histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)
  grand père et tchiot garchon à la fois (25/12/2017)
  dernier soir (24/12/2017)
  ch' pitit calendrier (24/12/2017)
  la roue tourne (23/12/2017)
  un cadeau de Noël la visionneuse (23/12/2017)
  souvenir d école enfin si on veut (22/12/2017)
  Sofifoto (17/12/2017)
  ché vints d Artois... (17/12/2017)
  hareng saur (17/12/2017)
  faut laisser la chance aux zautes (17/12/2017)
  peur durant l occupation 2 (16/12/2017)
  peur durant l occupation 1 (16/12/2017)
  peur durant l occupation (16/12/2017)
  im' dégoute (11/12/2017)
  au marché fin (10/12/2017)
  au marché suite (10/12/2017)
  au marché (10/12/2017)
  in devro plutot dire bunker (10/12/2017)
  Vimy sous la neige (09/12/2017)
  vestiges de la seconde guerre (08/12/2017)
  de Merlimont à Stella fin (07/12/2017)
  Stella Plage et retour (07/12/2017)
  De Merlimont à Stella 1 (07/12/2017)
  de Merlimont à Stella (06/12/2017)
  im' narguo chtilale (05/12/2017)
  un costume asteure trop grand (04/12/2017)
  va te brosser (04/12/2017)
  cor un coup du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  y a des momints du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  l'art dins ché corons ..... (03/12/2017)
  le ronéotype et le collache (29/11/2017)
  le frimas et récitation (29/11/2017)
  ché noms polonais (29/11/2017)
  Commint qu' in écrit chés noms polonais ? (26/11/2017)
  souvenir souvenir (26/11/2017)
  les trains de plaisir (26/11/2017)
  Catherinettes (25/11/2017)
  la rue qui sint .... (24/11/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
viens tiot, viens...JMK
par klavzer jean marie le, 23/04/2006  

Viens tiot, viens

Min mouron i a comminché alors qu’ej devos avoir dich ans. Nou nouvieau visin, i n’allot pos arlander pou mette el broulle dins mes habitutes ed gosse.
Ben vite, André, ché comme cha qu’in l’appellot, i a ourdé unne baraque in bos, in plein mitan ed sin gardin, pou y mette des coulons. El pus biau, is volotte à l’cour, mi qu’j’éto habitué à vir cheux d’pa, déhutter du coulombié pou baller dins l’castrole, j’in croïos pos mes z’yux.
Tous les jours j’attindos « viens tiot, viens ». A’s’t’heure ej sro parti in cueurant drot d’vant sans m’artourner, surtout qu’in pus i avot comme un bruit d‘chuques aloté, dins unne boite in fier! Pa i m’a expliqué qu’ch’étot André qui attirot ses coulons avec du maïs pou les faire rintrer.
Pus tard ches jonnes d’el rue is ont compris qu’cha n’sro pus comme avant, surtout l’diminche matin jour ed concours pou chés coulonneus; rin qu’dins l’rue, on in comptot tros!
Du cop pus moïen d’crier, d’juer au cherke, ni aux roulemints à biles. Même ches grands is pouvotte pos juer à l’guise, cha impêchot, sot disant, ches coulons d’rintrer… Nous coulonneus i s’étranglotte ed rache in voïant leux champions juer su l’trappe pos à l’ presse « viens tiot, viens »…… Ben sur ches menaces is pleuvotte « J’vas l’dire à tin père, te l’fais exprès pou nous amarvoïer. Pa trouvot cha un tiot peu exagéré, vos pinsez li qui juot d’el grosse caisse, i disot avec un sourire ed coin « ches des nunuts- tatasses, si cha continue in pourra pus péter l’diminche »!
Cha n’impêchot pos nous coulonneus d’porter leux constateurs au sièche et ben souvint, d’arvénir avec unne pronne, vir unne bonne dache, quand leu champion i étot arrivé premier. Ch’jour là in intindot pos « viens tiot, viens », ches coulons is rintrotte directemint, et tout seu, dins l’trappe!!!


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 10 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |