histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  Carnet des salaires du fond Fosse 6 de Bruay (13/06/2018)
  la méthode assimil (12/06/2018)
  Lens, fresque d'un mineur pont Cézarine (05/06/2018)
  La Poste (04/06/2018)
  Montreuil sur mer (01/06/2018)
  Fortuné et sin patois qui canto (29/05/2018)
  le bébé rose (26/05/2018)
  Pourquo qui drache au mos d’mai ? (21/05/2018)
  Colbert Bonaventure mineur de fond (20/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 2 (13/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 1 (13/05/2018)
  fin des multiplex le samedi au soir (07/05/2018)
  ouf merci Aspro in a pas tout perdu (01/05/2018)
  ch' pain (01/05/2018)
  la Piscine Salengro (29/04/2018)
  el piscine ed Bruay din l'commissaire Magellan (29/04/2018)
  ch'est du gardin (22/04/2018)
  dins zin gardin à Bruay y a queques temps partie 1 (14/04/2018)
  a sunday in hell (08/04/2018)
  te radotes (03/04/2018)
  Il y a 70 ans...déjà... (02/04/2018)
  ne jette pas ça malheureusse (30/03/2018)
  le rassaquache (29/03/2018)
  un souvenir des mutilés de guerre (25/03/2018)
  les mutilés de guerre (23/03/2018)
  Eul marchand d'carbon (23/03/2018)
  chanson Eum' petit' Brouette (23/03/2018)
  la porte de la pièce de devant (19/03/2018)
  le jeu d'bidets (17/03/2018)
  in pouvo pas finir ch' sujet comme cha (14/03/2018)
  vlà la terreur (14/03/2018)
  ch' buffet (12/03/2018)
  ché pinsions et l' facteur (10/03/2018)
  Al bonne fay ed Berlincourt-el Cauroy (09/03/2018)
  Le passé (08/03/2018)
  le boulodrome suite et fin (08/03/2018)
  le boulodrome (06/03/2018)
  des gouettes (05/03/2018)
  un autre fourneau à buée (04/03/2018)
  fourneau de buée cité des Électriciens (01/03/2018)
  ch' carbon in sac ou en vrac (27/02/2018)
  l'amicale des anciens de Carnot fête ses 80 ans (26/02/2018)
  plaque commémorative (26/02/2018)
  la plus pitite mason des houillères (24/02/2018)
  au cimetière du 3. (24/02/2018)
  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
Em première quatre chevaux (1)
par Ch'Zio le, 17/10/2006  

Dins les années 48-49, in travaillot l'samedi. In habitot Lille et, pour aller vir nous parints à Bruay in Artois, i fallot prind', l'samedi à 18 h, l'car Citroen Lille-Lens-Bruay, in incrinquant l'voiture d'infant su ch'toit d'l'autobus. Et même ju pour arvénir l'diminche soir. Ch'étot assez pénipe.

A l'foire commerciale d'Lille in 1949, Renault i exposot es'nouvelle 4 ch et i avot des essais gratuits du qu'in nous immenot faire in tour dins Lille. Bin qu'ch'étot à la limite ed nous moyens, in a craqué et in a commandé eine 4 ch (avec 18 mos ed délai d'livraison !).

Heureusemint, in septembre 1949, el ministère ed l'éducation nationale i m'a invoyé faire in stage à l'usine Renault ed Billancourt, du qu'el 4 ch al étot fabriquée. Sur plache j'ai pu faire avincher min dossier et, fin septembre, j'su arvénu avec eine 4 ch. J'étos pas trop fier car ch'étot l'première fos qu'ej conduijos tout seul et j'ai comminché par traverser Paris, pi un marché à Amiens, mais ch'a s'est bien passé.

A ch'l'époque là, l'route nationale 41 Lille-Bruay ch'étot cinquante kilomètres ed mauvais pavés et l'suspinsion d'el 4 ch al avot du mau à les supporter : tout les quinze mille km i fallot rimplacher toutes ches biellettes du train avant.

Ech moteur i n'avot qu'eine puissance réelle ed 21 ch. Les bons jours in arrivot à plafonner à 80 km/h. Mais, si in avot el vint d'face et des valises su l'galerie d'toit in n'arrivot pu à dépasser l'soixante !

Mais ch'étot l'réalisation ed nous rèves d'infants et, dins nous souvenirs, in i a pardonné tous ses défauts. L'photo al arprésinte eine excursion au sommet du Mont Aigoual in juillet 1951.


  ( 1 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 5 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |