ic...
 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
LE PETIT CHIMISTE
par berlens78 le, 22/12/2020  

Quand Noël i arrivot à grands pas, qu’i comminchot à y’ avoir des guirlandes électriques au-d’sus d’ chés rues et dins chés vitrines éd’ magasins, chétot l’ momint d’ pinser à chu qu’in voulot d’mander à ch’ père Noël. Alors j’ ravisos dins chés catalogues éd’ juets d’ Prisunic et des Nouvelles Galeries, in passant chés paches pour chés filles avec des poussettes, des dinettes et des baigneurs, pour arriver à des juets gramint plus intéressants, des jux d’ garchons...

In y trouvot des grues, des camions bennes, des bulldozers ; pis des garaches à étaches, des stations essence ; des trains Jouef avec des locomotives, des wagons, des gares, des passaches à niveaux ; des circuits 24 ; des meccano et des lego ; des maquettes d’avions et d’ batiaux à construire HELLER, des jux d’ société, 1000 bornes, monopoly ; et chés boites à métier : le petit menuisier, le petit électricien, le petit biologiste, le jeune radio… . Et eune année j’avos j’té min dévolu sur « le petit chimiste », pour pouvoir faire des éspériinches ! J’avos intindu parlé à l’école des alchimistes du moyen âche qui zavotent réussi à fabriquer d’ l’ or, alors j’allos pétête dév’nir riche ; pis p’tête aussi apprinde à fabriquer du poison pou m’ débarrasser d’ mes frères qui m’ faijotent tout vire ! … (vire él photo)

M’ mère alle étot pas trop imballée pour éch’ jux là ; « Té veux pas plutôt « le petit menuisier » ? ou « le petit électricien » ?.. Tin père i pourra juer avec ti pis t’espliquer …» « Faire des éspériences, in plus dins l’cuisine, mi cha m’plaît pas gramint ! » « J’ férai attintion , M’man ! j’ férai comme ché marqué dins ch’ mode d’emploi ». Alle a bien essayé cor deux trois fos dé m’ dissuader mais rien à faire, j’étos têtu comme un baudet ; chétot cha ou rien.

A Noël, l’ boîte alle étot là finalemint, imballée dins du papier cadeau au pied dé ch’ sapin . Y’ avot tout comme su ch’ catalogue : eune cornue, un réchaud à alcool, d’ l’ acide chlorhydrique, dé l’ soude caustique, dé l’ chaux vive, d’ l’acide citrique, du bicarbonate de soude, du sulfate de cuivre, du sel d’ammoniac, du tanin, du citrate de fer, du permanganate de potassium, … tout cha dins des éprouvettes fermées avec des bouchons. Y’ avot pas chés allumettes mais cha chétot pas dur à trouver à l’ maison qu’i n’avot des boites qui trainotent tout partout. Y’avot pas non pu d’alcool à brûler, j’ cros bien, pour allumer ch’ bec benzène, mais min père y’ avot sûremint cha dins l’escalier in haut dé l’ cave.

L’ matin d’ Noël, j’étos rassaqué d’ bonne heure pour commincher mes espériences. Dins l’ boite y’ avot un livret qui espliquot chés produits pis commint commincher avec des mélanches simpes, les bases et les acides, tout cha. Y’ avot eune paire d’ produits dangereux, comme l’acide sulfurique, qui fallot manier avec précaution ; j’in mettos eune goutte sur un bout d’ craie et cha faijot dé l’ finquère in crépitant qui piquot à mes ziux et à min nez. L’ soude caustique aussi … Surtout pas mélinger les deux sinan gare ! J’ m’ amusos aussi à faire fonde du chuque dins l’ coupelle posée su ch’ bec benzène pour avoir du caramel … M’ mère alle m’ ravisot faire tout cha pas trop rassurée ; « Té sûr qu’ cha va pas esploser tin fourbis là ? » « Nan, m’ man, y’ a pas d’ raison, ché un juet ! » « Ouais bin, mi j’ préféreros qu’ té vas juer avec cha ailleurs que dins l’ cuisine … ».

L’ vendredi d’ après, su ch’ marqué d’ Bruay, alle a rincontré eune cousine à min père qui avot un garchon, Jack , qui faijot justemint des études d’ physique chimie à l’ faculté à Lille. Alle i a parlé d’ min nouviau juet ; et l’ cousine, Rose qu’alle s’appelot, qu’ alle s’imballot toudis pour pas grand cosse, alle i a dit tout d’ suite qu’alle demanderot à sin garchon d’ vénir à l’ baraque pour m’espliquer. Em’ mère alle étot rassurée.

Et l’ samedi d’après, dins l’après-midi, v’là Jack qui buque à l’ porte ; mi j’avos tout préparé dins l’ cuisine su l’ tabe, j’étos prêt. Jack, chétot eune « amusette » comme alle dijot s’ mère, un garchon tout frisé avec des lunettes rondes, plein d’ malices, rigolard, jamais l’ dernier pour faire des bêtisses. Tout d’ suite i s’a mis à l’ouvrache avec mi ; i connaichot des mélanches qui zétotent pas marqués dins min liffe et y’ a voulu n’essayer un avec éd’ l’acide chlorhydrique pis jé n’ sais pus quoi d’aute ; i a mélangé tout cha dins l’ cornue et mis à cauffer su ch’ bec benzène . Y a comminché à y’ avoir dé l’ finquère blanque d’ dins, qui pouvot pas sortir passe que i’ avot mis ch’ bouchon , et cha s’a mis à bouillonner ; j’ m’étos arculé pas trop rassuré et j’ai bien fait parce que l’ cornue alle a esplosé ! et i n’avot plein l’cuisine ! Em’ mère alle a rappliqué, affolée « Quo qu’i s’ passe ichi ? Oh y’a y’a !! Que épardrie ! bin ché du prope ! Allez, vas quère él’ voissingue, ti ! … »

Min jack i’ étot tout péteux, i’ in ménot pas larche ; « je ne sais pas ce qu’il s’est passé ! pourtant j’ai bien respecté les proportions, tout çà ! c’est une expérience qu’on fait souvent à la fac … ». Mi j’étos imbété que m’ cornue alle étot cassée, et m’ mère alle voulot pus intinde parlé dé ch’ jux là. Alors in a tout ringé dins l’ boîte, Jack i’ est arparti à ses chères études et l’ boite in haut dins l’armoire à juets qui étot dins l’ chambe éd’ mes parints. J’ai continué à juer un tiot peu avec quand mes parints i zétotent pas là mais j’osos pus faire trop d’ mélanches, j’ faijos qu’ chés espériences qui zétotent marquées dins ch’ live et chétot pas passionnant.

Gramint moins intéressant, finalemint, qu’eune bonne esplosion dins l’ cuisine !!!


  ( 2 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 7 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |