histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  en arrivant au cimetiere du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)
  grand père et tchiot garchon à la fois (25/12/2017)
  dernier soir (24/12/2017)
  ch' pitit calendrier (24/12/2017)
  la roue tourne (23/12/2017)
  un cadeau de Noël la visionneuse (23/12/2017)
  souvenir d école enfin si on veut (22/12/2017)
  Sofifoto (17/12/2017)
  ché vints d Artois... (17/12/2017)
  hareng saur (17/12/2017)
  faut laisser la chance aux zautes (17/12/2017)
  peur durant l occupation 2 (16/12/2017)
  peur durant l occupation 1 (16/12/2017)
  peur durant l occupation (16/12/2017)
  im' dégoute (11/12/2017)
  au marché fin (10/12/2017)
  au marché suite (10/12/2017)
  au marché (10/12/2017)
  in devro plutot dire bunker (10/12/2017)
  Vimy sous la neige (09/12/2017)
  vestiges de la seconde guerre (08/12/2017)
  de Merlimont à Stella fin (07/12/2017)
  Stella Plage et retour (07/12/2017)
  De Merlimont à Stella 1 (07/12/2017)
  de Merlimont à Stella (06/12/2017)
  im' narguo chtilale (05/12/2017)
  un costume asteure trop grand (04/12/2017)
  va te brosser (04/12/2017)
  cor un coup du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  y a des momints du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  l'art dins ché corons ..... (03/12/2017)
  le ronéotype et le collache (29/11/2017)
  le frimas et récitation (29/11/2017)
  ché noms polonais (29/11/2017)
  Commint qu' in écrit chés noms polonais ? (26/11/2017)
  souvenir souvenir (26/11/2017)
  les trains de plaisir (26/11/2017)
  Catherinettes (25/11/2017)
  la rue qui sint .... (24/11/2017)
  Charlotte dins l' cuisine (24/11/2017)
  ch' baril multifonctions 1 (14/11/2017)
  ch' baril multifonctions ... (14/11/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
croix à La Buissière (1)
par loumarcel le, 28/06/2006  

Bin j'ai l'regret de d'dire que t’as tort Minloute.

L’croix là ale a rien vu de c’que té dis, pourquoi ? Bin v’la chi s’n’histoire.
Ch’est l’histoire d’après des documents écrits par l’abbé Octave Alexandre, curé d’Labuissière ed 1902 à 1942.
La croix de grès est un témoignage du temps passé, des rendez vous des guerres, de notre pays convoité par les uns et les autres. Souvenez vous de Bouvines, Crécy, Azincourt etc..
Bref, lors de la reconquète de l’Artois en 1636, au cours d’un engagement, deux enfants du pays furent tués.
Leurs parents font élever cette croix en leur souvenir.
La croix et le socle sont taillés par GUIO tailleur de pierre à Arras.
Cette croix se trouvait dans le cimetière, près de la porte Sud de l’église. La présence de cette croix est confirmée par un acte d’état civil de 1693.
La croix fut brisée lors de la révolution, les débris furent receuillis par un habitant de Labuissière qui les garda pendant une cinquantaine d’années.
En 1840, le maire de Labuissière fit remettre la croix à l’emplacement d’un ancien calvaire.
Seulle la croix était intacte, il fallu refaire la colonne et le socle. Ce travail fut confié à E. Dupont tailleur de grès.
Le travail terminé la croix fut inaugurée le 8 novembre 1855.
En novembre 1908, il fallu déplacer la croix, le terrain sur laquelle elle était installée devait être vendu.
Démontées, les différentes parties resteront au presbytère pendant deux ans.
En 1910, cette croix sera replacée en face de son ancien emplacement, de l’autre côté de la route.
En 1957, la déviation de la route nationale est décidée, il faut à nouveau déplacer cette croix.
Les Houillières Nationales propriétaires du terrain décident de conserver ce témoin du temps passé.
Sur le terrain entre l’ancienne et la nouvelle route un square est créé et c’est là que fut remise cette croix en 1957.
Question que certains se posent : qu’est devenu le socle de la croix ?
Ce socle a été récupéré et est, à ma connaissance, toujours à Labuissière.


  ( 1 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 9 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |