histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)
  comme Marcel, vers Merlimont (06/10/2018)
  tout in haut dech'terril , eune canchon d avenir (06/10/2018)
  d'vant ché grands magasins ... (29/09/2018)
  du porte plume à la liste des courses (23/09/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 2 (23/09/2018)
  à l inspiration (16/09/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
Jeanne-Maillotte, chanson
par bourdonb le, 13/12/2005  

JEANNE-MAILLOTTE
Chanson


Un n' séquoi qui m' tripotte,
Ch'est qu' jamais, Brûl'-Mason,
N'a fait sur Jeann'-Maillotte,
Un p'tit couplet d' canchon.
Pourtant, cheull' cabar'tière
Méritot bien ch'l honneur,
Car, comme eun' vrai' guerrière,
Elle a moutré du coeur.

Refrain :
L'histoire d' Jeanne-Maillotte
N'est point moins biell' qu'eune aute,
Et vous direz,
Quand vous l' sarez,
Qu'ell' mérit' vingt couplets.


Maillotte étot l'hôtesse
Des confrèr's Sébastien,
Exerçant leu-z-adresse
A tirer d' l'arc fort bien.
Au mitan d'eusse, ell'-méme
Avot l'honneur du : JO !!!
Car on a vu cheull' femme
Abatt' souvint l'ojeau

Refrain :
L'histoire d' Jeanne-Maillotte
N'est point moins biell' qu'eune aute,
Et vous direz,
Quand vous l' sarez,
Qu'ell' mérit' vingt couplets.


Volant s'im? arer d' Lille,
Les Hurlu' , in hurlant,
Un jour, à pus d' vingt mille.
Vienn'tent friant-battant.
Un Lillos, qui s'amusse
A vettier su' l' rempart,
Meurt d'un cop d'arquebusse
Qu'il a r'chu d'euss', quéq' part.

Refrain :
L'histoire d' Jeanne-Maillotte
N'est point moins biell' qu'eune aute,
Et vous direz,
Quand vous l' sarez,
Qu'ell' mérit' vingt couplets.


Cheull' nouviell' donn' l'alarme,
Et met l' vill' sans sous d'sus.
Chaq' femme n' fait qu'eun' larme,
Les hommes sont tout réus ;
On dit qu'un nommé Ph'lippe,
N' pinsant pus qu'à s'armer,
A mêm' laiché là s' pipe
Sans finir de l' feumer !

Refrain :
L'histoire d' Jeanne-Maillotte
N'est point moins biell' qu'eune aute,
Et vous direz,
Quand vous l' sarez,
Qu'ell' mérit' vingt couplets.


Veyant cha, Jeanne-Maillotte,
Avec tous ses archers,
Surnommés nul-s'y-frotte,
Vient su' l' Plache à Bleuets.
Ell' fait cesser les plaintes,
Chaq' femm', dev'nant soldat,
S'arme d'un painnier d' chintes
Pour courir au combat.

Refrain :
L'histoire d' Jeanne-Maillotte
N'est point moins biell' qu'eune aute,
Et vous direz,
Quand vous l' sarez,
Qu'ell' mérit' vingt couplets.


Et, n'aïant point pus d' craintes
Qu' nos zouav's si résolus,
Chés femm's vont j'ter des chintes
Dins les yeux des Hurlus.
Maillotte, avé s'n hall'barde,
In met tros chints d' côté,
Et, sans pitié, les larde,
Comm' de l' chair à pâté.

Refrain :
L'histoire d' Jeanne-Maillotte
N'est point moins biell' qu'eune aute,
Et vous direz,
Quand vous l' sarez,
Qu'ell' mérit' vingt couplets.


Les Hurlus I' peu qui reste,
Voyant qu' cha va maj'mint.
N'ont point d'mandé leu reste
I' sont partis viv'mint.
Nos guerrièr's, vrai's toutoules,
Glorieus's d'avoir vaincu.
Criott'nt comm' su' des droules
«Hahu1habu11hahu !!!»

Refrain :
L'histoire d' Jeanne-Maillotte
N'est point moins biell' qu'eune aute,
Et vous direz,
Quand vous l' sarez,
Qu'ell' mérit' vingt couplets.


On a ram'né Maillotte
In triomphe, à s' mason.
On a fai' eun' ribotte
Pindant hui jours de long.
Et, r'devenu' cabar'tière.
A les jeun's comm' les vieux,
Jeann'-Maillott' servot s' bière
Avé s'n air amiteux.

Refrain :
L'histoire d' Jeanne-Maillotte
N'est point moins biell' qu'eune aute,
Et vous direz,
Quand vous l' sarez,
Qu'ell' mérit' vingt couplets.


Comme un souv'nir, on garde,
A l'Administration
L' biau portrai' et l' hall'barde
D' cheull' cabàr'tière in r'nom.
Eun' nouvell' que j'ai crue.
Ch'est qu' laichant là ch' tableau,
On mettra s'n estatue.
Sus l' Marqué à p'tit viau !.

L'estatu' d' Jeann'-Maillotte
N' s'ra point moins biell' qu'eune aute,
Et vous direz,
Quand vous l' verrez.
Qu'ell' mérit' chint couplets.


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 6 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |