histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  ch' fourneau partie 4 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 3 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 2 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 1 (13/12/2018)
  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)
  comme Marcel, vers Merlimont (06/10/2018)
  tout in haut dech'terril , eune canchon d avenir (06/10/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
viens tiot, viens...JMK
par klavzer jean marie le, 23/04/2006  

Viens tiot, viens

Min mouron i a comminché alors qu’ej devos avoir dich ans. Nou nouvieau visin, i n’allot pos arlander pou mette el broulle dins mes habitutes ed gosse.
Ben vite, André, ché comme cha qu’in l’appellot, i a ourdé unne baraque in bos, in plein mitan ed sin gardin, pou y mette des coulons. El pus biau, is volotte à l’cour, mi qu’j’éto habitué à vir cheux d’pa, déhutter du coulombié pou baller dins l’castrole, j’in croïos pos mes z’yux.
Tous les jours j’attindos « viens tiot, viens ». A’s’t’heure ej sro parti in cueurant drot d’vant sans m’artourner, surtout qu’in pus i avot comme un bruit d‘chuques aloté, dins unne boite in fier! Pa i m’a expliqué qu’ch’étot André qui attirot ses coulons avec du maïs pou les faire rintrer.
Pus tard ches jonnes d’el rue is ont compris qu’cha n’sro pus comme avant, surtout l’diminche matin jour ed concours pou chés coulonneus; rin qu’dins l’rue, on in comptot tros!
Du cop pus moïen d’crier, d’juer au cherke, ni aux roulemints à biles. Même ches grands is pouvotte pos juer à l’guise, cha impêchot, sot disant, ches coulons d’rintrer… Nous coulonneus i s’étranglotte ed rache in voïant leux champions juer su l’trappe pos à l’ presse « viens tiot, viens »…… Ben sur ches menaces is pleuvotte « J’vas l’dire à tin père, te l’fais exprès pou nous amarvoïer. Pa trouvot cha un tiot peu exagéré, vos pinsez li qui juot d’el grosse caisse, i disot avec un sourire ed coin « ches des nunuts- tatasses, si cha continue in pourra pus péter l’diminche »!
Cha n’impêchot pos nous coulonneus d’porter leux constateurs au sièche et ben souvint, d’arvénir avec unne pronne, vir unne bonne dache, quand leu champion i étot arrivé premier. Ch’jour là in intindot pos « viens tiot, viens », ches coulons is rintrotte directemint, et tout seu, dins l’trappe!!!


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 6 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |