histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  à mon ..... (21/10/2021)
  maquereaux au four du fourneau (20/10/2021)
  la pichenette (20/10/2021)
  Les mots de la mine (20/10/2021)
  petit pont , grand oubli .... (18/10/2021)
  Baignol et Farjon (16/10/2021)
  le tubanéon (16/10/2021)
  blanquette (16/10/2021)
  petit pont , grande histoire (16/10/2021)
  le yaourth au moulin (16/10/2021)
  RACONTE-MOI MA FAMILLE N°17 Paris juste après la guerre (07/10/2021)
  LA NAPOULE 1954 (24/09/2021)
  LES MARIE DU TEMPS JADIS (en français) (22/09/2021)
  LES MARIE DU TEMPS JADIS (21/09/2021)
  Patrimoine (20/09/2021)
  RACONTE-MOI MA FAMILLE N°16 Vacances dans la baie de Somme (15/09/2021)
  HISTOIRES-de-CHTIS et L'ÉCHO du Pas-de-Calais de Septembre 2021 (09/09/2021)
  RACONTE-MOI MA FAMILLE N°15 Des coups de feu dans la nuit (30/08/2021)
  RACONTE-MOI MA FAMILLE N°14 Le triomphe des fourbes (22/08/2021)
  RACONTE-MOI MA FAMILLE N°13 Bière ou Teepol (16/08/2021)
  RACONTE-MOI MA FAMILLE N°12 PAUL-FRANTZ ou PAUL-FRANCE… (10/08/2021)
  RACONTE-MOI MA FAMILLE N°11 De Paris au nid d'aigle... (09/08/2021)
  RACONTE-MOI MA FAMILLE N°10 La libération de Paris en août 1944 (08/08/2021)
  RACONTE-MOI MA FAMILLE N°9 Leur guerre à eux… (08/08/2021)
  RACONTE-MOI MA FAMILLE N°8 Seule avec ses enfants au milieu des lignes allemandes (07/08/2021)
  El brouette (06/08/2021)
  RACONTE-MOI LA FAMILLE N°7 DARTAGNAN la bravoure d'un Ch'ti (06/08/2021)
  RACONTE-MOI MA FAMILLE N°6 L'estaminet de Marguerite (05/08/2021)
  RACONTE-MOI MA FAMILLE N°5 Vie des mineurs début 20ème et catastrophe de Courrières (04/08/2021)
  RACONTE-MOI MA FAMILLE N°4 Le conscrit (03/08/2021)
  RACONTE-MOI MA FAMILLE N°3 L'enfance de DARTAGNAN, mon grand-père (03/08/2021)
  RACONTE-MOI MA FAMILLE N°2 La faute de BONCHRÉTIEN LOYEZ (02/08/2021)
  RACONTE-MOI MA FAMILLE N°1 ARRIEU et COSAQUE (02/08/2021)
  à mon dech' coiffeur 1 (01/08/2021)
  que imblayeux... (01/08/2021)
  sur le chemin de l'école (01/08/2021)
  les haricots (01/08/2021)
  t'as pas oublié quéquosse at' mason ? (14/07/2021)
  L'Fiète du 14 juillet (04/07/2021)
  Visite dél Mine ed Marles les mines in ...1972 2 (04/07/2021)
  PEPERE partie 3 sur 3 (03/07/2021)
  PEPERE partie 2 sur 3 (29/06/2021)
  LES SOBRIQUETS D'AUTREFOIS - (28/06/2021)
  PEPERE partie 1 sur 3 (25/06/2021)
  Visite dél Mine ed Marles les mines in ...1972 (22/06/2021)
  JU DE BIDET (en chti et en français) (21/06/2021)
  LA MENAGERE EN INOX (11/06/2021)
  D'eul pronique (01/06/2021)
  LES GLACES (21/05/2021)
  DES POULES AVEC DES TABLIERS (11/05/2021)
  IN VA PRINDE L AUTOBUS (03/05/2021)
  la cuisine sur le fourneau (02/05/2021)
  Origines du 1er mai et du muguet (01/05/2021)
  CH PAIN DE 700 (27/04/2021)
  les jardins dans les corons (25/04/2021)
  BARAQUE A FRITES (20/04/2021)
  Chapelle Sainte Barbe (17/04/2021)
  les cendres pas que le mercredi ... (14/04/2021)
  CHA S MERITE (12/04/2021)
  au bruit du moteur (12/04/2021)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 mememarie ( 02/08/2020)
Bonjour, Je découvr...
 Drit79 ( 08/02/2019)
Mon dernier écrit ic...
 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...


Liens

le graissier, chanson
par bourdonb le, 27/01/2006  

LE GRAISSIER

Chanson de Derousseaux

Avec plaisi, j'vos dîns l’bonn' vill' de Lille,
Des magasins brillants comme à Paris;
Mais comme ou aime un vieux portrait d'famille,
Du temps passé j'aime a r’vir les débris.
Aussi quand,j'pass' su' Plachette,
Tout joyeux j'm'arréte
Près d'un p'tit Graissier,
Et j'crie à m'érailler l'gosier.
Ah ! v’là l’parfait modèle du Graissier !
Qu'à ch't heure on appelle Epicier

Ch' n'est point pou' rien, mes brav's gins, que j' pourmire
Cheull' vieil' boutiq', grand' comme un écourcheu,
J' vas vous l' moutrer du dogt, pour ainsi dire,
Et vous l' trouv'rez pus curieuss' qu'un cat bleu.
Faut d'abord que j' vous einseinne
Qu'elle a pour einseinne,
Sur un banc tortu,
Un p'tit tonniau au lait-battu.
Ah ! v’là l’parfait modèle du Graissier !
Qu'à ch't heure on appelle Epicier

Mais n'allons point tout vir, habile ! habile!
Arrêtons-nou' un moumint su' l' trottoir
V'là des chabots, et, d' gros ramon', eun' pile,
Des ramonchaux, un grand tonniau tout noir
Uch' qu'on débit' de l' braisette,
Avec eun' pellette ;
Deux coués rimplis,
L'un, d' poir's cuite', et l'aute, d' puns cuits.
Ah ! v’là l’parfait modèle du Graissier !
Qu'à ch't heure on appelle Epicier

A ch't heure, introns. Sans parler d' l'épic'rie,
On y vind d' tout, comm' vous allez l' juger
V'là d' l'andoull' d'Air', tout comme à l' charcut'rie,
Des pains, des couque', autant qu'au boulainger ;
Près d'eun' rondell' de p'tit' bière,
Des choux, des puns-d'-tierre ;
Des hérings salés,
Dins d's haricot', accommodés.
Ah ! v’là l’parfait modèle du Graissier !
Qu'à ch't heure on appelle Epicier

Ch'est là qu'on vot des femm's du voisinache,
Tous les matins, fair' leus p'tit's provisions ;
In s' racontant, su' tout point, du ménache.
Les agrémint' et les tribulations,
l' s' faitt'nt servir un p'tit verre,
Ditt'nt : « Au nom du Père 1
Fait's qu'i' sot béni,
Ch'est l' premier qu' j'avale aujord'hui.
Ah ! v’là l’parfait modèle du Graissier !
Qu'à ch't heure on appelle Epicier

Et l'homm' qui tient cheull' petit' vieil' boutique,
A justemint tout l'esprit d' sin métier.
Réglant sin temps comme un papier d' musique,
Il est toudis l' premier l'vé du quartier.
Au point du jour, ouvre s' porte,
Presque aussitôt, sorte,
Et, sans s'écauffer.
In feumant s' pip', brûl' sin café.
Ah ! v’là l’parfait modèle du Graissier !
Qu'à ch't heure on appelle Epicier

Passez par là, dimanche' et jours de fiête,
Et vous l' verrez, tout comm' les jour' ouvrants,
Dins sin comptoir, mêm' s'il a fait s' toilette,
Avé l' costum' des r'vindeux du vieux temps
Un écourcheu à bavette,
In toil' bleusse et nette,
Un bonnet d' coton
Avec eun' mêch' comme un pompon.
Ah ! v’là l’parfait modèle du Graissier !
Qu'à ch't heure on appelle Epicier

Pou' s' fair' bien v'nir, quoiqu'il est assez chiche,
A nos infants, i' donn' des p'tits séquois,
Comme eun' tablette, un bâton d'pain-d'-curiche,
Et, s'lon l' coutume, à l'occasion des Rois,
A chaq' femm' de s' clientèle,
I' donne eun' candelle...
In veyant s' grosseur,
De l' pratique on connot l' valeur.
Ah ! v’là l’parfait modèle du Graissier !
Qu'à ch't heure on appelle Epicier

Et, pour finir, ch'l homm' qui n' sait point ses lettés,
Pour fair' ses compt's, n'a point b'soin d'écrivain.
Vous in s'rez sûrs, homm's, femm', garchons, fillettes,
Si vous intrez dins l' fond d' sin magasin,
Vous verrez, sur eune ardoisse,
Comm' dins l' langu' chinoisse,
Des zigzag' écrits
Ch'est là qu'i' marque ses crédits.
Ah ! v’là l’parfait modèle du Graissier !
Qu'à ch't heure on appelle Epicier


 


Contact | ©2005-2021 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 9 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |