histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  in s installo comme au cinéma (15/12/2018)
  vlà ch' garde ... (15/12/2018)
  ch' fourneau partie 4 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 3 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 2 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 1 (13/12/2018)
  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
vive el café, chanson
par bourdonb le, 07/12/2005  

Vive l'café

On critriqu' nos ménagères,
Pa’ c' qu'on vot, tout l'long du jour,
Su' l'buich du poél', leus caftières,
Comme un guetteure sur eun' tour.
L'un dit : Ch'est un ruin.' ménache.
L'aut' dit : Ch'est un vrai poison !
Ah ! cessez tout ch'babillache,
Acoutez putôt m'râison :
Quand un n'séquoi nous désole,
Quand l'malheur nous gifflé,
Ch'ést du café qui nous cônsole.
Vive l'café ! Vive l'café

Un homme' dira : Te me ruines,
A s' femm', quand, avec quéqu's sous,
Elle invit' voisins, voisines,
Et qu'ell' les régal' tertous !
I' n' compt'ra point l' chuc, j'espère,
Car, i' dot l' savoir comm' mi
On s' sert, dins parelle affaire,
D'un p'tit morciaux d' chuc candi.
Quand un n'séquoi nous désole,
Quand l'malheur nous gifflé,
Ch'ést du café qui nous cônsole.
Vive l'café ! Vive l'café

Qu'un infant d'eun' pauver femme,
Faiche eun' maladi' d' longueur,
Ell' viendra malade ell'-même
Si rien n' li rassur' sin coeur.
Mais ch' n'est point cha qui l' tracasse
Nuit et jour ell' le soingn'ra,
Tout in buvant s' petit' tasse,
Chaq' fos que l' sommei viendra !
Quand un n'séquoi nous désole,
Quand l'malheur nous gifflé,
Ch'ést du café qui nous cônsole.
Vive l'café ! Vive l'café

Quand min voisin fait ribote,
Sitôt qu'il intre à s' mason,
A s' femme, i' flanque eun' calotte,
Elle, ell' prind s' manche à ramon...
Si j' veux fair' cesser l' bataille,
J'intre, et j' cri tout min pus fort
« D'eun' tass' de café, j' régale !... »
Cha les r'met tout d' suit' d'accord.
Quand un n'séquoi nous désole,
Quand l'malheur nous gifflé,
Ch'ést du café qui nous cônsole.
Vive l'café ! Vive l'café

L'amour est fait pou' l' jeunesse,
Comm' les cats pour les soris.
Qu'un jeune homm' quitte s' maîtresse
Cheull' pauv' fill' pouss'ra des cris,
Des soupirs, des esclamasses !
Parl'ra d' se j'ter dins l'iau...
Fait's-li boire eune ou deux tasses,
Elle obliera l' galuriau !
Quand un n'séquoi nous désole,
Quand l'malheur nous gifflé,
Ch'ést du café qui nous cônsole.
Vive l'café ! Vive l'café

On a dit qu' ch'est l' sang des femmes,
Ch'est l' pus gross' des vérités,
Mais j'ajout' : Les homme' euss'-mêmes
N'in sont point bien dégoûtés.
Quand, d'avoir trop fait bombance,
Un homme a l' coeur débiffé,
Il a r'cour' à ch'l ordonnance
Eun' demi-onch' de café.
Quand un n'séquoi nous désole,
Quand l'malheur nous gifflé,
Ch'ést du café qui nous cônsole.
Vive l'café ! Vive l'café

Infin, cheull' boisson si bonne
A mérité d' porter l' nom,
Qu'à Lille, un chacun li donne
Liqueur de consolation.
Pour guérir eun' peine estrême,
Personn' ne m' démintira,
Les méd'cins, Raspal li-même,
N'ont point de r'mèd' si bon qu' cha.
Quand un n'séquoi nous désole,
Quand l' malheur nous a giffé,
Ch'est du café qui nous console.
Vive l' café ! Vive l' café !


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 8 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |